Autres journaux :



dimanche 15 septembre 2019 à 06:01

Mont-Saint-Vincent : Vent de sottise

Assemblée générale de la fédération Le vent souffle sur l’éolien !



 

 



 

 

Samedi matin, dans les locaux de la mairie de Mont Saint-Vincent, la fédération d’Associations de défense de l’environnement – département de Saône-et-Loire et communes riveraines, Vent de Sottise, a tenu son assemblée générale.

Des représentants de 14 association étaient présents pour cette assemblée.

Le président Joël Jouve a ouvert l’assemblée et présenté le rapport moral de cette 3ème AG. Il annonce que deux projets pourraient être abandonnés : Saint-Romain-sous-Gourdon et Saint-André-le-Désert. « Ces deux bonnes nouvelles éclaireront-elles le maire de Saint-Bérain ? »

J.J lit un extrait d’une conférence d’Alain Finkielkraut qui cite Renaud Camus ! … «  cet intellectuel de talent  qui monte au créneau pour s’offusquer des conséquences néfastes  des éoliennes sur l’avenir de l’homme… », souligne J.J.

 

Au niveau du contexte, il rappelle la levée des barrières administratives pour faciliter la mise en place de cette politique volontariste pour installer des éoliennes dans la grande région Bourgogne Franche-Comté, la région la moins ventée !

Ce qui conduit à un développement anarchique des projets sur ce territoire en rappelant les nuisances visuelles et sonores qui sont associées.

 

J.J rajoute que les performances et les rendements de la technologie éolienne sont soumis à des manipulations et des discours malhonnêtes.

Les études d’impact présentent toujours des résultats minimisés et les impacts sur les paysages sont balayés par des photomontages qui utilisent des techniques permettant d’amoindrir la réalité. On joue sur le fond, la couleur, le format, la prise de vue,…

 

Vent de Sottise est donc un outil fédérateur qui compte à ce jour 10 associations.

L’objet  consiste à alerter, s’opposer, fédérer, contribuer, agir, assister, prévenir, proposer, représenter, procéder, se mobiliser afin d’empêcher l’installation d’éoliennes dans le département.

 

L’activité de VDS durant cette année a été variée : réunions, conférences, rencontres,…

Une association nouvelle a vu le jour à Saint-Romain : HELP (Habitat et Environnement Local à Préserver)

Lorsqu’un projet est abandonné, les associations doivent rester à VDS pour témoigner et faire part de leur expérience et rester vigilantes car un nouveau projet peut voir le jour quelques années plus tard.

 

Joël Jouve apporte une dernière information :

Le 6 octobre 2019, la ministre de la Transition écologique, Élisabeth Borne sera présente à Mont Saint Vincent, invitée par l’association des maires ruraux de France.

VDS pourrait être reçu par la ministre et pourrait participer au débat sur l’éolien.

À suivre…

 

J.L Pradines

 

 

 

 

 



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer




5 commentaires sur “Mont-Saint-Vincent : Vent de sottise”

  1. LAFLEUR dit :

    Plus de charbon, OK. Plus de nucléaire , Très bien. Comment produisez vous l’électricité nécessaire au fonctionnement du pays ?

  2. Kikidilui dit :

    Vive les éoliennes de la Chapelle au mans…les seules du département…. pour l’instant…!!!

  3. petitarcher dit :

    et vive le nucléaire.C’est tellement plus écologique et moins dangereux pour les yeux et les oreilles.Mais vous avez certainement des solutions de rechange à nous proposer.Merci de nous en faire profiter!!!

    • jean montceau dit :

      Consommez moins parce que, de toute manière, quel que soit le mode de production, sa fabrication est déjà néfaste pour le climat et l’écologie. Pour ce qui est des éoliennes, c’est laid, inefficace et comment se fera leur démantèlement quand elles arriveront à bout de course et que les sociétés qui les ont installées n’existeront plus et ne pourront donc pas honorer leurs promesses, et que deviendront les mètres cubes de béton au milieu des champs?

  4. gilbert71 dit :

    et les champs voltaiques ,çà fait pas de bruit ,çà fonctionne mais cela ne rapporte moins que les éoliennes pour les communes de plus les toits de stabules (étables ) qui prolifèrent en campagne ,en ville gymnases,grandes surfaces .le renouvelable existe autre que les éoliennes , mais le nucléaire a encore de l’avenir