Autres journaux



lundi 12 février 2024 à 05:31

Saint-Vallier : Fête du Livre à l’Ecla

Une 1ère édition qui a largement dépassé les espérances des organisateurs



 

 

La Fête du Livre qui s’est déroulée du 7 au 11 février à l’Ecla, a tenu ses promesses jusqu’au bout. Comme annoncé dans une précédente édition, l’organisation a été magnifiquement orchestrée par l’équipe de la médiathèque et sa responsable Sandrine Derouet-Marlot et la première journée a vu défiler plusieurs spectacles, des animations, notamment avec l’illusionniste Pierrefeu, un véritable créateur d’instants magiques.

Ses tours ont littéralement laissé le public bouche bée, dans ses différentes interventions tout au long de ce week-end. Certains sont toujours en train de tenter de comprendre comment Pierrafeu (alias Pierre Ménager) peut cacher une carte à jouer dans le portefeuille d’un visiteur lambda, ou faire surgir une flamme ici et là.  Quant à l’horrible bruit de vertèbres qui craquent, on en frissonne encore.

Au programme également le quizz BD de » Bulles de Bourgogne », l’animation EPN avec un distributeur d’histoires courtes. Sans parler de l’Escape Game qui a plongé les jeunes dans l’univers de Tim Burton. Et l’animation PS4 qui a rassemblé moult enfants…

Au fil de nos découvertes, on peut admirer une exposition interactive « La cour des contes » ou le visiteur, muni d’une tablette et d’un casque audio, va partir à la recherche des indices pour confondre le meurtrier de Blanche-Neige.

Des ateliers ont également enchanté le jeune public : proposés par le service Familles, mais aussi par la maison d’édition « Les doigts qui rêvent », sans oublier les ateliers créatifs d’Annette Tamarkin ou encore « Mine de carton » d’Hermine Salvucci.

A mettre à l’honneur également, Annie Aublanc, pour avoir créé la décoration des tables des auteurs : un travail auquel elle a apporté beaucoup de soin et de patience, puisqu’elle en a fabriqué une quantité non négligeable. Pour les journées de samedi et dimanche. Et ce, en duo avec sa sœur qui elle, à enveloppé ces créations dans du papier de cellophane.

Annie précise qu’elle n’avait jamais tenté ce travail créatif, et qu’en conséquence, elle a fait appel à des tutos. Avec le résultat qu’on connait. Bravo Madame !

Et puis, fidèle au poste et au service des auteurs, la librairie partenaire de Chagny « Rendez-vous avec la nature » a tout mis en œuvre pour mettre en valeur les ouvrages de ceux-ci.

Quant aux 20 auteurs, ils ont largement échangé avec leurs lecteurs, dans une ambiance plus que conviviale. Tous louent l’accueil exceptionnel qu’ils ont reçu, les petites attentions de l’équipe organisatrice etc. Bref ! Ils ont été chouchoutés comme jamais.

Au final, opération réussie qui a recueilli tous les suffrages. Avec cette première édition, c’est un petit souffle rafraichissant qui a soufflé sur l’Ecla. Et avec une équipe telle que celle de Sandrine, motivée, innovante et dynamique, on attend vraiment la seconde édition.

Nelly Desplanches 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer




3 commentaires sur “Saint-Vallier : Fête du Livre à l’Ecla”

  1. papybarbu dit :

    je suis parti de la Bourgogne un peu trop tôt pour profiter de l’événement et j’en suis désolé. Au vu du succès des différents salons et autres fêtes du livre du bassin minier je me dis que j’avais raison, il y a dix huit ans de proposer un salon du livre communautaire aux édiles municipaux de Blanzy et Montceau de l’époque. « Le bateau livre ». L’idée étant d’utiliser le canal de Génelard à Ecuisses avec des étapes au lavoir des Chavannes, la neuvième, Blanzy, Montchanin, le Creusot, .. sur la ou les péniches des auteurs et des lecteurs qui se rencontrent à 5km/h , aux étapes idem. Pour le retour; utilisation du train à vapeur de l’association du Creusot. Durée du salon sur plusieurs jours. Restauration, commerces locaux, animations musicales ou folkloriques aux étapes, auteurs en résidence …On m’a gentiment répondu qu’il fallait des moyens et que ce n’était pas facile à organiser, c’est vrai je suis un utopiste, un poète doux rêveur . Mais n’y aurait-il pas là une idée à creuser?

  2. La mémère dit :

    Ce qui est curieux, c’est l’absence de Monsieur D. Meunier.
    Artiste connu et reconnu.
    Il a créé de beaux ouvrages pour les enfants.
    Qu’il en soit remercié.

    • Sandrine Derouet-Marlot dit :

      Bonjour Madame,

      Nous avons, en effet, la chance d’avoir dans notre ville de Saint-Vallier et dans ses environs des auteurs de talent.
      Monsieur Meunier, n’est pas venu à la médiathèque manifester une envie de participer à l’édition 2024 lors de sa préparation, mais il pourra, comme chaque auteur, candidater à l’édition 2025.

      Au plaisir de vous rencontrer, Madame, à notre prochaine manifestation littéraire ou lors de nos prochains évènements.

      Sandrine Derouet-Marlot (responsable de la médiathèque)