Autres journaux



lundi 9 octobre 2023 à 06:35

Plein le c…, plein le C… Malotrus

  Une salle des fêtes du Mont-Saint-Vincent pleine à craquer



Salle comble, à guichets fermés comme on dit au Mont Saint Vincent ce dimanche 8 octobre à 16h00.

La Vosgienne, pas pour adoucir la gorge, mais pour accoucher des mots salvateurs, ça swingue pour remonter les bretelles d’une société qui veut que l’on se serre la ceinture.

Eh oui, la Marie elle est vosgienne, elle a côtoyé cette société qui trime, qui peine, qui gilet-jaunise et qui parle une langue qui dit tout sur tout et même plus.

« Plein le cul » son titre phare ne fait pas qu’égratigner, il emporte l’adhésion des foules même chez ceux pour qui le langage cru ça demande l’intercession d’une pastille La Vosgienne.

Elle qui a travaillé dans le social, au ras de la vie des gens, chanté dans les bars, elle ne distille pas de la sève de pin, mais des pains, des directs, des uppercuts.

Avec ses complices Mehdi et Charlie, qui assurent sérieux, elle envoie sec sur scène et même hors scène comme dans le sketch d’entrée où elle demande si tout le monde est entré dans la salle, si les musiciens sont enfin prêts et où elle fait applaudir les retardataires après avoir formé le public à chanter note par note en tapant dans les mains et dans le bon tempo.

Il y a du métier, vraiment, de la bonne humeur et surtout de la conviction dans cette frêle apparence un rien décalée.

La salle répond au quart de tour, Monsieur le Maire du Mont Saint Vincent est aux anges, Le personnel des services culturels qui organisent aussi, le spectacle est un succès.. Le TSB dans ces salles, pour ce genre de spectacle renoue avec ses origines, Et Marie Pétrolette manie le Zinzin, le branle poumon, le piano du pauvre avec maestria,

Un super groupe, une super chanteuse pleine de gouaille et d’impertinence, notion battue en brèche ces temps ci, des textes qui se posent un peu là, du vécu, du transcendé et un humour ravageur.

Un très bon après midi au Mont

 

Gilles Desnoix

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer