Autres journaux



samedi 9 mars 2024 à 06:30

Montceau-les-Mines : PUNK.E.S ou Comment nous ne sommes pas devenues célèbres

L’épopée du groupe The Slits, 1er groupe punk féminin



 

Dans le cadre de la journée internationale des droits des femmes, l’Embarcadère a programmé « PUNK.E.S ou Comment nous ne sommes pas devenues célèbres » qui retrace la courte histoire du premier groupe punk féminin, « The Slits », formé en 1976.

Un spectacle théâtre-musique qui décoiffe et rafraîchit les neurones, écrit par Rachel Arditi et Justine Heynemann ; une véritable plongée dans l’Angleterre de la fin des années 70 sur fond de crise économique. Cette pièce embarque le spectateur dans l’univers de The Slits, un groupe de quatre filles de 14 à 20 ans : Viv Albertine, Ari Up, Palmolive et Tessa Pollit.

Elles ne savent ni jouer de la musique ni chanter. Mais qu’à cela ne tienne, elle veulent monter sur scène et faire des concerts comme Patty Smith, leur idole.

 

Le public assiste à la formation de ce groupe, vit avec ses membres qui déploient une énergie débordante et dévorante, une fougue rageuse, partagent  leurs doutes et leurs revendications de liberté.

La jeunesse hurle son refus d’un monde sans saveur et sans couleur, sans avenir. Le punk sort de terre tel un geyser avec la volonté de faire table rase de ce présent normé et normatif, exprimer sa colère en scandant son désarroi avec « No Future».

Les membres de The Slits  ont affirmé avec force leur négation de cet ordre établi thatchérien et leur envie irrépressible de liberté de femme.

 

Les comédiennes- chanteuses- musiciennes assurent  dans un rythme de la même veine et réalisent une véritable performance. Elles interprètent plusieurs personnages et  se fondent  avec justesse dans ces différents rôles. Elles ont fait battre le coeur des spectateurs en reprenant en live des titres inoubliables des Stones, des Sex Pistols, des Clash et bien entendu de The Slits, avec un merveilleux « Typical girls » !

 

Même si leur carrière fut brève, elles réussirent à garder la main et le contrôle total sur leur image et leurs choix artistiques. Elles ont ouvert la voie à des artistes telles que Madonna, Lady Gaga, …

 

« Nous avons osé être  qui nous étions ! »

 

 

J.L Pradines

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer