Autres journaux :



jeudi 16 janvier 2020 à 07:24

Un pylone 5 G qui fait débat à Palinges

  Et un collectif contre son installation



 



 

C’est le 3 janvier dernier que l’un des membres du collectif Bien vivre à Palinges a découvert le pot aux roses. En passant rue de la gare et de la Theuré, il a pris connaissance d’une autorisation délivrée par la mairie pour installer un pylone de 36 mètres de haut qui comportera trois antennes relais. Or le permis de construire a été accordé le 13 décembre 2019.

Et l’habitation la plus proche se trouve à 200 mètres du lieu d’implantation, sans que les propriétaires n’aient été avertis ou questionnés sur le projet, a indiqué le collectif.

 

Le Collectif Bien Vivre à Palinges s’oppose clairement à l’implantation de ce pylone qui sera installé au pied des maisons sur une butte de plus de 10 mètres.

Les membres du collectif estiment qu’il s’agit « d’un saccage du paysage, la ruine de nos investissements immobiliers. » Sans parler du sentiment d’être de véritables cobayes. En effet Palinges compte déjà deux antennes relais.

 

Le collectif précise que l’opposition n’est pas une opposition de principe mais sur la base de ce projet qu’il estime trop proche des habitations : « Un autre lieu est possible sans habitation sans risque pour notre santé. Il y a ce qui est légal mais qui est inhumain. Peut-on tout faire parce que l’on a le droit?? » s’interroge-t-il.

 

Le début des travaux est annoncé pour le 11 février pour une durée d’une journée. Le collectif sera-t-il présent pour les premiers coups de pelles ? Les membres semblent être de plus en plus nombreux pour éviter la perte de la valeur de leurs biens immobiliers et veiller à la bonne santé de leurs familles. Selon un agent immobilier contacté par le collectif, les biens immobiliers pourraient avoir une décote de 30 % mais surtout l’impossibilité d’être vendus. Autant dire que l’écœurement gagne les voisins proches de la future installation.

 

Ceux-ci n’ont d’ailleurs pas dit leur dernier mot, malgré l’avis de non opposition apposé par le maire sur le permis de construire.

Ils ont d’ailleurs créé une page facebook Collectif-Action-Citoyenne-Bien-vivre-à-Palinges.

 

Et le collectif devrait prochainement mettre en place des actions pour se faire entendre.

 

Affaire à suivre donc.

 

EM

 

 

 

 

 



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer




2 commentaires sur “Un pylone 5 G qui fait débat à Palinges”

  1. Bernard_Gui dit :

    Bonjour/bonsoir,

    Afin d’avoir une information objective et motivée, j’aimerai savoir d’où cette association “Le Collectif Bien Vivre à Palinges” en déduit qu’il s’agit de “Un pylône 5G” ?
    (On ne voit rien sur les photos publiées qu’il s’agisse de 5G (et non de 3 ou 4G), et donc je doute fortement qu’il s’agisse de 5G)
    Jusqu’à présent :
    – La 5G n’est installée (uniquement pour tests) que dans des zones densément peuplées, pas dans les campagnes.
    – Les fréquences 5G ne sont pas encore attribuées en France, et ne le seront que dans quelques mois.
    – Cette association connaît-elle la différence entre la 4G et la 5G ?

    S’il ne s’agissait que d’un relais “classique” (3 ou 4G), est-ce que les gens dans les environs qui n’arrivent pas à “capter” avec leurs téléphones portables seraient opposés à cette antenne ?

    Enfin, en ce qui concerne la 4G (pas encore d’informations sur la 5G), le maximum d’ondes se situe à partir de 200 mètres, jusqu’à quelques kilomètres (émission directionnelle, et non dans toutes les directions) :
    Si vous habitez sous une antenne relais, vous recevrez moins d’ondes que la personne à (par exemple) 500 mètres !

  2. Bernard_Gui dit :

    Confirmation sur la page Facebook de “Collectif Action Citoyenne. Bien vivre à Palinges” que, dans l’immédiat, le projet se concerne pas la 5G.

    https://www.facebook.com/permalink.php?story_fbid=104729807738463&id=102362707975173&__tn__=-R

    Bien sûr, même si à terme toute antenne relais 2G/3G/4G est appelée à émettre également en 5G …