Autres journaux :



samedi 15 février 2020 à 20:10

Journée portes ouvertes du Campus Sud Bourgogne

Découverte du matériel co-financé par la CUCM



 



 

Ce samedi 15 février, le campus Sud Bourgogne ouvrait ses portes. Plusieurs établissements de la Communauté urbaine Le Creusot Montceau étaient donc concernés : l’IUT du Creusot, le lycée Léon Blum, le Centre Universitaire Condorcet, la Bibliothèque Universitaire et le lycée Henri Parriat.

L’IFSI de la CUCM ouvrira ses portes la semaine prochaine sur ses sites : Montceau et Blanzy.

 

Pour les lycéens et leurs parents ou des étudiants en cours de réorientation, ces portes ouvertes qui se sont tenues de 9h à 17h étaient l’occasion d’en savoir plus sur les formations, leurs débouchés, le matériel mis à disposition pour l’apprentissage et le cadre de vie des étudiants (logement, bourses, culture, restauration, sport etc.).

 

En matinée, plusieurs élus sont venus visiter les différents établissements creusotins accueillis par le Directeur de l’IUT d’abord, Olivier Aubreton. David Marti, Maire de la ville et Président de la CUCM était notamment accompagné de Jérémy Pinto, Laëtitia Martinez (également élue à la Région) et d’autres élus de la ville. Sylvie Boudot, représentante de la Chambre de commerce et d’industrie au conseil d’administration de l’IUT est aussi venue découvrir certains départements de l’établissement et les derniers investissements notables réalisés dans celui-ci, notamment co-financés par la CUCM.

 

40 000 € pour le département Mesures Physiques

 

Premier département visité par les élus, le département Mesures Physiques a bénéficié récemment d’un financement de la CUCM de 40 000 € pour l’acquisition d’un microscope électronique à balayage. Au total, cela représente 50 % du budget total. Ce microscope permet notamment d’analyser les matériaux de manière très fine. L’IUT du Creusot est le 3e IUT à être équipé de ce matériel.

Après avoir suivi les explications d’un enseignant, démonstrations à l’appui, les élus ont poursuivi leur visite en direction du département le plus important en termes de nombre d’étudiants : Techniques de commercialisation.

Comme dans l’ensemble de l’établissement, de nombreux stands étaient tenus par des étudiants afin de présenter différentes activités du cursus, les travaux pratiques, les partenariats avec des entreprises locales (Perrin, Berthe aux Grands Pieds, Nin-Nin etc.).

 

La dernière étape de la visite était le village apprenant, se situant à l’entrée de l’IUT et pour lequel le campus des métiers et des qualifications du Creusot a récemment été labellisé.

 

Pour rappel sur le sujet voir : https://montceau-news.com/enseignement/592923-lancement-des-campus-dexcellence.html

 

Ce village apprenant accueille des personnes de niveau bac à bac + 3. Au cours de la visite, plusieurs étudiants ont ainsi présenté leurs projets, avec des méthodes d’apprentissage parfois plutôt ludiques et déroutant plus d’un visiteur : un projet permettant d’entretenir facilement des plantes grâce à une application, une salle des rêves dans laquelle deux étudiants Angèle et Elia travaille sur un projet de création d’une boutique de design d’intérieur et la proposition d’ateliers une fois par semaine pour remettre au goût du jour d’anciens meubles, un projet d’hydrolienne, un projet avec l’entreprise Michelin ou encore une tablette graphique pour faire une modélisation 3D avant impression.

 

D’ailleurs, dans une salle attenante, les élus ont pu découvrir une imprimante 3D là aussi financée en partie par la CUCM à hauteur de 40 000 €.

 

Des BTS avec de réels débouchés

 

Au lycée Léon Blum, il était possible de découvrir les BTS Maintenance des systèmes, BTS Environnement nucléaire et Support à l’action managériale.

 

Le premier consiste en une formation de technicien supérieur dans la maintenance des systèmes. L’idée est de permettre aux étudiants d’encadrer des équipes. Ils reçoivent des enseignements tels que l’électronique, la pneumatique, l’hydraulique, le curatif, le préventif. Tout au long du cursus, les étudiants sont mis en situation. La formation dispose de partenariats avec des entreprises locales. Elle est ouverte à 15 étudiants maximum.

90 % des élèves obtiennent un emploi dans les 6 mois suivant la fin de leurs études.

 

Concernant la formation sur le nucléaire, elle concerne davantage la maintenance avec l’idée d’intervenir en centrale nucléaire. Toutefois on peut viser d’autres postes : le nucléaire médical, le traitement des déchets, la déconstruction etc. Ce BTS reste assez généraliste et impose souvent une année supplémentaire de spécialisation. Là aussi, ce BTS propose un fort potentiel d’embauche.

 

Au cours de la visite, l’enseignant met en avant l’importance d’être curieux et d’avoir un esprit scientifique pour l’étudiant. L’accent est mis sur la radioprotection, l’importance d’une démarche préventive, du contrôle. Le chantier du lycée Léon Blum est le plus gros chantier dans un lycée, en comportant 6 niveaux.

 

Le lycée comporte aussi une formation de chaudronnerie (bac professionnel et BTS, le seul de l’académie).

 

La visite de l’établissement s’est achevée par la découverte du BTS support à l’action managériale. Ce BTS ouvre à des débouchés directement sur le marché du travail (assistant de ressources humaines, secrétaire de direction, chargé de recrutement, chargé de formation, chargé de relations internationales etc.) ou à des poursuites d’études en licence professionnelle ou grandes écoles.

 

Une présentation chorégraphique au Centre universitaire Condorcet

 

Comme chaque année, la journée portes ouvertes du campus sud Bourgogne est l’occasion pour l’établissement de montrer le travail artistique des étudiants suivant le cursus STAPS. Deux courtes représentations chorégraphiques ont été présentées en fin de matinée dans le hall de l’établissement : le projet Hors-jeu qui se retrouvera sur la scène de l’Arc et une deuxième représentation réalisée dans le cadre d’un enseignement de polyvalence du cursus STAPS.

 

Plus loin, les différentes formations de l’établissement proposaient des stands tenus par les étudiants et enseignants : ESIREM, AES, STAPS, vision et robotique.

 

Au cours de leur visite sur le campus, les étudiants recevaient un kit d’informations : guide de l’étudiant, plan de la ville, informations sur le CROUS.

 

Et la bibliothèque universitaire du Creusot accueillait le forum étudiants afin de compléter les informations sur la vie étudiante locale, les possibilités de logements, de restauration, les financements. D’ailleurs le CROUS avait ouvert ses portes pour l’occasion afin de permettre aux étudiants et à leurs familles de découvrir les équipements proposés au Creusot.

 

Le restaurant universitaire proposait même un service de restauration le midi.

 

Il reste à présent quelques semaines aux élèves de terminale pour faire leurs choix de formation avant de se concentrer de nouveau sur les examens de fin d’année.

 

EM

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer