Autres journaux :



vendredi 24 septembre 2021 à 06:31

« Connaissance de mon bassin d’emploi » avec Agire

  Des perspectives d'emploi pour 6 bénéficiaires de l'association



 



 

 

Ce mercredi 22 septembre, 6 entreprises du bassin de la CUCM ont ouvert leurs portes à l’association AGIRE. Elles ont accueilli un groupe de personnes accompagnées par AGIRE dans leur projet professionnel auquel s’est associé l’IME du Breuil.

Cette journée avait pour objectif de permettre au groupe d’AGIRE d’aller à la rencontre des entreprises du territoire de la CUCM, particulièrement à proximité de Blanzy et de la zone du Monay. Organisé par le service Relation Entreprise, le parcours a été ponctué de visites des entreprises partenaires. Un représentant de chaque entreprise a présenté son activité, ses métiers et ses besoins en recrutement.

Le groupe, emmené par Samir Azizi, conseiller AGIRE et Sandrine Sabat en charge du service Relation Entreprises, et de M. Jeannot de l’IME du Breuil a parcouru la zone industrielle du Monay et de Torcy à la découverte des entreprises : PBTP, entreprise adaptée LE VERNOY, CFL emballage, LAMBERET, ISOSIGN et FREYSSINET.

 

Dans la matinée, le groupe a débuté sa visite sur un chantier de l’entreprise de BTP PBTP. Ce chantier situé à proximité de l’usine Michelin de Blanzy porte sur la construction d’une nouvelle centrale de béton et d’un bâtiment administratif. Damien Marras, directeur de l’entreprise dont sa famille est propriétaire depuis les années 80, a présenté les métiers présents : ingénieurs, conducteurs de travaux, maçons etc. Il a expliqué pour chacun les tâches réalisées, les précautions nécessaires (équipement de protection individuelle par exemple). Au total, l’entreprise accueille 18 personnes sur le terrain et trois en bureau. L’entreprise par manque de main d’œuvre a dû refuser certains chantiers. Et celle-ci ne semble pas être un cas isolé comme l’explique son dirigeant.

L’entreprise recherche notamment des maçons qualifiés, chefs d’équipe, conducteurs poids lourds.

 

Faute de main d’œuvre, l’entreprise est limitée sur son marché : « On préfère faire moins mais de qualité. On choisit nos marchés. » explique le directeur.

Il explique aussi la nécessité de former le personnel aux spécificités du métier dans son entreprise. Avant tout, il cherche des personnes qui ont envie de venir, qui sont motivées. « On a une vraie progression dans l’entreprise, dans notre PME. On fait essentiellement du béton, du génie civil » a-t-il ajouté.

 

L’entreprise PBTP assure des travaux chez des industriels aussi tels que Framatome, Industeel, Veolia. Leur rayon d’action est avant tout local, bien qu’ils suivent aussi certains de leurs clients.

 

L’entreprise adaptée le Vernoy et son atelier de couture

 

Après avoir échangé sur la rémunération dans l’entreprise, les bénéficiaires ont pris le chemin de l’entreprise adaptée le Vernoy, située dans la zone du Monay. Et c’est Coralie Kulik qui a accueilli le groupe.

 

Les 6 bénéficiaires venant de Montceau-les-Mines, le Creusot, Montchanin ou encore les Bizots, sont positionnés sur des accompagnements différents : la garantie jeunes (pour deux d’entre eux), la mission locale, l’IME (Institut Médico-éducatif) du Breuil ou encore le PLI (Plan local insertion).

 

Agire peut les encourager à réaliser des stages dans des entreprises afin de vérifier l’adéquation de leur projet professionnel avec la réalité. Les visites sont un autre moyen de découvrir certaines entreprises, souvent méconnues par ailleurs.

 

Au sein de l’entreprise adaptée du Vernoy, les bénéficiaires ont suivi avec intérêt la présentation de l’entreprise avec sa spécificité d’entreprise adaptée. Il s’agit d’un système pour des salariés en situation de handicap mais en milieu ordinaire.

La mission de l’entreprise est d’offrir un emploi, de favoriser la mise en service du projet professionnel, de valoriser et développer les compétences en vue d’une évolution interne ou vers d’autres employeurs.

 

L’entreprise adaptée emploie actuellement davantage de personnes en CDI. Elle peut recevoir des personnes en apprentissage ou professionnalisation et en CDD.

 

Sur le site de la zone du Monay, l’entreprise possède un atelier de couture comprenant 2 coupeurs, 9 piqueuses et une coordinatrice. L’atelier réalise de la couture d’ameublement tels que des housses de canapés. Pour ce faire, les salariés travaillent avec des machines à coudre industrielles. Dans l’atelier de 800 m², les couturières répondent aux commandes de l’entreprise Everstyl, de Vlaemynck ou de Velda par exemple.

 

L’entreprise adaptée le Vernoy, ce sont aussi deux autres ateliers : atelier bâtiment (peinture, toile de verre, faïence etc.) qui travaille notamment pour l’OPAC : l’atelier nettoyage qui travaille pour les collectivités, le milieu industriel, des particuliers et associations. Pour ce dernier, les clients sont par exemple Novium, Erion, Mecateamcluster, So bag, la mairie de Sanvignes, celle de Blanzy et les Papillons d’entre Saône-et-Loire.

 

Enfin un atelier espaces verts propose des services de tonte, taille de haies, création et aménagement de jardins. L’entreprise le Vernoy met également certains travailleurs à disposition d’entreprise : avec So bag, Erion, sur la plateforme LIDL ou encore chez Isosign.

 

De surcroît, l’entreprise a développé un véritable réseau avec des partenaires associatifs et publics.

 

Après les explications sur les spécificités de l’entreprise adaptée, le groupe a pris la direction de l’atelier couture d’abord, découvrant les produits réalisés et l’organisation de l’atelier. Puis profitant de la présence d’un atelier de travailleurs handicapés dans le même bâtiment, les bénéficiaires ont découvert le travail réalisé pour le compte d’ Isosign (des fixations de panneaux de signalisation).

 

CFL Emballage : une cinquantaine d’employés à St Eusèbe

 

A St Eusèbe, sur la zone du Monay, les visites d’entreprises se poursuivent avec CFL Emballage. L’entreprise fait partie du groupe LGR Emballage, un groupe présent sur 14 sites et comprenant 800 salariés. A St Eusèbe, l’entreprise comprend une cinquantaine d’employés. L’entreprise est spécialisée dans le secteur du carton. Elle réalise des emballages pour les industries pharmaceutiques, notices et boîtes et autres produits.

Les bénéficiaires d’Agire découvrent l’entreprise, la technicité des produits, les modes d’impression. Ils découvrent aussi les procédés anti-contrefaçon, de sécurité.

 

Pour assurer les activités quotidiennes, ce sont différents métiers qui sont présents dans l’entreprise : postes administratifs, des infographistes, des magasiniers, des conducteurs off-set, en dorure ou encore en découpe, des postes de qualité, de maintenance ou encore de management. Ce sont ainsi 12 profils différents qui sont représentés.

 

L’entreprise assure des formations en interne. Ces formations comprises entre 3 et 6 mois selon les postes permettent d’obtenir une autonomie totale sur le poste au bout de deux ans. Pour l’entreprise, l’objectif est de recruter à chaque fois en CDI. Elle peut toutefois faire appel ponctuellement à l’intérim. En production les postes sont soit en 3X8 ou 2X8. Et les besoins peuvent se porter sur la recherche d’un alternant en maintenance (niveau bac professionnel ou bac+2).

 

Lamberet, Isosign et Freyssinet

 

Après une matinée intense de découverte de métiers variés et de secteurs variés, l’après-midi de ce mercredi a présenté son lot de surprises aux bénéficiaires. Ces derniers ont ainsi découvert trois autres entreprises présentes dans la zone du Monay à St Eusèbe : Lamberet, Isosign et Freyssinet.

 

Avec l’entreprise Lamberet, c’est directement par la visite des ateliers que les bénéficiaires ont découvert les produits et les métiers de l’entreprise. Spécialisée dans les utilitaires frigorifiques, l’entreprise dispose d’une surface de 100 000 m² pour produire deux types de produits : des petits camions et des fourgons.

 

Et c’est suivant ces deux besoins que l’entreprise propose ses solutions. Ainsi dans un premier temps, M. Marco, responsable de production a montré les procédés techniques permettant de construire une cabine complète avant de la positionner sur un châssis et de l’équiper d’une solution pour faire le froid. Ce sont ainsi des panneaux isolants qui sont produits. Malgré leurs ressemblances, tous les camions sont différents, l’entreprise mettant un point d’honneur à personnaliser chaque produit pour répondre au plus près des besoins du client.

 

Après la fabrication des panneaux isolants, les bénéficiaires d’Agire ont découvert le banc de montage, puis le travail de vérification par le service qualité.

 

Au fil de la visite, les bénéficiaires découvrent aussi les métiers qui nécessitent des qualifications spécifiques et d’autres qui peuvent être accessibles avec une formation interne et une forte motivation.

 

Sur les fourgons, l’entreprise propose encore une fois solution 100% personnalisée en fonction des besoins de l’entreprise. Et cette fois-ci, elle habillera l’intérieur du fourgon pour le transformer..

Lamberet compte aujourd’hui 120 à 130 personnes en CDI et quelques intérimaires.

Les bénéficiaires ont été très impressionnés par la visite.

 

A deux pas de cette entreprise, c’est ensuite Isosign, spécialisée dans la signalisation routière qu’ils ont pu visiter : entre des produits classiques et des panneaux lumineux plus modernes.

Ils ont fini leur après-midi de visites sur la zone du Monay avec l’entreprise Freyssinet.

 

Si certains ont pu montrer beaucoup d’intérêts aux visites, d’autres ont en tête de retrouver de la mobilité en passant notamment leur permis de conduire.

Les freins à l’emploi sont multiples et ne résident pas toujours dans le manque de formations.

 

Ce mercredi, les bénéficiaires d’Agire ont en tout cas pu constater les besoins de PME à proximité de leurs domiciles. De quoi rester optimiste sur les perspectives d’emploi !

 

EM

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer