Autres journaux :



mercredi 3 mars 2021 à 05:37

Medhi Brahamd, 25 ans, réalisateur de Saône-et-Loire

Il attend avec impatience sa résidence d'écriture avec Talents en court



 



 

 

Medhi Brahamd est originaire de Saône-et-Loire. Il connaît bien Montceau-les-Mines pour s’y être rendu régulièrement, lui qui a vécu et vit encore à côté d’Autun.

Âgé de 25 ans, il a toujours un goût prononcé pour l’écriture et l’envie de laisser glisser son stylo sur du papier. C’est par la musique qu’il est arrivé au cinéma. Il avait alors un studio d’enregistrement et mixait pour des artistes de rap en France et en Suisse. Réalisateur et ingénieur sonore freelance depuis ses 16 ans, Medhi Brahamd a appris via son expérience personnelle et professionnelle les différents rouages du monde de la vidéo et du son. Très présent dans le milieu musical, il a réalisé de nombreux clips, mixé et masterisé des albums pour des artistes de tous horizons musicaux, et aussi réalisé des after-movies pour sa ville, Autun (Saône-et-Loire), en immortalisant différents événements qui s’y sont déroulés.

 

En 2019, il a souhaité aller plus loin et s’est penché sur le court métrage. Il a ainsi réalisé son premier court métrage VIOLENCE, d’une durée de 21 minutes. Il sera bientôt disponible en salle.

Le film a été entièrement tourné à Autun. Son deuxième film, il l’a intitulé « Pour la patrie ». Ce deuxième fait partie d’une série de 8 court-métrages dont VIOLENCE a introduit l’univers.

 

Son objectif ? Mettre en lumière des faits divers et de société qui se déroulent dans nos provinces et qui n’ont pas été adaptés. Ses films sont tirés de faits réels pour la plupart.

Medhi a été sélectionné pour intégrer l’école Kourtrajmé en janvier 2021, à Clichy Montfermeil, une école créée par le réalisateur Ladj Ly. Il y suit une formation en réalisation et post-production d’une durée de 6 mois au cours de laquelle il va réaliser un travail de collaboration avec des étudiants de sa classe.

 

Pour Talents en court Bourgogne Franche Comté, Medhi a présenté un projet intitulé Vide, qui poursuit sa plongée au cœur des côtés les plus sombres de l’humain.

Dès la réouverture des cinémas, Medhi espère pouvoir présenter ses trois premiers films : VIOLENCE, Pour la patrie et Le monde d’après.

 

Quant à son quatrième film, En attendant le vide, celui-ci devrait bientôt rentrer en phase de production. Il recherche d’ailleurs des financeurs afin de le produire.

 

Une résidence d’écriture bientôt reprogrammée

 

L’Aparr – association des professionnels du cinéma et de l’audiovisuel de Bourgogne-Franche-Comté, a organisé, en janvier dernier, une résidence d’écriture à Montmort, en Saône-et-Loire. Celle-ci a dû être décalée car l’un des participants avait été testé positif à a Covid-19.

 

Trois jeunes cinéastes originaires de notre région – Camille Broilliard (originaire de Vesoul), Yvain Reydy (originaire de Dole) et Medhi Brahamd (originaire d’Autun) seront prochainement accompagnés, pendant 4 jours, par un scénariste professionnel, Michel Meyer, qui les guidera dans l’écriture de leur prochain court métrage de fiction.

 

Cela est rendu possible grâce au dispositif Talents en court.

Ce dispositif est développé par le CNC, qui vise à repérer et accompagner des nouveaux talents cinéma. L’objectif, c’est donc de former un maillon entre la pratique amateure ou l’autoproduction, et l’univers professionnel. En Bourgogne-Franche-Comté, c’est l’Aparr (Association des professionnels du cinéma et de l’audiovisuel de BFC), en partenariat avec le Festival Entrevues de Belfort, qui coordonne cette opération, en ayant comme but premier de révéler les réalisateur·ices de fiction de notre région, et de les aider à consolider leur réseau et leurs projets professionnels.

 

Pour candidater, il faut être originaire de notre région ou y résider, avoir déjà réalisé un film, quel que soit son genre et sa durée, et avoir un nouveau projet de court métrage de fiction en cours d’écriture.

Cinq réalisateurs et réalisatrices émergents ont été sélectionnés pour participer, en novembre, au Parcours Nouveaux Talents / Entrevues Belfort, première étape de cet accompagnement. Ils ont pu vivre (à distance et en ligne cette année) un festival du côté professionnel, en visionnant les mêmes films que les jurys, et en rencontrant systématiquement leurs réalisateurs.

 

A l’issue de ce parcours, trois de ces jeunes auteurs ont reçu le Prix Nouveaux Talents, qui leur donne accès à la seconde étape de l’accompagnement : deux temps de résidences d’écriture, qui auront lieu pendant le premier semestre 2021.

 

Une résidence d’écriture : développer son projet de film accompagné d’un scénariste !

 

Les trois réalisateurs.trices lauréats, Camille Broilliard, Medhi Brahamd et Yvain Reydy, sont ainsi accompagnés par un scénariste, pour développer l’écriture de leur prochain court métrage de fiction. Les deux résidences de trois jours chacune leurs permettent de se consacrer pleinement à l’écriture, tout en bénéficiant des conseils d’un auteur professionnel. Le but, en fin de parcours, est d’avoir un dossier solide à présenter à des producteurs.trices pour donner vie à son film.

 

Afin d’impulser rapidement ce processus créatif, la première résidence devrait avoir prochainement lieu.

Camille Broilliard, Medhi Brahamd et Yvain Reydy seront conseillés par Michel Meyer, scénariste complice de longue date de l’Aparr pour Talents en court. Les temps d’écriture, où chacun peut s’isoler pour travailler son projet, sont ponctués d’échanges en tête à tête entre chaque auteur et Michel Meyer, mais aussi de discussions communes, qui permettent d’apporter une réflexion collective et des regards diversifiés sur chacun des projets.

 

Enfin, chaque journée s’achève avec le visionnement, tous ensemble, d’un film choisi pour les résonances qu’il peut créer avec l’un des projets de courts métrages.

 

Medhi, l’autunois de la bande, est pressé de pouvoir enfin rencontrer Michel Meyer, lui qui fourmille d’idées et de projets.

 

Pour découvrir son troisième film, Le Monde d’après, cliquez ici : https://www.youtube.com/watch?v=l1JKa_WjpiQ

 

Et la bande annonce de son deuxième film : https://www.youtube.com/watch?v=VAuY-QCCqsw

 

EM

 

 

 Photo : Jordan Hadjine

 



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer