Autres journaux :



vendredi 21 juillet 2017 à 10:29

Notre nouveau sondage

L'éolien...



 

 

 

 

L’actualité sociale récente avec les difficultés rencontrées par FraneEole au Creusot a mis en avant certaines difficultés.

 

Des difficultés à caractère économique que rencontrent ce secteur des énergies renouvelables mais qui ne doit pas occulter, non plus, celles liées à l’acceptation ou non de nouveaux parcs terrestres.

 

Des « nuisances » bien réelles pour les riverains les plus proches qui n’hésitent pas à se mobiliser : exemple proche Montmort et les divers projets évoqués dans le bassin minier mais abandonnés au bout du compte. Les panneaux solaires dont le moindre des défauts n’est pas le « retraitement » une fois leur « vie » passée (enfouis dans des décharges »..

 

Bref, on le voit le travail de M. Hulot n’est pas des plus simples. Mais vous, êtes vous pour ou contre l’éolien ? Si oui ou non, voire même si vous n’avez pas d’idée précise en la matière, après avoir voté, laissez un commentaire ou adresser nous un mail à :

 

pascalberthier@montceau-news.com

 

Pour nous et à tous les lecteurs d’ailleurs de ce qui motive votre choix.

 

 

 

Annabelle Berthier

 

 

 

 

 

new sondage 08 06 16

 

 

 

 

 

 

 



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer




7 commentaires sur “Notre nouveau sondage”

  1. gilbert71 dit :

    le seul positif pour l’éolien ,c’est pour les propriétaires de terrains qui touchent une location ,généralement, des élus du maire qui présente un projet par contre les panneaux solaires oui .à installer sur les granges des exploitations agricoles ,gymnases,au meme type que les friches par un prestatire . Cela dérange personne , ne fait pas de bruit.

  2. zezette71 dit :

    Bonjour
    Je suis pour l’éolien mais bien sûr pas n’importe comment, je pense qu’il y a assez de place pour éviter les nuisances aux personnes.
    La mer et les océans me paraissent des endroits possibles.
    Mais en France on ne veut plus du nucléaire ce que je comprends mais on est opposé à tout. Il faut savoir aussi admettre quelques inconvénients.
    Je pense que tout le monde apprécie d’avoir de l’électricité et du chauffage !

  3. Electron libre dit :

    Bonjour amis rédacteurs !

    Peut-on raisonnablement penser que ces dispositifs (développés à grands renforts de subventions publiques et dont le fonctionnement est assumé financièrement pour une partie au titre de la CSPE par l’ensemble des usagers) pourront faire face efficacement à la consommation grandissante d’énergie électrique ?
    Peut-on être « pour » ou « contre » par simple idéologie ?
    Pour se forger une opinion cohérente , il faut , je pense , prendre en compte un certain nombre de tenants et aboutissants rationnels du problème !
    M’étant déjà abondamment exprimé sur le sujet dans vos colonnes , je n’y reviendrai donc pas !

    Si parmi vos lecteurs , certains souhaitent le découvrir ou se rafraichir la mémoire , ils peuvent cliquer sur ce lien :
    http://montceau-news.com/economie/307220-eoliennes-suite.html
    ou taper mon pseudo dans la barre de recherche en haut de page !

    Quant à l’assourdissant silence de EELV sur le cas « Franceole » dont vous rendez compte depuis quelques jours , je pense qu’il est motivé par le plus grand des dilemmes qu’ils aient eu à affronter depuis la nomination de Nicolas Hulot « aux affaires » !

    En effet , parmi les mesures « non chiffrées » du nouveau ministre , il se trouve celle préconisant de remplacer les véhicules légers « polluants » par des automobiles électriques !
    Certes , le processus ne s’accomplira totalement dans la nuit du 31 Décembre 2040 au 1er Janvier 2041 , mais se fera progressivement , à la condition toutefois que ces « petites merveilles » soient suffisamment développées pour égaler en performances de rapidité et d’autonomie , les véhicules thermiques actuels !
    Ce dont , (au regard des technologies mises en œuvre pour y parvenir) , je doute fortement !

