Autres journaux :



jeudi 16 décembre 2021 à 07:56

Conseil communautaire : Plus de 626 000 € de subventions dans le domaine de la solidarité et de la cohésion sociale

Ligue de l'enseignement de BFC, Apor, Agire





 

Ligue de l’Enseignement de Bourgogne-Franche-Comté : 40 000 € pour l’Ecole de la deuxième chance

Pour aider à l’intégration professionnelle et sociale durable des jeunes sortis du système scolaire sans qualification et sans emploi, la région Bourgogne-Franche-Comté a souhaité implanter dans chacun de ses départements des Ecoles de la deuxième chance (E2C). L’E2C est un outil qui a vocation à favoriser l’insertion professionnelle des jeunes de 18 à 30 ans. Elle encourage la valorisation de l’expérience, la reconnaissance des compétences acquises, l’orientation vers les métiers en tension, la mobilité et l’accès à l’emploi. Sur le département de Saône-et-Loire, la Ligue de l’Enseignement a été retenue pour la mise en place d’une Ecole de la deuxième chance sur le territoire de la communauté urbaine, en partenariat avec l’Association pour la formation professionnelle des adultes (AFPA). Elle est en charge de :

  • la gestion et l’animation de l’Ecole de la deuxième chance de Saône-et-Loire à Montceau,
  • la réponse à une demande de formation des publics exclus des circuits d’apprentissage traditionnels en leur redonnant la possibilité de réintégrer un cursus diplômant et valorisant,
  • l’accompagnement des jeunes dans une démarche d’insertion sociale en leur offrant la confiance et l’aide d’un organisme à dimension nationale.

Dans ce cadre, la communauté urbaine accorde une subvention de 40 000 €.

 

Association pour l’orientation et le reclassement (Apor) : 49 000 €

L’Association pour l’orientation et le reclassement (Apor) a pour objet la réinsertion professionnelle des demandeurs d’emploi, le conseil aux entreprises et l’appui au recrutement et à la formation.

Soucieuse de favoriser l’accompagnement de personnes en difficulté (chômeurs de longue durée, bénéficiaires du RSA, chômage des femmes et des jeunes), la communauté urbaine accorde une subvention de 49 000 € à Apor, pour la mise en place des unités mobiles de reclassement (UMR) ainsi que le développement des compétences numériques. 

 

Agir pour l’insertion, la réussite et l’emploi (Agire) : 537 225 €

L’association Agir pour l’insertion, la réussite et l’emploi (Agire) a pour mission la mise en œuvre et la coordination des actions d’insertion, d’accompagnement, d’accueil et d’orientation du bassin Creusot Montceau.

Cette association est structurée en différents pôles :

  • Accueil, information et orientation, qui aide les demandeurs à accéder aux offres d’emplois disponibles sur le territoire communautaire ;
  • Insertion, emploi, en charge de l’accompagnement du public jeune et adulte sur le marché de l’emploi et dans le processus de réinsertion ;
  • Relations entreprises, chargé de favoriser la mise en relations des demandeurs d’emploi et des entreprises.

Agire met notamment en œuvre les actions suivantes :

  • animation d’un centre de ressources en matière d’emploi, d’économie ou encore de formation destiné aux professionnels et particuliers ;
  • aide des entreprises locales au recueil et à la formulation des besoins en matière d’emploi et de formation ;
  • accompagnement des personnes qui souhaitent bénéficier d’une validation des acquis de l’expérience (VAE) ;
  • animation et gestion du Plan local d’insertion et d’emploi (PLIE) des bassins du Creusot et de Montceau ;
  • animation et coordination de la clause sociale dans les marchés publics ;
  • animation de la mission locale pour l’accompagnement social et professionnel des jeunes de 16 à 25 ans ;
  • animation du dispositif de la Garantie Jeunes ;
  • animation de la Plateforme de lutte contre l’illettrisme par le repérage et l’accompagnement des publics ;
  • animation des points relais en conseil en évolution professionnelle pour les salariés en projets d’évolution ou de reconversion ;
  • développement du label Empl’itude pour valoriser les entreprises dans leurs démarches RSE et les faire évoluer dans leurs pratiques RH ;
  • développement d’une GPECT (Gestion Prévisionnelle des Emploi et des Compétences) sur les filières du BTP, de l’industrie et du SAP ;
  • expérimentation de la démarche Opportunité Emploi selon le concept de non concurrence entre les demandeurs d’emploi : « une offre = une candidature ».

Dans le cadre de la réalisation de ses actions, la communauté urbaine accorde une subvention de 537 225 € à l’association Agire.

 



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer