Autres journaux :



mardi 23 novembre 2021 à 06:36

Marigny : Première réunion d’information publique autour du projet éolien

Objectif : combattre le projet éolien





L’ASEM-StM (association sauvegarde de l’environnement Marigny Saint-Micaud), a organisé sa 1ère réunion d’information publique autour du projet éolien sur les communes de Marigny et de Saint-Micaud, ce samedi 20 novembre 2021, au lieu-dit la Bomme dans une grange, qui a accueilli une soixantaine de personnes.

L’objectif de l’ASEM-StM, est de combattre la création de ce projet de parc éolien de la société SAB Energie, filiale d’une société allemande en recherche de nouvelles implantations en France.

 

Pour s’opposer à ce projet, l’ASEM-StM, a déjà rencontré les conseils municipaux des 2 communes concernées.

Par ailleurs, elle mobilise dans le grand secteur de nombreux adhérents et sympathisants auxquels vous pouvez vous joindre en écrivant à : asem-stm@outlook.com

 

Les thèmes abordés par notre conférencier Jacques Pieltin (ingénieur électro-mécanicien en retraite) ont été les suivants :

– L’absence de vent en Saône et Loire.
– Qu’est-ce qu’une éolienne industrielle ?
– Quel projet d’implantation sur les communes de Marigny et de Saint-Micaud ?
– Que verriez-vous (photomontage ).
– Le problème de la dévalorisation du patrimoine immobilier et de l’attractivité des communes.
– La production d’électricité ou comment fonctionne une éolienne (intermittence et aléatoire de la production).
– Rentabilité financière de l’éolien et retombée sur les communes.
– Le piège du démantèlement (solidité du promoteur et risques encourus pour les collectivités et les – propriétaires de terrain).
– L’impact sur la santé humaine (reconnaissance par la cour d’Appel de Toulouse du 8 juillet 2021).
– L’impact sur la santé animale.
– L’impact sur le milieu naturel et la biodiversité.

 

Enfin Joël Jouve président de Vent de Sottise a pris la parole en fin de soirée pour encourager et féliciter la jeune association

 

 

 

 

 

 

 



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer




Un commentaire sur “Marigny : Première réunion d’information publique autour du projet éolien”

  1. SAB ENR dit :

    La volonté d’informer les populations est un objectif que nous partageons. Et nous avons entre autre à ce titre distribué une lettre d’information aux habitants.

    Néanmoins cette démarche parait un peu surprenante puisque à ce stade des études, la notion « d’implantation » ne peut être utilisée.
    En effet le développement d’un parc éolien nécessite entre autres la réalisation d’études détaillées :
    – L’étude d’impact
    Elle permet d’évaluer l’état du site et les impacts potentiels liés à l’implantation du parc éolien. Elle prend en compte plusieurs éléments et inclut généralement des études détaillées portant sur le paysage, la faune, l’archéologie, l’acoustique, les monuments historiques ou les sites sensibles et protégés. En fonction du site, d’autres études complémentaires peuvent également être réalisées.
    – L’évaluation du potentiel éolien
    Pour mesurer et qualifier les conditions de vent du site, le Groupe installe un ou plusieurs mâts qui permettront de collecter des informations à différentes hauteurs et sur une période de plusieurs mois. Les informations recueillies concernent à la fois la vitesse, la direction et la fréquence du vent, mais aussi l’intensité des turbulences qui peuvent provoquer un vieillissement précoce des installations.
    – L’analyse du site
    L’analyse du site au moyen de logiciels de calcul et sa modélisation digitale permettent de choisir les éoliennes les mieux adaptées (en terme de hauteur, de diamètre du rotor, de puissance, etc.) ainsi que leur emplacement sur le terrain. Cette étape est essentielle car elle permet de s’assurer de la faisabilité économique du projet mais aussi de maximiser le potentiel éolien du parc et d’estimer sa production future.
    – Les études techniques
    Les études techniques concernent l’accès au site, l’implantation des machines, les études de sols, la détermination des voies d’accès et aires de grutage, les possibilités de raccordement électrique, le réseau inter-éolien, etc.
    Durant la phase de développement, de nombreuses réunions publiques sont organisées pour informer les riverains. La fréquence de ces réunions est variable selon la complexité du projet. Ainsi, chaque projet éolien fait l’objet de réflexions et de concertations en amont concernant son impact sur l’environnement, notamment sur le paysage et sur la faune.
    A l’issue de toutes ces démarches seulement l’emplacement optimal des éoliennes est défini.

    Il apparait trompeur ou tout du moins partial de vouloir transmettre une information erronée.
    Nous avons à de nombreuses reprises communiqué avec l’association et le chef de projet a transmis à plusieurs reprises la situation du projet.