    Dilemme , parce que bien qu’écologistes , ils n’en sont pas moins réalistes et de ce fait sont parfaitement conscients que ce n’est pas l’éolien qui permettra de fournir la recharge en énergie de 39 millions de véhicules !
    Il faudra pour cela (et il n’y aura pas d’autres solutions)augmenter considérablement la part de la production nucléaire en multipliant par « trois » la puissance théorique brute cumulée de nos 58 réacteurs actuels …
    Tout en applaudissant à la fermeture annoncée de 17 d’entre eux !

    Pas simple … grosses céphalées en perspective … !

    Bien amicalement !

  4. Daniel Z dit :

    Il semble extrêmement difficile de se forger une opinion objective sur le développement de ces techniques .

    Les études, très nombreuses, font référence à un nombre incroyable de données et les conclusions sont souvent contradictoires !

    En voici une qui traite des EnR au Danemark :
    https://www.actu-environnement.com/media/pdf/news-26232-article-de-larochelambert-global-chance.pdf
    Passionnante car elle démontre que le problème n’est pas que technique , mais aussi culturel.
    Nous pourrions également évoquer les travaux de M. Jancovici (Manicore)

    A la sortie, sauf pour ceux qui ont des capacités hors du commun, il ne nous reste plus que la croyance, ce qui est un comble pour des esprits qui se voudraient rationnels.
    Croyance en des maîtres à conditionner, pas tous intègres ou objectifs, je pense.
    Un peu comme pour les débats sur l’ amiante….. ou l’affichage de la nourriture en France.

    Qu’est ce qui est fréquemment en cause, la validité des technologies ou les visées et méthodes des « promoteurs » ?
    Par exemple que s’est il passé avec la taxe carbone au Danemark, en Allemagne….. et en France.

    Amitiés

  5. loiseau dit :

    Depuis le temps que l’on nous gonfle avec ces moulins à vent notre nouveau ministre de l’environnement avec le vent qu’il brasse depuis de nombreuses années, pourrait nous fournit une énergie bon marché.
    Le plus lamentable dans cette gigantesque fumisterie pour des raisons de gros sous l’on ne parle pas des vraies raisons du réchauffement climatique, il est plus facile et surtout lucratifs pour de grosses investitures de culpabiliser l’individu lambda pour mieux lui ponctionner son porte monnaies.
    Une manipulation bien montée en culpabilisant les gens qui payeront avec la conviction qu’ils sauvent la planète est plus lucratif que l’honnêteté.
    Braves gents dormez sur vos deux oreille l’on s’occupe de votre de votre avenir avec beaucoup de mystification. Comme pour les futures 12 vaccins obligatoires les labos vont se frotter les mains
    Que c’est beau la naïveté

    • VALLOIDIEN dit :

      comme pour Bachelo (ministre de l’époque Sarkosy) qui a commandé une centaines de millions de vaccins, contre l’asn1, et la grippe , pour les français,
      et à peine un quart des citoyens ,qui se font vacciner
      les labos, se sont remplis les poches,! pour ça!

    • Electron libre dit :

      Cher monsieur Loiseau ,

      Les « vraies » raisons du réchauffement … voilà en effet le « vrai » problème !

      Votre phrase « Une manipulation bien montée en culpabilisant les gens qui payeront avec la conviction qu’ils sauvent la planète est plus lucratif que l’honnêteté » résume la situation de façon magistrale !

      J’ai d’ailleurs sur le sujet , publié il y a quelques semaines sur mon « cyber-carnet » , un billet dont j’ai également envoyé le lien à nos amis rédacteurs de cet excellent site !
      Ils m’ont promis de le publier au moment propice !

      Merci pour votre mail personnel d’hier dans lequel vous me dites tout l’intérêt que vous avez porté à mon article !

      Bien amicalement !