Autres journaux :



vendredi 20 novembre 2020 à 06:29

100 000 € par an pour soutenir la filière AES au centre universitaire du Creusot

Et des discussions en cours pour l’installation du cycle complet au Creusot





 

 

Pour la quatrième année consécutive, la communauté urbaine Creusot Montceau versera en 2021 une subvention de 100 000 € pour soutenir la filière AES (Administration économique et sociale) au centre universitaire Condorcet, au Creusot.

 

Dans une logique de rationalisation des coûts, l’Université de Bourgogne s’était interrogée sur le maintien de cette filière sur le site du Creusot. Attachée à la démocratisation de l’enseignement supérieur, la communauté urbaine a fait part de sa volonté de maintenir cette formation sur le site Condorcet, notamment pour permettre aux étudiants du territoire d’accéder à une offre de formation près de chez eux. La communauté s’est donc engagée à verser la somme de 100 000 € par an pendant 6 ans pour contribuer à la prise en charge des coûts globaux liés à la filière AES sur le centre universitaire du Creusot.

L’accord en cours prendra donc fin en 2023.

 

Pour autant, David Marti a indiqué le positionnement de la CUCM sur le sujet et l’attachement à la présence de cette filière sur le territoire. Aussi a-t-il précisé que des discussions sont en cours avec le Président de l’Université pour obtenir la filière complète AES au Centre universitaire Condorcet. Pour rappel, la formation actuelle se déroule en deux années au Creusot, la troisième année de licence devant être réalisée à Dijon. L’objectif de ces échanges est de pouvoir accueillir les trois années de licence AES au Creusot.

 

David Marti a souligné par ailleurs que les effectifs d’étudiants inscrits dans cette formation se maintenaient et qu’il a obtenu le soutien du Président de la Métropole de Dijon dans sa requête auprès de l’université.

 

Un enjeu de la démocratisation de l’enseignement supérieur

 

Le site universitaire du Creusot représente, par le nombre d’étudiants inscrits, le deuxième site universitaire de l’Université de Bourgogne.

Pour la communauté urbaine, le site Condorcet représente un double enjeu.

  • Il contribue à la démocratisation de l’enseignement supérieur et constitue une opportunité, de par la proximité et le coût réduit, pour les étudiants post-bac du territoire de pouvoir suivre des études supérieures.
  • Il offre la possibilité de créer, avec les industries présentes sur le territoire de la communauté urbaine, des synergies et donc de favoriser des formations d’excellence en lien avec le développement économique.

 

 




Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer