Autres journaux :



mardi 10 août 2021 à 06:00

Montceau-les-mines : l’extension du passe-sanitaire

Comment s'est déroulée cette première journée ?



 



 

Depuis ce lundi 9 août, le passe sanitaire est désormais obligatoire pour entrer dans un bar ou un restaurant (intérieur et extérieur), dans les hôpitaux et dans les transports longue distance ainsi que les centres commerciaux s’ils ont une superficie supérieure à 20 000 m² .


L’extension du passe sanitaire n’est pas si simple à mettre en place même si les autorités ont annoncé une première semaine de tolérance pour laisser le temps à tout le monde de s’organiser et de prendre ses marques.

Comment cela a-t-il été vécu par les professionnels et les clients, même si le lundi est d’ordinaire une journée plutôt calme et de plus, en période de vacances ?

Au Darcy, en fin de matinée, Valérie Fierro nous indique que tout se passe bien pour l’instant. « C’est la première journée. On verra dans une semaine. On craint que si on tombe sur un client récalcitrant, on soit obligé de faire la police. Comment gérer ce genre de situation ? Plusieurs personnes pensent que les terrasses sont autorisées sans passe sanitaire. »

Pour l’heure, un couple est attablé. Ils ont montré leurs QR codes, « ils se sont vaccinés pour profiter de leur vacances».

 

À la Mie Câline, « on a tous les cas de figure », nous confie la responsable. « Entre ceux qui ne savent plus s’ils peuvent acheter leur pain et ceux qui pensent qu’ils peuvent s’installer sur la terrasse, on réexplique. Ça risque d’être tendu même si par ailleurs beaucoup de personnes ont le passe ».

 

Au Bistrot, Sébastien confirme que « depuis une semaine, on a des demandes au téléphone, du comment ça va se passer. On a expliqué, on explique encore, on informe les gens. Aujourd’hui, lundi, on ne se rend pas trop comte, mais on va perdre des clients, c’est inévitable. »

 

Au Cheffield, à 19h 30, c’est calme, très calme.

Au cours de la journée, les serveurs nous explique qu’ils ont eu des comportements variables de la part des clients. Ils ont refusé des jeunes qui n’avaient pas le passe et qui ont très bien compris alors que des personnes âgées, n’ont pas accepté de ne pouvoir consommer et ont lâché quelques mots du style « collabo, … »

En terrasse, deux jeunes filles, s’installent. Après discussion, l’une n’est pas majeure et l’autre n’a pas de passe. Elles se lèvent et vont voir ailleurs !

»
Une certaine crainte demeure pour les fins de soirées… « à une certaine heure de la nuit, les discussions et les explications deviennent un peu plus compliquées et les décisions plus difficiles à accepter ! »

 

Au Café By Solé, la serveuse Lisa Pouteau reconnaît une journée calme. Elle ajoute que le lundi n’est jamais très chargé. Il faut attendre quelques jours pour voir s’il y a des conséquences sur la fréquentation. Elle est prête à consentir à tous ces efforts « si cela permet de sortir de la crise ».

À la Trattoria, le patron Stefano filtre les entrées : téléphone en main, il vise les QR Codes.

« Ce soir, si je fais 40 couverts, ce sera le maximum alors que lundi dernier, j’ai fait 120. Heureusement, les commandes à emporter sont nombreuses.

Quatre jeunes personnes arrivent. Originaires de Guadeloupe, elles sont de passage et résident sur Saint-Vallier avant de rejoindre le sud. Mais pas de passe sanitaire pour tout le monde, donc il n’est pas possible d’entrer. Stéphano propose la carte des pizzas à emporter. Le chef est ennuyé de cette situation.

Il est certain que son chiffre d’affaire va baisser d’une manière conséquente.

Globalement, du côté des professionnels, la crainte de perdre des clients et par conséquent du chiffre d’affaires est très présente. On note une inquiétude chez les professionnels. Ils expriment également une gêne à demander le passe sanitaire à leurs clients. Ils craignent qu’avec le temps, les situations ne dégénèrent.

De plus, cette mesure est une charge de travail supplémentaire.

 

Côté clients, tout n’est pas encore très clair, pour les terrasses par exemple et certaines personnes ne savaient pas comment avoir le QR Code… et se questionnent également sur le port du masque !

 

J.L Pradines

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer




2 commentaires sur “Montceau-les-mines : l’extension du passe-sanitaire”

  1. Gggkk dit :

    En extérieur c’est totalement débile ! C’est tuer les petits commerces… On peut se croiser et ôter le masque en fumant une clope mais être à table à 1m de distance pour un verre c’est dangereux .. Quelle connerie

  2. MTG dit :

    en intérieur je veux bien encore que, dans le train courte distance, pas besoin!!!
    mais en extérieur????