Autres journaux :



vendredi 20 novembre 2020 à 06:31

Le quotidien des élèves du lycée Claudie Haigneré depuis le 2 novembre

Protocoles sanitaires, sécurité et organisation des cours





 

Depuis la rentrée du 2 novembre dernier, le quotidien des lycéens de Claudie Haigneré a évolué. Ils s’étaient habitués au port du masque. Et c’est dans un climat social plutôt apaisé que les élèves se rendent au lycée. Pierre Desoutter, le nouveau proviseur note que les élèves respectent bien le port du masque. Ils restent rationnels, raisonnables. « On demande aux élèves de prendre du recul, d’avoir l’esprit critique » explique le proviseur.

 

Un proviseur pour lequel la gestion sanitaire et sécuritaire se passe bien.

Par ailleurs, le baccalauréat et les annonces réalisées il y a plus d’une semaine concernant le déroulement des épreuves de fin d’année scolaire, ne concernent pas pour l’instant le lycée technique.

En effet, les élèves suivant les formations techniques sont évaluées d’une part en contrôle continu, comme d’habitude.

 

S’agissant du protocole sanitaire, le quotidien au lycée Haigneré s’est organisé. 14 classes sont actuellement en stage. Et l’établissement accueille donc sur ses deux sites 320 élèves au lieu de 495 en temps normal.

En outre, les élèves de l’IFSI ne sont plus présents. Les élèves en première année suivent leurs cours en distanciel et ceux en deuxième et troisième année sont sur le terrain pour épauler les soignants.

Pas de problème de distance physique donc !

 

Les seuls aménagements réalisés portent sur la différenciation de groupes en sport.

Pour les 198 pensionnaires, ce sont deux services de repas qui sont proposés le midi.

Le protocole a évolué aussi pour l’internat et l’accès au CDI.

 

L’hommage à Samuel Paty en plusieurs temps

 

Le plan vigipirate s’est aussi invité dans l’établissement blanzynois avec une sécurisation de l’établissement et un filtrage des entrées. Au mois de décembre, l’établissement réalisera un exercice « attentat intrusion ».

 

Après l’assassinat de Samuel Paty, et en plus du premier hommage qui a été rendu comme dans d’autres établissements, le lycée Haigneré proposera une journée d’ateliers sur la laïcité, les valeurs de la République, la liberté d’expression et la liberté de conscience le 9 décembre prochain. C’est un gros projet sur lequel travaille l’équipe d’enseignants d’histoire.

 

Au niveau pédagogique, l’équipe a mis en place un système de soutien et d’accompagnement des élèves qui ont accumulé un retard depuis fin mars à la suite du confinement. Très peu sont revenus dans l’établissement après le déconfinement et avant les vacances : une cinquantaine environ.

Aussi le Ministère de l’éducation nationale a-t-il alloué des moyens supplémentaires pour permettre aux établissements de proposer des soutiens supplémentaires aux élèves.

 

Ainsi ce sont 5h de soutien par classe qui sont mis en place, comprenant suivant les besoins du coaching, du français, des mathématiques, des éléments concernant la restitution du stage ou encore sur les attitudes professionnelles en entreprise.

En effet beaucoup de jeunes n’ont pas pu faire leur période en entreprise au cours du printemps.

En mars-avril prochain, une journée sera banalisée afin de permettre aux élèves de 3e prépa métier, CAP, seconde professionnelle, première professionnelle et bac professionnel de travailleur leurs projets professionnels, notamment en termes de poursuites d’études.

 

Des entretiens avec les jeunes sont organisés, dispositif existant depuis longtemps, mais qui seront davantage formalisés. Ces entretiens doivent permettre de réduire les écarts liés au distanciel, montrer aux jeunes qu’ils sont accompagnés.

 

Une rentrée de la Toussaint qui s’est donc faite sous les signes du rapprochement, de l’accompagnement et de la protection.

 

EM

 

 



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer