Autres journaux :



mardi 30 novembre 2021 à 18:03

Deux attaques de troupeaux d’ovins sur les communes de Blanzy-Saint Eusèbe

Deux ovins ont été tués et 3 autres blessés



 



Au cours des dernières 48 heures, l’office français de la biodiversité (OFB) a réalisé deux constats d’attaques sur des troupeaux d’ovins en limite des communes de Blanzy et Saint-Eusèbe. Deux ovins ont été tués et 3 autres blessés.

A partir de l’analyse d’une image prise par un piège photographique, l’OFB a rendu dans la journée son expertise technique et identifié un loup.

Comme le prévoit le plan national d’actions sur le loup et les activités d’élevage, lorsque l’origine du loup dans les attaques ne peut pas être exclue, les éleveurs seront indemnisés pour les pertes subies.

Dans l’immédiat, les services de l’Etat sont mobilisés et M. le Préfet a demandé à la louveterie de mettre en place dès cette nuit une équipe de veille à proximité des sites d’attaques.

La Chambre d’agriculture a invité les éleveurs du secteur à la vigilance, et les a incités à protéger les troupeaux qui ne peuvent pas être rentrés, ce qui constitue un préalable à toute demande de tir de défense. Il est rappelé que la direction départementale des territoires (DDT) peut mettre à disposition des éleveurs du matériel de protection d’urgence (filets et/ou fils électrifiés) sur demande.

 

 



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer




6 commentaires sur “Deux attaques de troupeaux d’ovins sur les communes de Blanzy-Saint Eusèbe”

  1. josiane49 dit :

    vite, mon loulou, sauve-toi ! ils ont déjà sorti leurs armes !

  2. citoyen du monde dit :

    bonsoir josiane 49, vous avez raison.

  3. Lio7371 dit :

    A partir de maintenant, la question à se poser avant d’ aller faire une balade dans les bois entre Blanzy et Saint Eusebe est : Est-ce que j’ai plus de chance de mourir sous les crocs d’un loup ou de la balle d’un chasseur ? Perso, j’ai bien mon idée, mais faut pas le dire….chut!

  4. zou dit :

    Vous êtes vous posé la question de ce que l éleveur peu ressentir lorsqu’il découvre ses brebis ensanglantées, viscères a l air?
    A nos frères, nos pères passionnés par leur métier voir un tel carnage!
    Avez vous pensé a l angoisse du troupeau lorsqu’il est attaqué, qu’il devient une proie?
    Vous ne vous sentez pas concerné par cela… Donc vos commentaires non constructif vous pouvez vous les garder.