Autres journaux



dimanche 24 décembre 2023 à 03:28

CUCM : Inauguration de la réouverture de la ligne Nevers-Le Creusot

Des travaux encore en cours sur la ligne



 

 

Ce samedi midi, la SNCF avait organisé l’inauguration de la réouverture de la ligne Nevers-Le Creusot, en gare de Creusot-ville.

L’inauguration s’est tenue en présence de David Marti (Maire du Creusot), Michel Neugnot (Vice-Président à la région Bourgogne Franche-Comté), Maxime Chatard (SNCF), Sophie Ducordeaux (SNCF), Bruno de la Terre (SNCF) et Jean-Baptiste Constant (sous-préfet d’Autun).

Plusieurs élus régionaux et locaux, ainsi que de l’autunois (Marie-Claude Barnay), le député Rémy Rebeyrotte, Marie-Claude Jarrot, Daniel Meunier, 1er Vice-Président de la CUCM, Cyril Gomet et de nombreux élus de la CUCM et des territoires concernés par la traversée de la ligne Nevers-Le Creusot étaient présents. Certains avaient même pris le train depuis Nevers ou le long de la ligne ce samedi matin.

 

David Marti s’est félicité de la fin de cette première partie des travaux, livrée dans les délais. Il a rappelé que la CUCM avait apporté sa contribution pour améliorer les navettes. Il a toutefois regretté que toutes les propositions n’aient pas été retenues. « Nous sommes sur un site universitaire important et un bassin industriel important. Cela méritait une attention particulière. Les informations aux voyageurs auraient pu être plus pertinentes. » a-t-il souligné avant de rappeler que la ligne avait besoin de travaux.

 

« Il était grand temps par rapport à la performance de la ligne. Il y a deux points fondamentaux aujourd’hui. Nous avons besoin d’être pertinents en terme d’attractivité sur le territoire. Nous ne lâcherons rien concernant l’interconnexion TGV/TER. Pour les chefs d’entreprise, dans le cadre d’un recrutement, c’est fondamental. Il faut le faire rapidement. Le deuxième point, c’est qu’il faut rétablir les arrêts TGV supprimés en gare TGV. C’est un investissement pour l’avenir » a conclu David Marti.

 

Une mobilité nécessaire partout

 

Pour Michel Neugnot, Vice-président à la Région, la mobilité est nécessaire partout. Il a prôné un traitement équitable de cette question au niveau de la région. Puis il a rappelé les démarches engagées au niveau de la VFCEA : débat public, la priorité donnée à la régénération du réseau, puis l’électrification, enfin la liaison entre les deux gares (Le Creusot TGV et Le Creusot Ville).

 

Ce chantier a été réalisé par une cinquantaine d’entreprises et plus de 500 personnes.

 

« On va disposer d’une ligne où on pourra travailler dans le train. On n’est pas au bout du chemin. L’objectif est d’avoir une voie plus confortable pour maintenir le temps de parcours. Et ce qui est important, c’est l’assemblage des dessertes. Enfin il y a à réfléchir sur la complémentarité des transports. Un complément par car est à envisager » a-t-il ajouté.

 

« On a besoin de positiver sur les travaux » SNCF

 

Du côté de la SNCF, on est conscient de la gêne occasionnée par les travaux. Pour autant, « on a besoin de positiver sur les travaux » indique un des cadres présents.

 

Il reste encore des travaux à réaliser au sein de la gare de Montchanin. Celle-ci sera en travaux jusqu’au 12 avril. La reprise de la circulation sera progressive, avec une ouverture totale dès le 4 mars. Les travaux s’achèveront de nuit.

 

Un autre enjeu abordé par la SNCF porte sur l’accessibilité. Ce sont 33 gares régionales et nationales qui sont ainsi concernées par le schéma directeur handicap. « Nous avons à cœur d’être au rendez-vous » martèle-t-on à la SNCF. Ainsi au sein de la gare de Nevers, l’intégralité des quais seront refaits pour répondre aux enjeux d’accessibilité.

 

Autre enjeu : un enjeu sociétal et la place centrale de la gare dans une ville.

 

Enfin le représentant des services aux voyageurs a souligné que le nombre de réclamations envoyées par les clients a été relativement limité. Pour autant, la SNCF a cherché à répondre le plus possible aux sollicitations par la mise en place de solutions adaptées quand cela était possible.

Cela passe par exemple par la mise en place d’agents sédentaires, de services, sur la ligne Nevers-Dijon, dans le but de répondre aux besoins des clients. « On va questionner nos clients pour mieux répondre aux besoins » a-t-on conclu du côté de la SNCF.

 

La transition écologique avec le train

 

Jean-Baptiste Constant, Sous-préfet d’Autun, a pris ensuite la parole en tant que représentant de l’Etat pour souligner l’importance de ces travaux dans la transition écologique. Et de rappeler les engins et les moyens utilisés pour réaliser de tels travaux, tel le train-usine.

 

Pour rappel, depuis le 10 juillet dernier, SNCF Réseau, réalise d’importants travaux sur la ligne ferroviaire entre Nevers et Dijon. La première phase de travaux réalisés concerne 130 km de ligne reliant Nevers au Creusot.

 

Les travaux de grande ampleur ont consisté à :

  • la modernisation de la voie entre Nevers et le Creusot (remplacement de rails, 73 000 tonnes de ballast et 18 000 traverses renouvelées),
  • la modernisation de 4 passages à niveau (1 à Imphy, 2 à Mesvres et 1 à Fléty),
  • la modernisation d’un quai de gare de Mesvres,
  • le remplacement de 7 aqueducs et conforter des ouvrages en terre,
  • la mise en accessibilité de la gare de Decize
  • la rénovation du pont-route Wilson situé au Creusot,
  • le remplacement du pont-rail d’Etang-sur-Arroux.

 

Les travaux sur la ligne Nevers-Dijon représentent un montant de 137 millions d’euros. 75 millions d’euros sont financés en fonds propres par SNCF Réseau. L’État et la région Bourgogne Franche-Comté cofinancent également le chantier à hauteur de 62 millions d’euros.

 

Les chiffres clés

 

  • 11,5 aller/retour Nevers-Le Creusot,
  • 137 millions d’euros investis sur la ligne Dijon-Nevers
  • Nevers-Le Creusot en 1h30
  • 73 000 tonnes de ballast remplacés
  • gain de 20 minutes sur Dijon-Nevers en train + car
  • 17 février 2024, réouverture de Dijon-Nevers.

 

Les canaux d’information durant les travaux

 

Par téléphone

Mobigo au 03 80 11 29 29

Du lundi au samedi (de 7h à 20h)

 

Internet

Site Mobigo : www.viamobigo.fr

Site TER Bourgogne Franche-Comté

 

Pour adresser une demande particulière : coupure.ligne.nevers.chagny@sncf.fr

 

EM

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer