Autres journaux



dimanche 25 février 2024 à 06:42

Montceau-les-Mines : Vernissage de l’exposition Pierrette Lafarge

Sublimer la chambre à air !  



 

Pierrette Lafarge expose pour la première fois en solo à la galerie du bar de l’Embarcadère.

Le vernissage a débuté par une minute d’affection en mémoire de Nicole Pernette, décédée le 6 février et amie proche de Pierrette Lafarge.

 

J’avais choisi ces dates pour exposer à l’Embarcadère afin d’être côte à côte avec Nicole. En effet, l’exposition Nicole Pernette dont le vernissage s’est déroulé le samedi 13 janvier, un moment inoubliable et très puissant en émotion qu’elle avait honoré de sa présence malgré la fatigue.

 

Pierrette Lafarge travaille la chambre à air depuis 10 ans et redonne vie à cette matière en transcendant les formes, l’aspect, la couleur. Ce sont donc plusieurs centaines de chambres à air qui sont passées entre ses mains.

Cette nouvelle exposition présente des œuvres récentes réalisées dans ces deux dernières années.

Malgré la récurrence du matériau de nouvelles formes prennent vie.

Comme le souligne la Maire Marie-Claude Jarrot : « Vous êtes toujours étonnante dans votre travail. C’est une belle installation. Que de sensibilité se dégage  de vos œuvres avec une forte envie de les toucher ! »

 

Jocelyne Buchalik, conseillère déléguée au patrimoine poursuit : « Les œuvres prennent à l’Embarcadère une autre dimension. La chambre à air, c’est terne, pas très agréable au toucher mais quand on découvre et on voit ce que vous en faites, c’est  phénoménal ! Comment ce produit si peu attrayant devient élégant ? »

 

Pierrette Lafarge pensait arrêter ce travail avec la chambre à air craignant que ce soit l’exposition de trop. Mais comme elle le dit, « les gens savent que je travaille cette matière alors ils m’en apportent encore et je me dois de les utiliser. Plus sérieusement, il semble que l’artiste n’a pas encore fait le tour des possibilités qu’offre cette matière et qu’il existe encore de nombreuses pistes à explorer, des combinaisons -matière-couleur-lumière-  à tisser pour provoquer de multiples émotions aux regardants.

 

Après « garder la chambre », « Chambres libres », « Encore un peu d’air »,

Cette exposition aurait pu s’intituler « Musique de Chambre » par les  pensées qu’elle évoque et les mélodies intérieures qu’elle provoque.

 

Exposition Pierrette Lafarge

à l’Embarcadère

du 24 février au 16 mars

 

J.L Pradines

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer