Autres journaux



vendredi 5 août 2011 à 06:40

« Pôles de compétitivité »

Vitagora et le Pôle Nucléaire Bourgogne à nouveau lauréats de l'appel à projet national



Le gouvernement a rendu public les résultats du 12ème appel à projets du Fonds Unique Interministériel à destination des pôles de compétitivité (www.competitivite.gouv.fr): ils conduisent au financement de 79 projets de R&D issus de 55 pôles de compétitivité, pour un financement par l’État de 73M€.


Le pôle de compétitivité Vitagora a vu sélectionné le projet « Valéco 2 » qu’il a initié. En outre, a été retenu le projet « ECOSILO » qu’il a colabéllisé  avec le pôle de compétitivité  AGRIMIP Innovation. En ce qui concerne le PNB, le projet « SICODYN » que ce pôle a colabellisé avec le pôle SYSTEM@TIC a également été reçu par le comité sélection du FUI.


Le projet Valéco 2, d’une durée de 36  mois, vise à mettre en place des procédés de  valorisation économique et écologique des co-produits agro-alimentaires et plastiques dans le but de mettre sur le marché la première gamme de produits de salaisons éco-conçues de l’aliment à l’emballage.Ce projet présente la particularité de servir la compétitivité des partenaires industriels tout  en répondant, en même temps, aux différentes dimensions du développement durable. Le coût total du projet est de près de 3,7 millions d’euros. Il sera soutenu pour près de 1,5 millions d’euros par les pouvoirs publics : l’État (près de 0,379 millions d’euros), les collectivités locales et les fonds européens.


Le projet ECOSILO, d’une durée de 36 mois, a pour objectif de présenter une alternative innovante pour la protection raisonnée des céréales contre les insectes dans les silos de stockage. Ce projet permettra d’obtenir un nouveau système de traitement protégeant les grains au bon moment et au bon endroit. Il devrait ainsi aboutir à une réduction de 90% de la consommation actuelle d’insecticides et de la quantité de grains portant des résidus. Le coût total du projet est de plus de 1,6 millions d’euros. Il sera soutenu pour près de 0,99 million d’euros par les pouvoirs publics : l’Etat (près de 0,56 million d’euros), les collectivités locales et les fonds européens.


Le projet SICODYN, d’une durée de 40 mois, auquel participe un adhérent du PNB constitue un programme de recherche sur les simulations numériques des phénomènes vibratoires. L’intégration, dès la phase de conception, de calculs permettant de prévoir le comportement  vibratoire des machines améliorera la fiabilité des installations, des produits et la maîtrise des risques. Le coût total du projet est de plus de 3,9 millions d’euros. Il sera soutenu pour près de 1,7 million d’euros par les pouvoirs publics : l’Etat (près de 1,6 million d’euros), les collectivités locales et les fonds européens.


Anne BOQUET, Préfète de la région Bourgogne, Préfète de la Côte-d’Or est particulièrement heureuse de cette réussite et se félicite que la qualité du partenariat entre les pôles de compétitivité, ses services et les collectivités locales se concrétise ainsi au bénéfice des entreprises et des organismes de recherche, pour la compétitivité du territoire.






Le commentaires sont fermés.