Autres journaux



vendredi 14 juin 2024 à 06:49

Collège Jean Moulin : Présentation de cloture du Projet Mémoire

Des mots, de l’histoire, du voyage mémoriel, du Slam et du Rap



 

Au cours de l’année scolaire 2023/2024, 39 élèves de classes de 3ème Segpa et de 3ème générale du collège Jean Moulin de Montceau-les-Mines ont porté un projet sur le sujet prégnant de la Résistance Française et de la mémoire historique.

Accompagnés de Mmes Berthelon, Gault, Liodenot et Mosquet les élèves se sont inscrits au concours National de la Résistance et de la Déportation et ont travaillé, par session toutes les 2 semaines, sur sa thématique « Résister à la Déportation ». Le but pour les  élèves, et l’équipe enseignante était de réaliser un rap : pari tenté, pari tenu et cerise sur le gateau, le texte élaboré a été également déclamé en Slam. De très haute facture avec en amont un travail fantastique. Bravo aux élèves, aux enseignants et à Nicolas Ravier de l’association Pertes et Fracas de Ciry le Noble.

Pascal Lagoutte, le principal du collège Jean Moulin souligne toujours l’engagement de l’équipe éducative dans des projets consacrés à la résistance et à Jean Moulin. Il insiste sur le fait que ces projets, en particulier celui-ci, permettent aux élèves d’avoir une meilleure compréhension de la résistance française, de développer leur esprit d’analyse en analysant des documents d’archives.

L’ensemble des actions menées à Jean Moulin amène  les élèves  à développer leur sens du civisme,  à  comprendre l’importance du vivre ensemble, à saisir l’aspect primordial du devoir de mémoire.

Le projet de rap a été pour eux l’occasion d’aiguiser leur esprit créatif pour exprimer leurs réflexions et leurs visions sur la période concernée.

Ceci a été construit autour de témoignages, de rencontres, d’activités et de voyages sur des lieux de mémoire.

Planning des activités, rencontres et voyages :

  • Octobre 2023 : visite au musée de la Résistance dans le Morvan suivie d’une excursion là où vivaient et opéraient les résistants du maquis Bernard.
  • Novembre 2023 : visite aux archives départementales et au Mémorial Citoyen à Mâcon.
  • Décembre 2023 : Rencontre avec l’immarcescible Roger Joly, ancien résistant de 99 ans
  • Janvier 2024 : travail sur le Rap et 1er enregistrement avec Nicolas Ravier de l’association Pertes et Fracas. Une superbe version Slam a été interprêtée aussi.
  • Mars 2024 : intervention du Mémorial de la Shoah, présentation du rôle des femmes dans la Résistance.
  • Avril 2024 : nettoyage de stèles avec Patrice Jacob, président de l’Association nationale des anciens combattants et ami(e)s de la Résistance. (ANACR)
  • 13/16 mai 2024 : voyage à Colombey-les-Deux-Eglises, Verdun, le camp de concentration du Struthof à Natzwiller, et le parlement européen de Strasbourg.
  • 31 mai 2024 : cloture du projet, cérémonie en hommage à Jean Moulin et au Conseil National de la Résistance (CNR) à laquelle les deux classes ont participé.

Le Texte élaboré, de grande qualité,  portait sur 7 portraits de femmes résistantes : Germaines Tillon, Denise Vernay, Geneviève de Gaulle, Marie Claude Vaillant-couturier, Mariane Cohn, Adélaïde Hautval, Danielle Casanova.

« 7 femmes résistantes et épatantes / 7 femmes courageuses et passionnantes / 7 femmes sensationnelles parmi des milliers / 7 femmes exceptionnelles qui ont tout sacrifié »

La projection devant les étudiants, les personnalités des associations mémorielle, le Rotary club, les parents d’élèves et l’équipe pédagogique a été très appréciée et fortement applaudie.

Au terme de ce moment de partage et avant de passer au verre de l’amitié, Annie Bonnard, ancienne principale d’anthologie de Jean Moulin a remis un chèque de la part du Rotary club de Montceau dont elle est la présidente pour aider au financement du projet  , Paul Rhéty, Président du comité Creusot – Montceau de la Société des membres de la Légion d’honneur  (SMLH) à fait de même.

Il convient de dire que les sponsors du projet ont été nombreux qu’ils soient  gouvernementaux, insitutionnels ou associatifs, voire industriels comme Michelin Blanzy.

 

Avec de tels projets le devoir de mémoire trouve encore de quoi se consolider eu égard aux temps présents.

 

Gilles Desnoix

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer