Autres journaux



mercredi 12 mai 2021 à 06:08

Balades vertes : lancement de nouveaux circuits dans la CUCM  

93 km de sentiers de randonnée



 



 

Ce mardi en début d’après-midi, Pascale Fallourd, maire de Saint Sernin du Bois a accueilli David Marti Président de la CUCM, Lætitia Martinez, vice-présidente de la Région, plusieurs élus du territoire ainsi que des membres des associations de randonnées du territoire.

Madame le Maire a rappelé qu’à la fin des années 1970, les premiers sentiers de randonnées étaient balisés. Et seulement en 2000, le premier guide de randonnées est édité.

La marche et la randonnée sont des activités appréciées, d’autant plus depuis les confinements successifs. « Avec la valorisation du patrimoine historique et naturel, cela participe à l’attractivité des communes » a-t-elle indiqué.

 

Un jalonnement de 9 nouveaux circuits de randonnées

 

En lien avec les communes de Marmagne, Saint-Firmin, Saint-Sernin-du-Bois, Symphorien-de-Marmagne et les associations de randonneurs, la communauté urbaine a réalisé le jalonnement de 9 nouveaux circuits de randonnées répartis sur ces quatre communes du territoire représentant plus de 90 km de balade :

  • deux boucles de 8,3 et 14 km au départ de Marmagne (place de l’église)
  • une boucle de 13 km u départ de Saint-Firmin (place de Bouvier)
  • trois boucles de 6, 6,5 et 12 km au départ de Saint-Sernin-du-Bois (parking des randonneurs),
  • trois boucles de 7,4, 11,7 et 15,7 km au départ de Saint-Symphorien-de-Marmagne (mairie).

 

Au total, 222 panneaux de signalétique et une centaine de poteaux en bois ont été installés sur les 9 circuits.

Ces 9 circuits font l’objet de fiches de randonnée éditées par l’office de tourisme Creusot Montceau. Chaque fiche, illustrée par des photos des curiosités touristiques à découvrir le long des circuits, comporte une carte et le tracé de la balade, un descriptif de l’itinéraire et des informations pratiques sur la durée, le kilométrage et le dénivelé (fiches disponibles gratuitement à l’office du tourisme au Creusot et Montceau ou en téléchargement).

 

Le budget de ces réalisations, comprenant la fourniture et la pose des poteaux et des panneaux de signalétique est de 39 000 €.

Ces circuits s’inscrivent dans la deuxième phase de projet de création d’un réseau de sentiers de randonnées à l’échelle du territoire de la CUCM, dont la mise en œuvre est prévue d’ici 2023, comme l’a souligné David Marti au cours de la conférence de presse.

 

Un projet débuté en 2017 pour atteindre 55 boucles en 2023

 

Un grand nombre de balades et de sentiers de randonné existent déjà sur le territoire communautaire. C’est avec l’objectif de faire redécouvrir les multiples paysages du territoire, à la fois ruraux et industriels, tout en favorisant la pratique de la randonnée pour tous, que la CUCM a décidé de créer un réseau de sentiers de randonnée sur son territoire.

Ce nouveau réseau de randonné s’intègre dans le dispositif des balades vertes, mis en place par le département de Saône-et-Loire.

 

Le projet, débuté en 2017, consiste à valoriser les balades vertes déjà existantes et à compléter le maillage sur les autres communes en reliant les espaces urbains avec leur ceinture verte. Les balades vertes visent également à valoriser les points d’intérêts touristiques et patrimoniaux du territoire.

 

La première phase du projet, qui s’est terminée en 2019, a permis de :

  • réaliser le jalonnement des balades vertes qui était en cours d’élaborations ou de finalisation sur les communes de Sanvignes (3 boucles de 4, 12 et 14 km) et des Bizots (3 boucles de 10, 13 et 20 km)
  • préfigurer un parcours de 4,5 km accessible aux randonneurs à mobilité réduite sur la commune des Bizots
  • élaborer le schéma d’itinérance pédestre à l’échelle du territoire.

 

Après les 9 circuits sur les communes de Marmagne, Saint-Firmin, Saint-Sernin-du-Bois et Sympgorien-de-Marmagne, la deuxième phase du projet, qui a démarré en 2019, poursuivra la mise en œuvre du schéma d’itinérance pédestre sur le territoire avec notamment :

  • la création des trois boucles d’itinérance et de la liaison Montcenis/Mont-Saint-Vincent,
  • les jalonnement et balisage de nouvelles boucles locales balades vertes,
  • l’intégration des balades vertes déjà existantes au réseau communautaire par des maillages complémentaires et leur remise en état des balisages si besoin : d’Essertenne, de Marigny, Mary, Mont-Saint-Vincent, Perrecy-les-Forges, Perreuil, Saint-Micaud, Saint-Pierre-de-Varennes, Saint-Romain-sous-Gourdon.

 

A terme, trois types de randonnées seront proposés avec différents niveaux de difficulté pour permettre le développement de la pratique de la randonné pour tous :

  • des circuits d’itinérance de 60 à 70 km permettant de randonner plusieurs jours sur le territoire,
  • des boucles locales de 5 à 28 km ;
  • des sentiers pour randonneurs porteurs de handicap qui feront l’objet d’une troisième phase de projet.

L’objectif 2023 (fin de la phase 2) est de finaliser 55 boucles (soit près de 700 km de sentiers balisés) dont une partie sera également accessible aux pratiques équestres et VTT, de 3 circuits d’itinérance et d’une traversée du territoire d’Autun à Mont-Saint-Vincent.

 

Un travail conjoint entre communes et associations de randonneurs

 

Ce projet fait l’objet d’un travail conjoint avec les communes et les associations de randonneurs pour leurs connaissances et leur diagnostic des chemins et l’élaboration des plans de jalonnement des sentiers lors de la création des différentes boucles, et avec l’appui technique du département.

 

Le projet des balades vertes (phase 2), dont le budget prévisionnel s’élève à 240 000 € est subventionné à hauteur de 80%, financé par la Région Bourgogne Franche-Comté.

 

Ce mardi pour illustrer le travail réalisé, une visite d’un début de sentier à Saint Sernin-du-Bois a été l’occasion de montrer les panneaux et les indications. Au retour à la mairie de la commune, David Marti s’est dit très heureux.

La CUCM a beaucoup investi dans le tourisme et notamment le tourisme vert : « Nous essayons d’être éclairés dans le développement de ce tourisme. De plus en plus, nous avons perçu une demande de tourisme de proximité et plus lointain. Des personnes viennent d’autres pays et reconnaissent les atouts de nos régions. »

 

Et d’ajouter que ce déploiement se réalise en corrélation avec celui de l’Eurovélo6. Pour David Marti, cela participe d’un dispositif complet de manière à avoir un label reconnu pour que les touristes viennent et aient envie de venir.

 

Laetitia Martinez a quant à elle pointé du doigt le besoin de mieux comprendre la nature, mieux la connaître, connaître le patrimoine. « On ne prend pas souvent le temps de connaître notre territoire » a-t-elle constaté.

Et d’ajouter : « Derrière cette pratique, il y a un enjeu de santé publique, de compétition, de bien-être, de plaisir. Le tourisme vert ici est un atout. La crise a aussi renforcé le désamour des grands centres urbains. La Région est aux côtés de la CUCM. Nos relations sont excellentes. La place de la région est aussi bien dans les grands centres, les quartiers urbains qu’ici. La Région est attachée à la volonté de n’oublier personne. Les atouts sont partout sur notre territoire. Cela représente un engagement de 160 000 € de la région. C’est un engagement financier parfaitement utile ».

 

Dès à présent, retrouvez les plans des randonnées en office du tourisme et dans les mairies accueillant les départs des randonnées.

 

EM

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer




Un commentaire sur “Balades vertes : lancement de nouveaux circuits dans la CUCM  ”

  1. pirouette60 dit :

    Un super projet!Il y en a pour tous les goûts et les capacités. Les randonneurs vous disent MERCI!!!!!