Autres journaux



samedi 27 mai 2023 à 06:05

Les Bizots : nouvelle édition des lauriers d’or avec la FNSEA

Le loup s'est invité dans les échanges avec les élus



 

 

Ce vendredi après-midi le GAEC Meunier situé aux Bizots accueillait la nouvelle édition des Lauriers d’or organisée par la commission des agricultrices de la FNSEA.

La Commission des Agricultrices organise depuis 1995 l’opération Fermes Ouvertes, initiée par la FNSEA, à destination des écoles primaires et classe de 6ème de Saône-et-Loire. La commission clôture ces Fermes ouvertes par les Lauriers d’Or au cours desquels ils invitent des élèves à passer une journée sur une exploitation.

Pour 2023, la commission a invité les classes de CP à CE2 de l’école des Bizots et les CE1 de Blanzy à passer une journée sur l’exploitation de Mme Sandrine MEUNIER. Le matin a été dédié à des ateliers sur le thème de l’agriculture, puis ils ont offert un pique-nique aux enfants. L’après-midi a été consacré à la présentation du spectacle préparé le matin par les élèves.

Cette année, la commission a eu une invitée d’honneur, Mme Christiane LAMBERT, ancienne présidente de la FNSEA.

A cette occasion, la commission des agricultrices a présenté sa nouvelle pièce de théâtre « Nanas des Champs ».

L’équipe de la commission des agricultrices était au grand complet avec Noëlle RENAUD, responsable de l’opération Fermes ouverts et Hélène DOUSSOT- SASSOT, Présidente de la commission des agricultrices de Saône-et-Loire.

Parmi les élus, on comptait la présence de Jean-Paul Luard, Maire des Bizots, Sophie Clément, Vice-présidente au département et élue à Blanzy, Louis Margueritte et Rémy Rebeyrotte députés.

Les élèves des écoles Jean Regnier et de l’école primaire Robert Gagne ont donné un spectacle devant des agriculteurs et élus présents : l’occasion de présenter le métier d’agriculteur au sein de l’exploitation de Christophe et Sandrine Meunier. Ce sont des éleveurs bovins et ovins qui ont entre autres 200 brebis, 8 béliers et des agneaux de race charolaise.

Au cours du spectacle, les enfants ont montré la présence du loup.

Le loup évoqué par les agricultrices

Le spectacle a présenté le loup comme dangereux pour les agriculteurs et la faune sauvage. La pièce de théâtre a décrit le quotidien des agriculteurs : nourrir les animaux, en prendre soin, la tonte, le parage.

Le spectacle créé et répété durant la matinée a été joué avec beaucoup de dynamisme et de joie par les enfants.

A l’issue du spectacle, le député Louis Margueritte a été appelé à se prononcer sur le problème du loup, une présence depuis 2-3 ans en Saône-et-Loire qui pose problème aux éleveurs.

Si les agriculteurs comprennent les enjeux de biodiversité, ils ont des difficultés à accepter la présence du loup, qui n’est plus pour eux une simple présence, mais « une invasion ». Les agriculteurs demandent une réduction de la population des loups pour réduire la pression sur les agriculteurs.

Louis Margueritte a évoqué la détresse des éleveurs comme point central. Il a évoqué la publication d’un prochain communiqué de presse pour expliquer la nécessité dans la souplesse des mécanismes pour contrer le développement de la population des loups et leurs interventions dans les élevages.

Il a aussi parlé d’un prochain courrier adressé aux ministres en charge du dossier.

Enfin il a évoqué les propos de Bruno Lemaire en direction des agriculteurs et qui a choqué plusieurs d’entre eux. Il a indiqué soutenir les agriculteurs.

Du côté de la FNSEA, on explique que le loup est un problème dans d’autres pays ainsi que les ours qui ont déjà fait des morts notamment en Italie.

Après ces échanges, les agricultrices ont présenté leur propre spectacle qui a mis en scène leurs propres vies : des femmes gérantes, agricultrices, mères, grand-mères, épouses…

Une pièce librement inspirée de la réalité : relations avec les fournisseurs, entretien avec des jeunes en recherche de stage etc.

La journée a donc été riche pour les enfants et les agricultrices. Et les deux spectacles ont été appréciés d’un public d’une cinquantaine de personnes.

EM

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer