Autres journaux



samedi 28 octobre 2023 à 04:38

Saint-Vallier 

Novium retenue pour un  énorme contrat : elle lance un  nouveau recrutement



 

Lundi matin, l’entreprise Novium a eu la confirmation qu’elle était retenue pour un gros contrat avec la société du  Grand Paris concernant la maintenance des futures lignes 15, 16 et 17  du métro Grand Paris Express en s’associant avec l’entreprise Socofer pour répondre à un appel d’offres en janvier 2022.

De fait, l’entreprise a besoin de nouvelles équipes pour étudier et construire les nouveaux engins, soit 42 unités dans un premier temps.

Elle organisera un Job Dating le samedi 4 novembre dans ses locaux.

En préambule, le président Didier Stainmesse a replacé le contexte. Il a tenu à faire ce point presse afin de montrer le positif dans l’industrie sur le bassin.

« On ne tient pas à souffrir de cette image négative que certains colportent. On tourne bien et on veut le faire savoir. On est retenu pour de gros contrats. On recrute. On se bat pour défendre le territoire. On souhaite avoir un regard et un discours positifs. Novium en 15 ans, c’est plus de 100 salariés, plus Métalliance… On est au double de ce qui a été perdu. Il faut redorer l’image du territoire, contrer ces aspects négatifs. À Montceau, on a des entreprises performantes, dans l’esprit du Mécateam : le collectif paie ».

 

Puis, le responsable du pôle avant-projet, Philippe Rault précise qu’il travaille sur ce  projet depuis deux ans et demi.

L’entreprise Novium a donc été retenue pour cet appel d’offres public. La notification de marché a été rendue publique ce lundi 23 octobre, pour le Grand Paris Express, réseau et tunnels, lignes 15, 16 et 17. La ligne 15, la première, rentrera en service en décembre 2025.

Il s’agit de concevoir dix engins différents pour la maintenance. Deux ans d’étude puis fabrication pour un marché de 42 engins qui seront livrés au fur et à mesure selon les besoins sur la durée du contrat.

Socofer  fabriquera les loco tracteurs et Novium les modules différents pour les engins selon la spécificité des travaux, des véhicules décarbonés, totalement électriques.

Le directeur David Chatelet souligne que l’on parle de modulaire adaptable, dans l’esprit d’une plateforme modulaire, ce qui facilitera la réponse pour d’autres marchés. 

Il annonce que Novium doit trouver du monde pour étudier et fabriquer ces nouveaux engins. « Il faut refaire des équipes, en bureau d’étude, dans un premier temps, l’entreprise a besoin d’une quinzaine de personnes ».

Un Job Dating sera donc organisé le samedi 4 novembre  de 9h 00 à 12h 30, en présentiel ou en visio, sur rendez-vous.

« Sur 2024, d’autres recrutements, en sachant que l’activité récurrente augmente. Novium enregistre 50 millions d’euros de commandes pour un chiffre d’affaires qui devrait monter à 25 millions d’euros ».

L’entreprise tient à ce développement raisonné et maîtrisé.

 

Didier Stainmesse ajoute : « C’est un marché qu’on partage en collaboration, un marché de 30 millions d’euros. On est sur un autre appel d’offres avec la même configuration. On prouve au marché que c’est possible.  J’appelle ça «L’équipe de France », on apporte une nouvelle culture par la preuve. Ça fédère dans l’intérêt de la filière, on est dans l’esprit Mécateam avec ses 160 entreprises ».

 

« Il faut qu’on attire des gens sur le territoire.

On doit  donner aux jeunes de bonnes raisons de rester ;

On doit faire revenir ceux qui sont partis

On doit capter des gens d’ailleurs et les inciter à venir ».

 

Pour conclure, Didier Stainmesse réaffirme sa volonté de travailler sur le bassin avec tous les acteurs politiques, entrepreneurs, institutions, collectivités, … afin de montrer que le territoire est attractif et qu’il se passe des choses, qu’il y a du dynamisme, de la créativité et de l’innovation.

 

J.L Pradines

 

 

 

 

 

 

 



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer




2 commentaires sur “Saint-Vallier ”

  1. HD71 dit :

    Une très bonne nouvelle pour le « bassin minier  » comme il est dit avec des dirigeants performants.
    Maintenant reste à trouver des personnels motivés , mais avec une telle perspective d’avenir j’espère que cela ne sera pas trop difficile.
    Encore Bravo.

  2. marius dit :

    En espérant que ce ne soit pas un mirage!!!!! Le bassin minier a besoin d’entreprises, sinon c’est la mort dela région à court terme.