Autres journaux :



samedi 5 juin 2021 à 05:02

Saône-et-Loire

Réunion du comité départemental de suivi du loup





 

Communiqué :

 

“Le préfet Julien CHARLES a réuni ce jour le comité départemental de suivi du loup. Ce comité qui accueillait le préfet Jean-Claude CELET, préfet référent du plan National loup, ainsi que Monsieur Claude FONT, vice-président de la fédération nationale ovine, regroupe autour des services de l’État et de ses établissements publics concernés, les collectivités territoriales, la profession agricole, la fédération départementale des chasseurs et les associations de protection de l’environnement.

 

Cette réunion a permis de dresser le bilan des observations et indices de présence du loup confirmés dans notre département et dans les départements limitrophes au cours des derniers mois et d’établir également le bilan des dommages constatés depuis le début de cette année sur les troupeaux ovins, et notamment les dommages imputables au loup dont la présence a été confirmée le 17 mai dernier grâce aux relevés des pièges photographiques déposés par l’office français de la biodiversité (OFB).

 

L’accent a ainsi été mis sur les 25 attaques survenues depuis la fin avril dans le Clunisois et imputées au loup. Le préfet a rappelé les principaux volets du plan national d’action sur le loup qui sont déployés : l’indemnisation des éleveurs, la protection en urgence des troupeaux, l’autorisation de procéder à des tirs de défense des troupeaux protégés.

 

Il a souligné la mobilisation forte des lieutenants de louveterie et des agents de l’office français de la biodiversité pour l’organisation et la mise en œuvre de ces mesures de défense et a salué le renfort des moyens locaux par ceux de la brigade mobile d’intervention sur les grands prédateurs de l’OFB, dépêchés cette semaine et à nouveau la semaine prochaine.

Le Préfet et le vice-président de la fédération nationale ovine ont rappelé tout l’enjeu qui doit être accordé par la profession des éleveurs ovins au déploiement des mesures de protection des troupeaux dans notre département. Ils ont rappelé les appels à projet existants pour le soutien à l’investissement dans les moyens de protection des troupeaux (chiens de protection et clôtures électrifiées). Ces dispositifs dont le dernier appel à projet s’achève le 30 juin 2021, ont fait l’objet d’une large communication par la direction départementale des territoires et la chambre d’agriculture auprès des éleveurs.

Enfin, le préfet a présenté le cadre réglementaire et les conditions dans lesquelles l’administration reconnaît l’impossibilité pour l’éleveur à mettre en œuvre une protection totale de son troupeau compte tenu des spécificités de notre territoire et des modes de conduite de l’élevage ovin en Saône-et-Loire. Cette reconnaissance accordée sur demande individuelle facilite le recours aux mesures de défense des troupeaux contre les attaques du loup et permet à l’éleveur de bénéficier de l’indemnisation des dégâts en cas d’attaques y compris d’animaux qui ne pouvaient être protégés.

Parallèlement au comité, le préfet de Saône-et-Loire, le préfet CELET et les responsables de la fédération ovine se sont rendus sur une exploitation de la commune de Flagy pour entendre les éleveurs et leur présenter les démarches engagées, à la fois à court terme (protection des troupeaux et intervention sur le loup) et à moyen terme (dispositif de reconnaissance de l’impossibilité pour l’éleveur à protéger tous ses animaux).”

 

 

loup

 



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer