Autres journaux :


lundi 2 novembre 2015 à 12:16

Construction du futur centre multidisciplinaire à Montceau…

... manifestation sous l’égide de la CGT à l’emplacement du futur centre



 

 

 

Une bonne cinquantaine de personnes se sont rassemblées sur l’emplacement du futur centre pluridisciplinaire de santé de la CARMI.

 

 

 

Nous pouvons noter la Présence au niveau de la CGT de Claude Martin coordonnateur régional Mines et énergies, de Patrick Bobin secrétaire général du Syndicat CGT des Mines et énergies, de Christophe Bride et Jean Pierre Munier de l’UD CGT 71. En même temps Bernard Coste Président de la CARMI et militant CGT était là à ce double titre. De nombreux responsables et militants CGT les accompagnent

 

Le CODEF est aussi représenté, il a appelé à ce rassemblement dans nos colonnes.

 

 

A noter la présence d’élus socialistes dont Claude Martin dit qu’ils n’avaient pas été invités.

 

En tout cas Le Président Marti, les Vice-Présidents Lagrange (Maire de Sanvignes et PDT CCM quand les décisions de base ont été prises) et Selvez sont là ainsi que la Conseillère régionale Elodie Vendramini, entourés de nombreux militants dont Georges Simon.

 

 

Claude Martin est très direct dans son introduction après avoir remercié l’assistance d’avoir trouvé le moyen de se déplacer pour être présents un lundi matin.

 

«  La santé se libéralise à outrance 70 ans après la création de la sécurité sociale. La CGT est pour une généralisation du tiers payant, une offre de soins généralisée pour l’ensemble des assurés qu’ils soient salariés ou retraités. Notre leitmotiv est : « la CGT plus présente, offensive et dérangeante, plus aujourd’hui qu’hier. » Elle propose la mobilisation et les actions pour les salariés, les retraites complémentaires, les 32 heures, l’investissement pour relancer l’économie. Il n’y a pas d’avancées sociales sans luttes sociales. »

 

 

Patrick Bobin insiste sur « le symbole du rassemblement sur le site du futur centre pluridisciplinaire de santé. » Il précise l’importance de la mobilisation de la représentation CGT au travers de la présence de l’UL, l’UD et du coordinateur. Il cite la présence de certains élus locaux.

 

« C’est le 70ème anniversaire de la création de la Sécurité sociale aux lendemains d’une période la plus sombre de notre histoire. » Il proclame que la sécurité sociale est « bafouée par la politique des gouvernements successifs, bafouée par les technocrates de Bruxelles, par l’austérité. Le Président de la république n’a plus comme adversaire la finance mais la sécurité sociale, le système de santé. »

 

Pour lui, face aux réductions des dépenses de santé il faut «  retrouver les milliards offerts au patronat au travers du pacte de solidarité et du CICE. /… Le régime minier que certains voyaient disparaître va perdurer au moins jusqu’en 2017 mais il reste fragile, ses activités éclatées. Par sa modernisation notre région a mieux résisté que d’autres grâce à son ouverture sur l’extérieur et son mode de gouvernance : 2/3 d’affiliés et 1/3 d’exploitants. »

 

Il développe l’offre de terrain actuelle

 

« Centre de santé de médecine spécialisée Claude Gauthier au centre-ville (Dentiste, Kinésithérapie, Nutritionniste, Ophtalmologie, Opticien, Orl, Radiologie, Rhumatologie)

 

Centre de santé  du Bois du Verne

 

Centre de santé Saint Exupéry

 

EHPAD Germaine Tillon

 

Service de transports sanitaires

 

Service de Soins Infirmiers A Domicile de la rue de la Fontaine

 

pharmacie

 

Nous avons soutenu le regroupement en un seul centre à la condition essentielle que qu’il n’y aurait pas de fermeture tant que le nouvel équipement ne serait pas ouvert.

 

Ce dernier doit apporter des innovations, répondre aux problèmes d’accessibilité des personnes âgées, offrir la prise en charge globale de parcours de santé, tout ceci en secteur 1, donc sans dépassement, avec le tiers payant d’office dans le cadre d’une médecine salariée.

 

Les travaux devaient débuter en septembre mais tout est bloqué à cause du problème de transfert de la pharmacie car son déplacement est mis en cause par les pharmaciens libéraux. Le ministère refuse de prendre ses responsabilités. Dans les années 80/90 il y a pourtant eu accord pour l’installation des pharmacies libérales en prenant en compte la population minière. Il y a connivence pour faire capoter le centre, c’est d’ailleurs la raison aussi de notre présence ici. Ne laissons pas la santé aux mains du secteur libéral, restons mobilisés. »

 

 

Christophe Bride qui lui succède au micro affirme que « médecine de ville et hospitalière ne répondent plus aux besoins réels qui ont évolués. Une autre organisation doit mettre en place une prise en charge globale. Face au constat d’un manque de généralistes il faut mettre en place un autre mode de répartition, un autre mode de rémunération (salariée).

 

C’est tout le sens de l’ouverture de ce Centre pluridisciplinaire de santé avec sa pharmacie. La sécurité sociale à 70 ans est toujours jeune et moderne, elle évite les drames que connaissent les salariés ailleurs en Europe. Elle véhicule des valeurs de partage, de solidarité. C’est la solution. »

 

Il rappelle que le système mis en place par le Conseil national de la Résistance se basait sur un principe simple « de chacun selon ses moyens, à chacun selon ses besoins »

 

Pour lui cela a permis l’allongement de la vie. « Le projet de société doit être tourné vers l’humain »

 

Il affirme sue la CGT restera toujours mobilisée car « nous laissons à nos enfants un déficit abyssal, les inégalités progressent, l’accès aux soins est de plus en plus difficile, le système de santé se dégrade, la sécurité sociale se dégrade. Nous voulons une sécurité sociale de haut niveau. Notre système de santé n’est pas malade de trop de dépenses mais de pas assez de recettes. Rappelons que l’absence de cotisations du travail dissimulé et les fraudes patronales aux cotisations sont plus importantes que le déficit. Le mal être au travail coûte 80 milliards d’€ par an, la première sécurité sociale c’est aussi d’avoir un travail. »

 

 

Le Président Marti, interviewé après les discours et alors que les groupes se forment pour dialoguer, rappelle que « la Communauté Urbaine a donné le terrain car ce projet lui semble bon, utile et répondant aux besoins de toute la population, et pas seulement aux ayants droits du régime meunier. Ce projet est un projet social, bon pour toute la population. Nous sommes présents depuis le début, nous soutenons ce projet et tous nos services ont été mobilisés autour. C’est important pour Montceau et tout le bassin minier. C’est une des solutions dans la lutte contre la désertification médicale. Une solution sociale et équitable car il s’agit d’une offre de soins salariée ouverte à tous. Pour nous cela va dans le bon sens et dans celui de l’engagement de notre collectivité. Bien sûr que nous ne sommes pas d’accord avec les analyses présentées ce matin lorsqu’elles focalisent leurs attaques sur la politique gouvernementale, c’est beaucoup plus complexe que cela et profondément injuste eu égard à ce qui a été fait dans ce domaine. Mais notre collectivité est fortement impliquée c’est le sens de notre présence ici. »

 

 

Mme Elodie Vendramini explique qu’elle est présente parce que « la CARMI fait partie de l’histoire du bassin minier et de son développement social. La région a voté un financement de 100 000€, je l’ai voté. Ce projet correspond à mes propres valeurs et convictions. Je l’ai, nous l’avons, soutenu dès le début »

 

Laurent Selvez reprend les arguments du Président Marti et d’Elodie Vendramini tout en insistant sur le fait qu’il convient de renforcer et consolider l’offre de santé. Pour lui il y a un réel besoin d’une offre salariée à côté d’une offre libérale. Il se dit très inquiet de la position de la municipalité et de l’absence patente de Mme le Maire sur ce dossier. Il regrette que ni cette dernière, ni les Conseillers départementaux n’aient été présents aujourd’hui.

 

En même temps la CGT ne les a sans doute pas invités, déjà qu’ils s’interrogeaient sur la présence des élus de gauche.

 

 

Jean Claude Lagrange, qui dit qu’il est quand même venu bien que non invité, est présent pour défendre un dossier (qu’il a initié à l’époque en qualité de Président de la CCM) car cela va garantir une meilleure offre de santé non seulement au niveau de la médecine générale mais aussi de la médecine spécialisée pour l’ensemble de la population, quels que soient les régimes particuliers. Il insiste aussi sur le lien nécessaire entre ce futur Centre et l’hôpital, les gens ne comprendraient pas, selon lui, que ce lien n’existe pas. « La CCM a toujours été à fond derrière ce dossier sur le plan de l’assistance et de la logistique et du financement. »

 

 

Donc soutien et vigilance de toutes parts.

 

 

Annabelle Berthier et Gilles Desnoix 

 

Cliquez sur les liens ci-dessous :

 

Mais déjà l’appel de la CGT Mine-énergie 

 

http://montceau-news.com/montceau_et_sa_region/280883-defendons-tous-ensemble-la-construction-du-futur-centre-multidisciplinaire-montceau-les-mines-2.html

 

http://montceau-news.com/politique/281323-repondre-a-la-diminution-du-nombre-de-medecins-sur-le-bassin-minier.html

 

http://montceau-news.com/sante/281701-construction-dun-nouveau-centre-multidisciplinaire-montceau-les-mines.html

 

cgt sante 0211159

 

 

cgt sante 0211152

 

 

cgt sante 0211153

 

 

cgt sante 0211154

 

 

cgt sante 0211155

 

 

cgt sante 0211156

 

 

cgt sante 0211157

 

 

 

 

 

 

cgt sante 0211158

 

 

 

 

CARMI 02 11 151

 

 

CARMI 02 11 15

 

 

 



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer




11 commentaires sur “Construction du futur centre multidisciplinaire à Montceau…”

  1. Eul vieux Dan dit :

    Mon médecin, qui me soigne depuis 35 ans va prendre une retraite méritée.
    11 médecins vont faire de même dans les prochains mois.
    Question à tous les protagonistes de l’article:
    aurai-je droit à un médecin?
    VDD

    • pascal dit :

      Pour cela il faudra 2 choses :
      -modifier le numerus closus (terme techniques pour dire :nombres de médecins pouvant exercer dans l’année après avoir eu leur diplôme)mais la décision dépend de l’état et de l’ordre des médecins qui est opposé à toute nouvelle augmentation de ce nombre.
      -déplacer Montceau dans le sud (pas de pénurie à Saint-TROPEZ ou Cannes)encore un trait d’humour dans cette journée pluvieuse.

  2. roussillon dit :

    Etonnant ceux ki viennent pas si pas invités ! z’ont qu’à venir quand même!

    au passage, dire quand même que la Sécu maladie et AT en 1945,c’était fait pour ceux qui travaillaient !

    l’histoire des régimes particuliers ça n’en finit pas de finir,comme la gestion par les partenaires sociaux

    Mais le Tout Etat pas possible non plus,et les libéraux et ou privés ont de beaux jours devant eux.

  3. virginie85 dit :

    que de monde….pourtant la météo n était pas si mauvaise….

  4. boris dit :

    Si le centre se construit, pourquoi manifester! Je comprends pas, mais alors pas du tout !!

  5. montcellienbis dit :

    Boris ne comprend pas la raison de cette manifestation , moi non plus et on ne doit pas être les seuls , elle peut s’expliquer en regardant la photos des responsables de la mise en place de celle-ci!
    Quant à moi , depuis la pose de la première pierre du grand hôpital communautaire dont il ne reste …que la première pierre,première pierre posée devant tout un monde syndical, politiques de gauche j’attends de voir les murs de ce centre .
    J C REY

  6. gilbert71 dit :

    la manif( disons une réunion…) devrait se dérouler devant la permanence de notre député pour qu’il face bouger le processus et çà il devrait le faire

  7. Globul dit :

    Pourquoi manifester ???
    Tout simplement parce que les élections régionales approchent pardi ! il faut juste « se montrer, se faire voir… », histoire de montrer au petit peuple que l’on prend soin de lui (enfin, juste durant le temps de la campagne, car après, une fois élu…).
    Pour preuve : la visite spontanée nous avait-on dit de « notre » président à Vandoeuvre les Nancy. « Il » avait besoin de redorer son image, bien ternie il est vrai depuis son élection. Un président qui se voulait « normal »….
    Tout a été monté de toute pièce : le maire a retenu une sympathisante, lui a prêté des chaises, a fait intervenir à son domicile un agent chargé de faire le ménage (au frais du contribuable en passant !), les services de l’Elysée l’ont également briefée sur les questions à poser au président et celles à éviter car trop embarrassantes, lui ont fleuri sa table… Vive la com’ !
    Ahhh campagnes électorales quant vous arrivez !!! Dommage qu’il y ait tant de crédulité parmi les électeurs !
    Quant à la pause de la première pierre de l’hôpital communautaire… va falloir vraiment attendre !
    Les promesses n’engagent QUE ceux qui les écoutent.
    Allez, en espérant que nous ne deviendrons pas prochainement un désert médical, avec le départ en retraite de bon nombre de médecins locaux, il vous appartient à TOUS de vous mobiliser : élus de droite ET de gauche !
    Au lieu de vous quereller les uns, les autres (les mandats doivent offrir bien des avantages pour en arriver là, même s’il existe également des élus au SEUL service de leurs administrés), retroussez vous les manches et attelez vous TOUS à la tâche ! Croyez-moi, c’est la seule issue qu’il vous reste pour redorer le blason des « politiques » que vous êtes TOUS et être enfin crédibles aux yeux de vos concitoyens.