Autres journaux :



mardi 21 décembre 2021 à 05:50

Communauté urbaine Creusot Montceau

40 000 € pour soutenir les porteurs de projets avec la mise en place d'un fonds d'hébergements touristiques





 

Améliorer le cadre de vie du territoire et son attractivité

La politique touristique de la communauté urbaine liée à l’itinérance s’inscrit dans un double objectif : d’une part améliorer le cadre de vie du territoire et son attractivité et d’autre part contribuer au développement et à la diversification de son économie.

Cette stratégie est conçue et identifiée comme un facteur permettant de répondre à deux enjeux principaux :

• Renforcer l’attractivité du territoire
 Améliorer la qualité de vie pour les populations résidentes et renforcer le sentiment d’appartenir à un territoire « où il fait bon vivre ».
 Donner une image positive et dynamique du territoire auprès des populations extérieures.
 Améliorer l’offre d’hébergement touristique.

• Contribuer à la vitalité de l’économie de proximité
 Conforter les établissements et commerces existants.
 Encourager le développement de nouvelles activités créatrices d’emploi.

Dans le cadre de cette stratégie de développement touristique, la communauté urbaine souhaite intervenir par la création d’un fonds d’aide à l’hébergement touristique à destination des porteurs de projets privés réalisant des investissements pour la création ou réhabilitation d’hébergements touristiques sur le territoire.

Ce dispositif d’aides directes permettra également de déclencher d’autres dispositifs d’aides à l’hébergement mis en place par la Région Bourgogne-Franche-Comté. L’enveloppe budgétaire allouée à ce dispositif sera de 40 000 € pour l’exercice 2022.

 

Les règles régissant ce fonds d’aide seront définies dans un règlement qui a été préparé sur la base des principes suivants :

 

1. Bénéficiaires du dispositif :
– Hôtels
– Gîtes d’étape, de séjour ou de groupes
– Campings et parcs résidentiels de loisirs
– Meublés de Tourisme
– Chambres d’hôtes

2. Dépenses éligibles (en fonction du type d’hébergement) :
– Construction en vue de la création d’un hébergement ou de l’augmentation de sa capacité d’accueil.
– Travaux d’aménagement de surfaces non exploitées en vue de la création de nouvelles chambres.
– Rénovation complète d’un établissement.
– Transformation d’un bâtiment existant en hébergement (changement de destination).
– Investissement améliorant la performance énergétique du bâtiment.
– Honoraires et dépenses de maîtrise d’œuvre (y compris diagnostic de performance énergétique, calcul thermique et test d’étanchéité à l’air des bâtiments.

3. Montant de l’aide :
Hôtel, gîte d’étape et de séjour, camping et parc résidentiel de loisirs :
– Montant minimum de la dépense subventionnable : 40 000 € HT par projet
– Taux d’aide communautaire de 10 %
– Montant de l’aide communautaire plafonné à 10 000 € HT
Meublé de tourisme et chambre d’hôtes :
– Montant minimum de la dépense subventionnable : 10 000 € HT par projet
– Taux d’aide communautaire de 10%
– Montant de l’aide communautaire plafonné à 3 000 € HT

 

4

 

 

 



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer