Autres journaux :



mercredi 6 décembre 2017 à 08:38

FC Gueugnon – Racing Besancon (Football)

Une revanche a prendre, samedi 9 décembre 2017 à 18 h



 

 

 

 

Le FCG ne pouvait trouver meilleure occasion pour se refaire une santé après la terrible déconvenue en coupe de France contre Angoulême, match perdu lors de la séance des tirs au but. Si on en croit aux derniers dires du coach Philippe Correia, on rentre dans « sa compétition » même si la coupe, reconnaissait-il était un super bonus. Connaissant l’entraineur gueugnonnais et la qualité de l’adversaire, le Racing Besançon, c’est un match qu’il ne faudra surtout pas rater et qui aura lieu samedi, toujours à Jean Laville. Les supporters sont avertis…

 

 

 

Les équipes en présence :

 

 

LE RACING BESANCON : Après son maintien acquis lors du dernier match de la saison précédente, le Racing Besançon a fait peau neuve avec l’arrivée d’un nouveau Président, de deux nouveaux entraineurs et de 8 recrues pour conduire un tout nouveau projet. On pouvait lire sur le journal local : « Avec ce nouveau groupe, le tandem Alexandre Pepe, entraineur et son adjoint Hilel Hamani, sont confiants. Tous deux sont conscients que les automatismes se construisent sur du long terme et ils se laissent trois ans pour atteindre les objectifs fixés par le Racing Besançon 2020, à savoir la montée en National ».

 

 

Avec les recrues telles que Soufyane Belhaj (Belfort), Rémy Jous (Saint-Malo) et Mohamed Bentahar (Jura Sud), Bill Dago (Jura Sud), Siyar Batgi (Pontarlier), le tout « nouveau Racing » sérieusement renforcé peut ambitionner réaliser son objectif. Après un début de saison en demi-teinte puis une montée en puissance, le Racing Besançon fut le premier club à faire plier le leader Dijon B.

 

 

Voilà désormais le Racing à plein régime. Et Besançon ne veut pas s’arrêter là puisque le coach affirmait : « Nous allons essayer de recruter deux ou trois joueurs avant la trêve. C’est la condition sine qua non pour déjà préparer la saison prochaine ». Depuis le Racing l’a emporté à St Appolinaire et pointe à la 6e place au classement à 9 points du leader mais avec 2 matchs en moins. Le Racing n’est-il pas ainsi en avance sur son projet National RB 2020 ? L’an passé, les 2 clubs n’avaient pas pu se départager…

 

Le FC GUEUGNON a vu son épopée en Coupe de France se terminer sur la terrible épreuve des tirs au but contre Angoulème (1-1, 0tab2) sur la pelouse de Jean Laville. Pourtant cette « loterie » avait débuté pour le mieux pour les forgerons, les angoumoisins avaient raté leurs 2 premiers tirs, ce qui normalement aurait dû mettre les gueugnonnais en confiance. Hélas, comme le soulignait Philippe Correia : « Cette qualification nous tendait les bras mais on n’a pas su la saisir après les tirs au but ». Maintenant, il faudra rebondir, se servir de ce match contre une équipe référence de Nouvelle Aquitaine qui a ongtemps été seconde de sa poule.

 

 

Pour cela Philippe Correia pourra bénéficier du retour des suspendus Morad Benameur et Clément Coronas. Jerôme Larteau est lui déjà rentré en coupe après sa très longue absence. Quant à la nouvelle recrue Albert Baning, 32 ans et ex joueur du PSG, qui évolue au milieu de terrain, on ne sait pas à l’heure actuelle s’il sera qualifié. La réponse dans les jours qui suivent.

 

 

 

Après deux défaites à Jean Laville en championnat puis en coupe de France, le FCG se doit maintenant de réagir. Pour Steeven Harrison, auteur du but égalisateur samedi : « Ce match de coupe de France va nous faire grandir, il va nous faire mûrir. Cela va nous servir pour la suite, on avait aussi besoin d’une aventure comme ça mais malheureusement cela s’arrête là mais cela va être important pour la suite je le sens ». Avec 800 spectateurs samedi dernier, l’attente et la confiance des supporters est manifeste. Aux joueurs du FCG à l’entretenir avec une belle revanche à prendre au vol !

 

 

 Le groupe probable devrait ressortir parmi les joueurs dans la liste ci-dessous : Steven Bouchité, Romain Catenacci, Bakeba Bayo, Nasser Rahab, Steeven Harrison, Emerick Eckert, Adrien Ribac, Fabrice Revuelta (cap), Dylan Mamessier, Franck Revuelta, Trésor Nyamwisi, Magide Mahla, Teo Hamelin (gar), Lamine Soumah, Morad Benameur, Clément Coronas, Jérôme Larteau, Thomas Doridot.
Entraîneur : Philippe Correia

 

Le groupe de Besançon qui a battu Dijon Fco b :

 

Horiot – El Achak, Dago, Pillot, Revoy, Grillot, Mebrak, Diot, Bentahar, Belhaj, Hakkar, Contassot, Batgi.
Entraîneur : Alexandre Pepe…

 

 

Ils ONT DIT :
Philippe CORREIA  : après la défaite contre Angoulème en coupe de France

 

« […] c’est mon travail de remobiliser les troupes. Là vous rentrez dans ma compétition, ce n’est plus la même chose. »

 

 

 

 

fcg 0612172

 

 



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer