Autres journaux :



mercredi 15 décembre 2021 à 22:00

Conseil communautaire : les budgets annexes 2022

Le développement de Coriolis en ligne de mire



 



 

Ce mercredi soir au Creusot, Daniel Meunier poursuit la présentation du budget 2022 de la CUCM avec les budgets annexes.

Budget annexe Coriolis

 

L’aménagement de l’espace Coriolis consiste à viabiliser et vendre des terrains à des personnes privées. Les dépenses de fonctionnement représentent un montant total de 6,6 millions et intègrent, dans un premier temps, les charges liées à l’aménagement et à la viabilisation des terrains concernés (lot n° 2 et lot tertiaire), comme le terrassement, les aménagements de voirie, l’extension des réseaux d’assainissement et électrique, pour un montant de 5,7 millions.

Les recettes de fonctionnement, qui viennent financer ces dépenses, correspondent à la valeur initiale du stock de terrain, c’est-à-dire le prix de revient de l’aménagement, constitué de l’ensemble des charges, soit 6,6 millions.

Il s’agit d’opérations d’ordre budgétaire, dont la contrepartie est prévue en dépenses d’investissement, pour le même montant.

Les dépenses d’investissement sont financées, à ce stade, par un emprunt d’équilibre de 6,6 millions.

 

Budget annexe eau

 

L’ensemble des dépenses réelles de fonctionnement s’élèvent en 2022 à 9,9 millions dont plus de 6,7 millions sont liés au contrat de régie intéressée.

Le programme d’investissement intègre des dépenses d’équipement pour 2022 à hauteur de 8,9 millions.

Les grandes lignes de ces investissements sont les suivantes :

  • La mise en œuvre des mesures de protection des ressources, dont la plus grande partie est prévue pour cet exercice (3,4 millions).
  • La mise en œuvre des travaux de mises aux normes des barrages (réserves d’eau brute) pour 665 000 €.
  • La mise en œuvre des travaux de rénovation des ouvrages d’eau brute industrielle (réseau d’eau brute) pour 538 000 €, les travaux de construction du nouveau réservoir du Thiellay (ZI Torcy).
  • La mise en œuvre des travaux de sécurisation de l‘usine d’eau potable de la Sorme et de renouvellement (GER) du régisseur pour 310 000 €.
  • La mise en œuvre des travaux de rénovation des réservoirs d’eau potable (85 000€).
  • La mise en œuvre des travaux de rénovation des réseaux d’eau potable pour 3 millions, avec la poursuite du programme d’amélioration du rendement et de qualité d’eau, la réalisation des aménagements liés à la RCEA (2,36 millions).

 

Budget annexe assainissement collectif

 

Les dépenses totales de fonctionnement de ce budget s’élèvent à 8,5 millions, dont plus de 5,1 millions au titre de contrat de régie intéressée.

En ce qui concerne les dépenses d’équipement 2022, celles-ci s’élèvent à 5 millions. Les principales opérations d’investissement prévues pour 2022 sont les suivantes :

  • La mise en œuvre des schémas directeurs pour 1,3 million, avec des investigations préalables (dégagement et repérage des réseaux, contrôles de conformité des branchements), la réalisation d’expertises, liées notamment aux schémas directeurs à Torcy, Blanzy, Génelard et Montceau, ainsi que des travaux, dont une partie des opérations importantes est liées à la RCEA.
  • La mise en œuvre des travaux de rénovation des réseaux urgents hors schéma directeur pour 750 000 €.
  • La mise en œuvre des travaux de sécurisation des usines de dépollution pour 405 000€, qui intègre le décalage de certaines interventions prévues au départ en 2021, le démarrage du schéma directeur de Sanvignes Essarts, et le GER relevant du régisseur.
  • La mise en œuvre des travaux d’extension des réseaux d’eaux usées pour 1 million, pour poursuivre l’accompagnement du développement du territoire, réaliser les aménagements liés à la RCEA et poursuivre le schéma directeur de Blanzy pour 170 000 €.
  • La mise en œuvre des actions d’intérêt communautaire et la gestion imprévus pour 1,4 million. Cela comprend les besoins récurrents de branchements neufs et rénovations de branchements et regards.

Budget annexe assainissement non collectif

 

Depuis 2018, l’ensemble des prestations liées au service public d’assainissement non collectif est géré en régie directe, intégrant, de ce fait, également l’accompagnement des usagers pour l’entretien et/ou les travaux de mises aux normes.

Les charges réelles s’élèvent à 137 000 € pour 2022.

 

Budget annexe transports

 

Le montant des dépenses de ce budget s’élève à 5,7 millions, répartis entre la section de fonctionnement pour 4,7 millions et 1 million pour l’investissement.

Les dépenses de fonctionnement se composent principalement de charges à caractère général, dont l’essentiel est constitué du contrat de délégation de service public. Elles intègrent également le développement de l’offre de la ligne TGV sur une année pleine, ainsi qu’une anticipation de reprise de la fréquentation sur le réseau de transport à la demande (TAD), ce qui représente un montant total de 4,1 millions.

Les dépenses d’investissement comprennent principalement, et conformément au plan de mandat 2021-2026, le renouvellement de la flotte de bus pour 1 million, comprenant l’acquisition de nouveaux véhicules et les installations techniques afférentes.

 

Budget annexe Ecomusée Creusot Montceau

 

Le budget 2022 est établi autour d’un projet scientifique et culturel global pour l’année.

L’Ecomusée proposera une prolongation de l’exposition Vies de paysage, Paysages de vie au musée de l’Homme et de l’Industrie, un portrait du territoire Creusot Montceau à travers les paysages et les vies qui en forgent l’âme.

Il sera également proposé le volet n°3 de l’exposition Citoyennes ! : dans la continuité des deux premiers volets, seront mis en lumière des initiatives féminines qui se sont développées dans le cadre de la crise sanitaire.

Les dépenses réelles de fonctionnement du budget Ecomusée s’élèvent à 864 762 €. Les dépenses d’investissement de l’Ecomusée, d’un montant de 15 000 €, sont dédiées à l’acquisition de diverses œuvres afin d’alimenter la collection du musée et à la restauration d’œuvres.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer




Un commentaire sur “Conseil communautaire : les budgets annexes 2022”

  1. loupblanc dit :

    Depuis le temps que Coriolis est évoqué en terme de grande réussite lors de sa formation.
    Avec des terrains non aménagés n viabilisés , ou autres terrains fonciers pollués depuis des lustres , comment attirer des entreprises sir la CUCM , entreprises qu’il faudrait aller chercher à l’extérieur du 71.
    Conclusion : tout pour Chalon et Macon ente les métropoles de Dijon et Lyon ( métropoles d’avenir )