Autres journaux :



mardi 26 mai 2020 à 05:40

Pollution de l’étang Berthaud à St Eusèbe

Les cyanobactéries ont continué de se multiplier malgré le froid



 



 

 

Ce lundi soir, de jeunes gens profitaient d’une baignade dans les eaux de l’étang Berthaud en faisant fi de l’interdiction par arrêté municipal de s’y baigner.

Alain Ballot maire de la commune de St Eusèbe sur laquelle se trouve l’étang Berthaud avait dû prendre en juillet 2019 un arrêté municipal d’interdiction de la baignade dans le plan d’eau, propriété de VNF (Voies navigables de France).

 

L’été dernier l’étang Berthaud a fait partie de ceux avec celui de Montaubry de l’apparition d’un étrange « mal » celui de la prolifération de cyanobactéries décelées grâce des analyses obligatoires. Ce sont 5 analyses minimum par an que la commune doit assurer au coût de 450 € pour chaque analyse. Et chaque fois que les analyses révèlent la présence des fameuses cyanobactéries, il faut compléter les premières analyses par d’autres. De sorte que le mal empirant, le Maire a dû prendre la décision de l’interdiction de la baignade, mais aussi de la consommation des poissons péchés.

 

L’ARS émettait l’hypothèse que la prolifération de ces bactéries était due à la chaleur.

 

Au mois de février dernier, une nouvelle analyse a été réalisée avant l’ouverture de la pêche. Les cyanobactéries avaient doublé en nombre, malgré le froid !

 

De nouvelles analyses demandées par le maire

 

Le Maire de la commune, Alain Ballot a alors demandé à l’ARS une autre analyse pour comprendre de quoi il s’agissait exactement. L’eau de l’étang est loin d’être translucide. Mais VNF en tant que propriétaire semble être la seule habilitée à faire ces dites analyses.

 

Le 2 février dernier, le Maire a donc contacté par courrier avec accusé de réception VNF qui n’a pas répondu. Il a appelé les bureaux de Chalon-sur-Saône, Dijon et Béthune pour n’obtenir aucune réponse à ce jour à sa requête.

 

En 2019, la commune a déboursé pas moins de 3000 € pour faire analyser les eaux de l’étang qui sont la propriété de VNF. Alors le maire entend bien impliquer le propriétaire qui profite des eaux de l’étang pour remplir le canal du Centre, lequel n’est pas interdit à la pêche ni à la consommation des produits de la pêche. Rappelons qu’en 2019, ce sont plusieurs réservoirs du canal du centre qui ont été touchés par le même problème de développement des cyanobactéries dans l’eau. Une aberration pour le maire de St Eusèbe que de permettre la consommation des poissons tirés du canal !

 

« Manifestement on a une pollution. Nous voulons savoir l’origine de celle-ci » a indiqué Alain Ballot qui compte bien aller plus loin pour comprendre comment cet étang si apprécié des baigneurs et des pêcheurs connaît aujourd’hui un déséquilibre environnemental.

 

EM

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer




Un commentaire sur “Pollution de l’étang Berthaud à St Eusèbe”

  1. loupblanc dit :

    Malgré le froid………..La planète se réchauffe à la vitesse grand V . les 2 pôles fondent à vue d’œil ( bon pour l’économie et la finance , les bateaux pourront prendre des raccourcis et dégazés certainement ).
    Température de mai , jusqu’à 10 degrés de plus que la normale. Il ne faut pas avoir un bac + 5 à mon avis mais un peu de bon sens qu’avait nos anciens , sans faire des lois . A méditer.