Autres journaux :



mardi 17 décembre 2019 à 04:43

Montceau-les-Mines : à l’Embarcadère

Djobi Djobach Et 1, et 2, et 3 spectacles !





 

Ce dimanche après-midi, la Compagnie Swing’Hommes est revenu sur la scène de l’Embarcadère pour la 3ème fois.

 

En effet, après, «Beethoven, ce manouche » et « Satané Mozart! », la cie s’attaque  à Jean-Sébastien Bach.

Le mélange fonctionne toujours aussi bien et le spectacle est tonique, vivifiant et rafraîchissant en ces temps de morosité ambiante !

 

L’assemblage humour et virtuosité est toujours juste et permet un joyeux mélange musical pour le plus grand plaisir des 700 spectateurs de l’Embarcadère qui ne cachent pas leur adhésion au concept.

 

Au purgatoire, l’ange Oliver, rencontre un problème avec la capsule de dématérialisation. Le SAV n’étant pas très performant, un concert sera donné pour faire patienter les morts. Jean-Sébastien Bach débarque, suivi du guitariste Gypsy et avec le renfort de l’ange, ils forment un trio qui mettra en musique les plus célèbres morceaux de Bach, détournés, accommodés à différents styles rythmes…

 

On retrouve la salle, chantant « Avé Maria », version funky,… bref… tout irait bien si ce concert n’était pas interrompu par un électricien de service qui finit par être désintégré, un agent de sécurité qui se prend de passion pour la danse  et un livreur de pizza, élevé au Hip Hop !

 

Le spectacle se termine comme à chaque représentation par une standing ovation… et rapidement les artistes se retrouvent dans le hall de l’Embarcadère pour prolonger le contact avec le public.

 

 

Avec Jérémy Bourges, Pierre Bernon, Benoît Marot et Jérémi Proietti.

 

J.L Pradines

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer