Autres journaux :



mercredi 29 mai 2019 à 06:46

Saint Romain sous Gourdon : Rififi au village !

Une réunion privée pour une étude de projet de 4 éoliennes



 



 

Saint-Romain, un village dont la vie coule comme un long fleuve tranquille. Sauf ce mardi soir où soudain…

 

Tout a commencé par un appel d’un de nos lecteurs, ce mardi vers 20h, qui nous informe qu’il vient de se faire « éjecter » d’une réunion publique, à la salle des fêtes de Saint-Romain-sous-Gourdon.

 

« Je me suis présenté à la porte de la salle des fêtes pour assister à cette réunion, dont le thème était une étude de projet éolien sur la commune. A l’entrée, trois hommes m’interdisent l’accès à la salle, sous prétexte que cette réunion est privée, sur invitation, et strictement réservée aux habitants de la commune » raconte notre lecteur.

 

 

Ajoutant : « Devant mes protestations, le maire est intervenu et m’a dit que c’était lui qui décidait qui entrait ou pas ».

 

 

Bien décidé à connaitre le fin fond de l’affaire, votre serviteur se rend sur place et se présente à son tour à l’entrée. Les trois hommes sont bien là et m’expliquent que cette réunion est uniquement réservée aux habitants de la commune.

 

 

 Devant mon insistance, ils appellent à nouveau Michel Chavot, le maire, qui confirme lui aussi que ce n’est pas une réunion publique, uniquement une réunion d’information. Et que la presse n’est pas conviée. Non plus.

 

 

Mais pourquoi aux seuls habitants de la commune ? « La salle n’est pas en capacité d’accueillir plus de monde qu’il n’y en a ce soir » me répond-t-on. D’accord, mais la presse ? Le maire propose de nous recevoir jeudi, pour nous donner les informations, et ce qui s’est dit à la réunion.

 

 

Pas question pour nous, car tant qu’à attendre que le maire nous donne de quoi faire un papier, autant le faire tout de suite !

 

 

Bref ! Devant l’insistance de votre serviteur, le maire capitule : « Ok ! Entrez… Mais je dois rappeler l’autre média que nous avons refusé tout à l’heure… ».

 

 

Une étude de projet de 4 éoliennes dans le village

 

 

Devant une salle comble, à la tribune, deux représentants de VSB, Énergies nouvelles dont Marie-Laure Boulet, chargée de projets, venus expliquer le parc éolien aux habitants de Saint-Romain. Dans la salle également, Mme le maire de la Chapelle au Mans et ses adjoints, dont la commune possède le premier parc éolien de la région.

Et puis, sont présents les « invités », les habitants de la commune qui sont dubitatifs devant ce projet, tandis que d’autres attendent impatiemment qu’on leur donne la parole.

 

 

Les éoliennes sources de revenus pour les communes

 

 

Les intervenants expliquent les bonnes raisons d’implanter des éoliennes, combien ça coûte et combien ça rapporte. Les éoliennes sont sources de revenus pour les communes, puisqu’une éolienne terrestre rapporte de 10 000 à 12000 euros par an et par MW installé aux collectivités territoriales environnantes et les propriétaires fonciers (agriculteurs etc) touchent de 2000 à 3000 euros par an et par MW pour une éolienne implantée sur leur terrain.

 

 

Installer un parc éolien : comment sont prises les décisions ?

 

 

Les intervenants rappellent que les décisions ne sont pas prises à la légère. En effet, 5 étapes sont indispensables : identifier une zone avec un potentiel, développer le projet et analyser les impacts, demander l’autorisation environnementale, préparer le chantier et enfin, construire et mettre en service le parc éolien. Au total, tout cela durera de 4 à 10 ans…

Et les risques inhérents à l’implantation de ces éoliennes…

 

 

Premières réactions de la salle

 

 

« Vous nous dites bien ce que vous voulez, c’est votre version, mais la DREAL (direction régionale de l’environnement, de l’aménagement et du logement) n’est pas là pour dire la vérité » remarque un habitant.

  1. Michaud, l’intervenant VSB rétorque qu’il faut de la vigilance, que tout cela est très encadré, notamment la protection du patrimoine. « On ne va pas construire un parc éolien sur les volcans d’Auvergne, ni sur un site protégé par l’UNESCO.

 

On va vers une zizanie terrible

 

 

Un habitant, qui prend la parole pour un voisin, qui ne maitrise pas bien notre langue, mais qui a racheté un château dans les environs. « Il est metteur en scène d’opéras et il a choisi ce lieu pour sa beauté et le charme du bocage charolais. Si ce projet éolien voit le jour, il quittera le pays… ». Ajoutant : « Nous allons vers une zizanie terrible… ».

 

 

Le critère d’acceptabilité auprès des citoyens

 

 

Un invité s’étonne que le maire soit déjà allé rencontrer les propriétaires qui se trouvent dans la zone sud des Chétifs Bois, jusqu’à la cabane des chasseurs. Et ce, « pour essayer de leur faire signer une promesse de vente ».

Continuant : « Je ne comprends pas que vous n’ayez pas commencé par ce critère d’acceptabilité par la population. Faire une réunion avec les seuls habitants du village alors que ce parc éolien va impacter à 30 km à la ronde ».

 

 

Au fil des questions et réflexions…

 

 

Un homme résume : « Nous avons été invités ce soir pour échanger avec le maire et son équipe. Je constate la présence de Mme le maire de la Chapelle-au-Mans, qui n’est pas du pays. Pourquoi ne pas avoir invité les maires des communes environnantes, ces maires qui ont refusé l’éolien ? Je m’attendais à une réunion pour l’avenir de notre village. Or, il n’en est rien : il y a même des représentants de VSB qui veulent nous convaincre du bien-fondé de ce parc éolien ».

Ajoutant : « Si par hasard, le château et le bocage charolais étaient classés au patrimoine de l’UNESCO, en 2022, les éoliennes seront refusées ».

 

 

Combien d’éoliennes au total ?

 

 

Les gens veulent savoir : combien y aura-t-il d’éoliennes ? A Saint-Romain, la zone est petite et il ne peut y avoir plus de 4 éoliennes. Et elles feront 90 m de haut (celles de la Chapelle au Mans font 180m de hauteur).

 

 

Les travaux, ce sera 24/24h ?

 

 

Les ouvriers travailleront 24/24h, et les samedis et dimanches lorsqu’il y aura des fondations et socles à couler, en une seule fois. Autrement, il y aura des horaires de chantiers normaux.

 

 

Combien de tonnes de béton pour une éolienne ?

 

 

Pour une éolienne, 600 m3 de béton sont nécessaires. Et pour les démanteler en cas de faillite du développeur de projet ? Le démantèlement lui incombe et coûte entre 100 et 200 000 euros.

 

A-t-on le photomontage de ce que va ressembler ce projet ?

 

 

Pour l’heure, nous n’en sommes pas là…

 

 

La biodiversité en question

 

 

Un habitant apostrophe Mme le maire de la Chapelle : « La biodiversité à la Chapelle, ce n’est pas votre problème apparemment ». Mme le maire répond « Nous aussi avons un château, qui aura vue sur les éoliennes et qui ne s’en plaint pas…

 

 

Les chauve-souris peuvent faire capoter le projet !

 

 

Un riverain explique qu’il y a beaucoup de chauve-souris vers chez lui et que cela peut suffire à faire capoter le projet éolien. Ce que confirme l’intervenant VSB.

 

 

Le refuge canin en péril

 

 

Une habitante du village gère un refuge canin où elle éduque des chiens difficiles. Avec des éoliennes à côté, son travail deviendra impossible !

 

Un vétérinaire présent dans la salle confirme !

 

 

A l’issue de cette réunion, nous demandons à Michel Chavot, le maire de Saint-Romain si, au cas où les habitants s’opposeraient au projet, que ferait-il ? Passerait-il outre ?

 

 

« Joker ! » répond-il. Ajoutant : « Ce sera à discuter en conseil municipal… ».

 

 

 

eolien 29051920

 

 

 

eolien 29051925

 

eolien 29051924

 

eolien 29051923

 

eolien 29051922

 

eolien 29051921

 

 

 

eolien 29051919

 

eolien 29051918

 

eolien 29051917

 

eolien 29051916

 

eolien 29051915

 

eolien 29051914

 

eolien 29051913

 

eolien 29051912

 

eolien 29051911

 

eolien 29051910

 

eolien 2905199

 

eolien 2905198

 

eolien 2905197

 

eolien 2905196

 

eolien 2905195

 

eolien 2905194

 

eolien 2905193

 

 

eolien 2905192

 

 

 

 

 

 

 



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer




11 commentaires sur “Saint Romain sous Gourdon : Rififi au village !”

  1. contact dit :

    Vive les éoliennes.
    Les propriétaires de châteaux, on s’en moque, la terre on en a qu’une.
    Il faut agir vite.

  2. filou dit :

    Bonjour, pourquoi il faut agir vite ! pour moi l’ endroit est très mal choisit . Ce n’ est pas la peine d’ allez loin chercher des infos . Demander donc à la Guiche et à Saint Bérain sous Sanvignes …Ils ont mis plusieurs années d’ étude et elles ne sont pas encore sortie de terre . C’ est comme Pierre et vacance du bla- bla pour les études et les travaux et il vous reste un cadeau empoisonné .
    Pourquoi ne pas faire un champ de panneaux solaires .Lequel est le plus rentable ? A voir pas de vent pas de courant donc branchez les bon fils avant d’ agir . L O L

  3. SK_Lope dit :

    Les éoliennes n’ont que très peu d’intérêts pour l’écologie.

    Elles demandent énormément de ressources pour être construite (béton, acier, terre rare, …), dérange la biodiversité et on une durée de vie de seulement 20 ans.

    On ne peut pas correctement stocker l’énergie qui est produite (station de pompage : énorme besoin de ressources, restriction géographique, etc..), ni produire quand on le veut (le vent ne souffle pas quand on lui demande) ce qui fait qu’on ne peut utiliser une éolienne que grâce à l’existence de nos centrales.

    En effet, le facteur de charge moyen d’une éolienne en Europe est de 20%, ce qui signifie que sur 365jours elle ne fonctionne que 73 jours, autrement dit il faut 5 éoliennes de 1MWe pour produire 1Mwe.

    Ce qui veut dire que si l’on voulait remplacer nos centrales par des éoliennes, il en faudrait des centaines de milliers et il faudrait également construire partout dans les Alpes des stations de pompages pour “stocker” l’énergie, ce qui serait une catastrophe écologique et ne changerait pas grand-chose à la situation de la France en matière de bilan carbone et donc de changement climatique.

    D’ailleurs, actuellement, nous sommes le 3ème pays qui dégage le moins de CO2 d’Europe.
    Juste derrière la Norvège et la Suède qui sont toutes deux des cas à part étant donné que leurs cours d’eau leur suffit à alimenter la grande majorité de leur pays (peu peuplé : 5,2 et 10M d’hab.) grâce aux barrages hydroélectriques, ce que nous ne pouvons pas faire ayant déjà exploité notre potentiel hydro à 95%.

    Si les éoliennes se multiplient en France, il faudra aussi revoir une bonne partie du réseau électrique qui n’a pas été prévu pour des sources de courants décentralisé, ce qui représente un coup énorme et encore des ressources.

    Et si avec toutes cet argent (d’après la cour des comptes, les engagements prix jusque fin 2017 s’élèvent a environ 121 Milliards d’euros) on essayait plutôt de faire en sorte de consommer moins et de dé-carboné la société ?

    Financer des campagnes d’isolations des habitations, de changement de moyen de chauffage, de développement des transports en commun, de réductions des déchets, etc.. La liste des choses que l’on aurait pu faire avec tout cet argent est longue et les bénéfices auraient été bien supérieur en terme de baisse du rejet de CO2.

    Alors, a qui profite vraiment la construction des éoliennes ?

    • roro deglingo dit :

      Vous auriez mieux fait de venir à la réunion pour prendre qq informations 😅

      • SK_Lope dit :

        Je n’habite pas à Saint-Romain et apprend la nouvelle ce jour même.
        Certains points de mon argumentaire vous dérangent ?
        Pas de problème, nous pouvons en débattre.
        Je n’ai peut-être pas été très nuancé dans mes propos, l’éolien a peut-être des avantages dans certains pays, mais en France en tout cas, si on se soucie du réchauffement climatique et du bilan carbone, je ne vois pas vraiment l’intérêt au delà d’une certaine proportion.
        Il est pourtant urgent de baisser notre usage énergétique et entamer une sortie des énergies fossiles, ce que ne permet pas un investissement massif dans l’éolien, à mon avis.
        Mais je suis ouvert face à vos arguments.

        • roro deglingo dit :

          Alors d’une part lorsque vous parlez des ressources : évidemment lorsque l’on construit qqchose on utilise des ressources mais la majorité (90% )sont recyclables ou ré utilisables ( béton / acier )…. autrement ne faisons rien et habitons dans les grottes de Lascaux
          Deuxièmement le problème de l’utilisation des autres énergies lorsque le vent ne souffle pas . Le problème peut être prit dans l’autre sens aussi cad que lorsque les éoliennes fonctionnent (25% de charge Max ) vous n’utilisez Pas ou bien moins le nucléaire
          Et pour finir vous parlez d’ecologie mais Les premiers à râler sur les éoliennes( 0 émission de co2 pdt la phase de production) sont les premiers à utiliser leur voiture quotidiennement et partir en vacances en avion, avoir des maisons energivores et être connectés et/ou hyper- équipes d’appareil Électrique … plutôt paradoxale n’est ce pas ?

          • SK_Lope dit :

            Il faut 5m3 de béton et 0,5 tonne d’acier par GWh pour une éolienne et 0,5 m3 de béton et 0,1 tonne d’acier par GWh pour une centrale.
            Donc respectivement 10 fois plus de béton et 5 fois plus d’acier pour l’éolien.

            Vous utilisez avant tout moins de barrage hydroélectrique, et si ça ne suffit pas vous vendrez votre énergie moins chère à l’étranger ou bien vous pouvez effectivement baisser le facteur de charge d’une centrale nucléaire puisque pilotable. Au final vous avez toujours autant de centrale en fonction et de toute manière je ne vois pas vraiment en quoi cela influe sur les rejets de gaz à effet de serre, ce qui est la question principale quand on parle de changement climatique.

            Vous pouvez avoir une meilleur perception en visualisant ce site :
            https://www.electricitymap.org/?page=map&solar=false&remote=true&wind=true

            Les éoliennes n’émette pas 0% de CO2 pendant leur phase de construction… Comme n’importe quelle chose que l’on produit en fait.

            Pour le reste ce n’est rien d’autre qu’un argument fallacieux sans grand intérêt qui n’engage que vous.

  4. roro deglingo dit :

    * qui doivent arrêter la marche en avant des communes rurales

  5. cervap dit :

    j’irais pas jusqu’à se foutre des propriétaires de chateaux,
    mais c’est tipiquement Français

    on a vu dimanche qu’on voulait de l’écologie , mais comme d’hab , les éoliennes pas a coté de chez moi

    et voilà vive les français toujours grincheux, jamais content, contre le progrès

  6. titou dit :

    bonsoir allez une bonne centrale nucleaire a la place pas de bruit et toutou et pepe dormirons en paix et les petits dechets chez les voisins.vous avez tous des portables micro onde wifi transmetteurs d’images tele connecté telecommande diverse montre connecté poste a souder whit spirit petite fuite d’essence sur la tondeuse et l’huile de chaine de la tronconneuse qui gicle partout et j’en passe mais la tout va bien les gens qui sont toujours mecontents sont toujours les plus mauvais.vive la france.bonne soirée

  7. johane71 dit :

    Sk-lope a bien raison! Les éoliennes n’ont rien d écologique! Les degats sur l environnement sont importants et le lieu choisi n est totalement inapproprié! Les nuisances sont de plus importantes!
    Roro! Vous etes bien naïf de croire ce que peuvent vous dire en réunion des gens qui ont des intérêts à défendre le lobby éolienne!
    Soyez un peu plus intelligent et éclairé!!!
    Sk-lope donne des infos plus pertinentes