Autres journaux



jeudi 23 novembre 2023 à 19:16

Conseil communautaire : La Communauté Urbaine Creusot Montceau soutient le pouvoir d’achat de ses agents

Une prime versée dès ce mois de décembre



 

 

Dans le contexte d’inflation importante qui pèse sur le pouvoir d’achat de ses collaborateurs, la Communauté Urbaine Creusot Montceau a décidé de mettre en œuvre la « prime pouvoir d’achat », dont les modalités et critères de mise en œuvre ont été définis par l’État pour l’ensemble des agents publics.

 

Ce dispositif auquel les collectivités ont la liberté de recourir ou non, et d’adapter les montants de la prime dans les limites des plafonds définis par l’État, sera donc mis en œuvre à la communauté urbaine, et la prime versée en décembre 2023 aux collaborateurs éligibles.

 

Un cadre d’intervention a été élaboré, contenant notamment les conditions suivantes :

 

  • L’aide de la CUCM prend forme dans le cas où l’agent a été recruté et nommé par un employeur public à une date antérieure au 1er janvier 2023.
  • L’employé est rémunéré et employé par un employeur public au 30 juin 2023.
  • La prime de la CUCM est accessible à partir d’une rémunération brute inférieure ou égale à 39 000 euros au titre de la période courant du 1er juillet 2022 au 30 juin 2023. Celle-ci est déterminée par la déduction de la garantie individuelle du pouvoir d’achat (GIPA) ainsi que les indemnités horaires (heures supplémentaires).

 

 

Mise en place du dispositif

 

Pour les agents de la CUCM, cette prime interviendra sur le salaire du mois de décembre 2023, avec application du montant maximum de chaque tranche, pour un montant total d’environ 180 000 euros. Elle concerne 362 collaborateurs.

 

 

 



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer




Un commentaire sur “Conseil communautaire : La Communauté Urbaine Creusot Montceau soutient le pouvoir d’achat de ses agents”

  1. Globul dit :

    Par les temps actuels, nous sommes tous victimes de la crise économique actuelle, aux origines aussi bien diverses que variées (augmentation du prix de l’énergie : pétrole, gaz, électricité, du prix des matières premières, du prix des services, de la spéculation des industriels etc…).

    S’il est louable d’accorder à ses employés un bonus « prime pouvoir d’achat », celui-ci s’ajoute à la prime du 13ème mois…

    Au final, on distribue 180 000 € à 362 agents, ce qui en moyenne représente un versement de 500,00 € par agent (si on fait abstraction du versement par tranches découlant du salaire comme mentionné ci-dessus).

    Le budget de fonctionnement de la CCM repose sur les taxations qui nous sont imposées.

    Cela revient donc à dire que chaque résident de la CCM voit une fraction de sa redevance donnée aux agents de la CCM pour financer cette « prime pouvoir d’achat ».

    N’aurait-il pas mieux valu distribuer ce cadeau à chaque administré résidant sur le territoire de la CCM ?
    Certes, la somme aurait été plus modique, mais elle avait le mérite de concerner l’ensemble de la population…