Autres journaux :



samedi 13 juillet 2019 à 06:45

Inauguration du Port de Montceau-les-Mines

  Visite du site, de l’esplanade et de la capitainerie



 



 

Ce vendredi en fin de matinée, ce sont de nombreux élus (locaux, communautaires, régionaux et européens) qui étaient présents devant le port de Montceau-les-Mines pour son inauguration ainsi que celles de nouveaux équipements ou d’équipements remis à neuf (capitainerie, esplanade, annexe de la capitainerie).

Comme l’a rappelé Marie-Claude Jarrot, Maire de Montceau-les-Mines, David Marti, le Président de la CUCM, c’est en lien avec la commune de Montceau que la communauté urbaine a défini un projet de réaménagement de la centralité de Montceau autour du port, avec la requalification du port, la réfection de l’esplanade, la rénovation de la capitainerie et la création d’un bâtiment annexe.

 

Un projet réfléchi dès 2014 par les élus montcelliens

 

Et c’est 2014 que Marie-Claude Jarrot et son conseil municipal se sont attelés au dossier concernant la rénovation du port et sa requalification a-t-elle aussi indiqué.

 

La communauté urbaine a réalisé en 2017 et 2018 les travaux de requalification du port et de rénovation de la capitainerie, en concertation avec la Ville de Montceau, gestionnaire du port. Ces travaux ont été effectués pour partie sur le domaine public géré par Voies navigables de France (VNF). En 2019, les travaux se sont poursuivis avec la réfection de l’esplanade et la création d’un bâtiment annexe à la capitainerie.

D’un montant total de près de 2 million d’euros, les travaux ont été cofinancés par la communauté urbaine Creusot Montceau, la Région Bourgogne-Franche-Comté (représenté par Jérôme Durain), le Département (représenté par Marie-Thérèse Frizot et Lionel Duparay), l’État (avec la présence d’Eric Boucourt, Sous-préfet d’Autun), l’Union européenne (Fonds européen de développement régional – Feder) avec la présence des deux députés européens (Jérémy Decerle et Arnaud Danjean) et VNF (en la personne de Mr Chevalier, son directeur opérationnel).

 

Les travaux de rénovation et de renouvellement des équipements du port et de la capitainerie permettent désormais d’accueillir les plaisanciers dans de meilleures conditions. La requalification de l’ensemble des espaces publics a permis de retravailler sur les déambulations piétonnes aux abords du canal et de raccorder cet espace au centre-ville.

 

Détails des travaux

 

L’étape la plus coûteuse concerne la requalification du port pour la somme de 950 000 €.

Le port compte 37 anneaux de plaisance (capacité d’accueil inchangée), dont trois emplacements pour péniches.

Les travaux ont porté sur la reprise et la consolidation du perré (infrastructure en dur autour du port) et le remplacement des équipements tels que les pontons et les embarcadères, ainsi que le traitement des eaux usées. Un accès supplémentaire sera réservé aux animations ponctuelles d’une péniche « événementielle », mais aussi sur la mise en accessibilité pour les personnes à mobilité réduite.

 

La capitainerie a été entièrement rénovée avec une budget de 190 000  €.

La capitainerie accueille aujourd’hui l’Office de tourisme Creusot Montceau ainsi que la capitainerie municipale dédiée à l’accueil des plaisanciers et à la gestion technique du port.

La capitainerie comporte des espaces distincts pour les plaisanciers et les visiteurs, mais également à l’intention des agents municipaux chargés de la gestion technique du port.

 

L’Esplanade du port représente le deuxième plus gros budget de l’opération avec la somme de 650 000 €.

Suite aux aménagements du port de Montceau, la communauté urbaine a réalisé le chantier de l’esplanade qui s’étend de la capitainerie jusqu’à la passerelle piétonne traversant le canal du Centre à proximité des Ateliers du Jour, de janvier à juin 2019. Afin de revaloriser et embellir ce secteur propice à la promenade et au tourisme fluvial, différents aménagements ont été réalisés. Les espaces réservés aux piétons et aux vélos sont désormais recouverts d’un béton désactivé identique à celui qui entoure l’Hôtel de Ville, pour créer une esthétique homogène au centre-ville.

Sous les platanes en bordure du canal, le mobilier urbain et les bancs se mêlent avec des massifs de végétaux. Les aires de stationnement sont conservées, mais les différences de niveaux ont été adoucies. La vue sur le canal et le port est désormais ouverte afin de permettre aux promeneurs de profiter de cet espace. Les garde-corps ont, quant à eux, été repeint dans la même teinte que la passerelle Condorcet.

 

En outre une piste cyclable qui traversera toute l’esplanade le long du port passera entre les deux bâtiments de la capitainerie. Cette piste fera partie, à terme, de l’Eurovélo 6. Le tracé existant de l’itinéraire cyclable est en cours de modification afin de se rapprocher du canal.

 

Un nouveauté avec le bâtiment annexe de la capitainerie (170 000 €)

 

Enfin, en parallèle, les travaux pour la construction d’une annexe afin d’agrandir la capitainerie ont eu lieu de décembre 2018 à juin 2019. Ce bâtiment d’accueil et de services abrite des toilettes publiques, un espace technique dédié à la gestion du port et une salle d’accueil pour les cyclistes. Ce bâtiment bénéficiera, par la suite, d’aménagements intérieurs réalisés par la Ville de Montceau. En outre, le bâtiment s’harmonise esthétiquement avec la capitainerie et est relié à celle-ci par une pergola. 

 

Après la visite des nouveaux équipements, les différents partenaires du projet ont exprimé leurs satisfactions.

 

Le Directeur opérationnel de VNF d’abord s’est réjoui de l’accomplissement d’un aménagement très qualitatif et de « la chance de travailler avec des collectivités impliquées. C’est une chance pour VNF, de tout faire pour atteindre l’excellence dans la gestion du canal ».

 

Puis il a repris son propos par « quelques mots sur la vision de VNF sur le canal. Nous sommes au centre du canal du centre. Le canal est généralement plus attractif à ses extrémités. A Digoin, on compte en moyenne 2600 passages de bâteaux par an, à Chalon-sur-Saône, 2100 passages par an, alors qu’à Montceau-les-Mines, on en compte 800 par an. »

 

Et d’ajouter : « Pourtant on a de la matière pour le développement touristique, avec le réaménagement du port, des haltes, le maillage s’améliore grandement. ».

La VNF a participé aux travaux à hauteur de 100 000 €.

 

Marie-Claude Jarrot a d’abord qualifié le canal « d’âme du territoire », et a parlé d’un projet très structurant par rapport à l’attractivité de la ville. Puis elle a remercié la CUCM pour son travail et l’accompagnement sur ce projet mené en commun.

 

« Nous avons financé la partie destinée à accueillir l’euroVélo 6. Cette partie sera utile pour notre ville commerçante. » a-t-elle indiqué. Avant de poursuivre : « Nous devrions avoir beaucoup plus d’attractivité. Charge à nous de construire ce tourisme fluvial. Il faut travailler ensemble ».

 

Marie-Thérèse Frizot, s’est exprimée en lieu et place d’André Accary retenu par le Tour de France. Elle a rappelé l’attachement du département et son engagement en direction de l’attractivité du territoire, notamment via l’attractivité touristique. Elle a indiqué les actions menées dans cette direction l’application Route 71 ou encore les panneaux autoroutiers.

« Il y a aussi des événements que l’on soutient pour leur attractivité. Le département s’est engagé aux côtés de la CUCM pour valoriser le centre de la Saône-et-Loire. Pour rendre son attractivité au canal, il fallait lui donner un autre souffle » a-t-elle indiqué. Ce nouveau souffle se porte à 200 000 € environ (participation aux travaux de la capitainerie).

 

Jérône Durain, sénateur et conseiller régional a pour sa part mis en avant trois enjeux liés à la concrétisation de ce projet : un enjeu économique, sociétal et d’image du territoire.

Au niveau économique, ce sont 4,6 millions d’euros chaque année qui sont dépensés en Bourgogne-Franche-Comté au niveau de la consommation touristique. Au niveau sociétal, le renouveau du canal répond à la demande des citoyens, de touristes « qui vont vers une nouvelle forme de tourisme, avec un ralentissement, plus de calme, de douceur » a-t-il noté.

Enfin l’image du territoire ne souffre pas de la concurrence. Pour le sénateur, « on est dans quelque chose de cumulatif. A la région, nous misons sur le cumulatif. Nous avons choisi d’être la première région pour l’accueil des chinois, le patrimoine, l’oenotourisme, l’écotourisme et le tourisme d’itinérance. Nous avons tout pour accueillir les touristes. »

 

David Marti a quant à lui exprimé sa satisfaction de voir ce projet réalisé.

Il a rappelé l’ancrage du canal dans la CUCM avec 14 communes traversées par celui-ci, un canal qui va de Nantes à Budapest. Il a d’ailleurs rappelé son rôle passé dans le développement économique local.

L’objectif de cette démarche touristique ? « mettre en avant tous les sites touristiques. Nous devons aussi améliorer les haltes nautiques à Génelard, Blanzy, Montchanin et St Julien-sur-Dheune. ».

 

Eric Boucourt, Sous-préfet d’Autun a quant à lui évoqué les moyens de transports du 20e siècle caractérisé par leur accélération. « Cela a beaucoup d’avantages et d’inconvénients. Les touristes traversent la France. Nous aimerions les retenir. Le tourisme fluvial, c’est la lenteur. C’est intéressant pour les territoires traversés. L’Europe et l’État sont les premiers financeurs de ce projet. Sur un canal on peut entendre parler toutes les langues européennes. On sait que ce sont des coûts lourds. On peut visiter la quasi-totalité de l’Europe continentale. »  a-t-il exprimé.

 

L’inauguration a ensuite donné lieu à verre de l’amitié.

 

Annabelle Berthier et Émilie Mondoloni

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 





Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer




6 commentaires sur “Inauguration du Port de Montceau-les-Mines”

  1. SEB dit :

    heureusement que Mme Jarrot est arrivée en 2014 . Les écoles , le port, le centre ville, le skate ( d’ailleurs mal façon on casse et on recommence etc etc etc tout tombait en ruine comme bientôt les finances de la ville ceci dit je reconnais quand même que le port grâce à la communauté est beaucoup plus attrayant !!!

  2. […] Inauguration du Port de Montceau-les-Mines « Montceau News | L’information de Montceau les Mi… […]

  3. jojo1371 dit :

    quel gaspillage d argent,mes impots sont tombés a l eau …..du canal,pour quelques bateaux. cela n en valait pas le prix
    Merci Mme Jarrot
    et l epave ancrée au bassin des Chavannes,pourquoi n a t elle pas élu domicile dans ce “joli” port

  4. domini75 dit :

    On ne va pas critiquer ce projet réalisé, mais je pense qu’il y avait lieu d’investir sur d’autres projets plus urgents, notamment l’emploi. Nos élus Montcelliens avaient fait de l’emploi et de la santé leur priorité. Aujourd’hui qu’en est -il? rénovation tape à l’oeil du centre ville et du port en vue des prochaines élections municipales mais à côté de cela notre ville reste toujours dans un classement lamentable, avec un taux de chômage qui dépasse la moyenne nationale, et avec une population assistée à outrance. Et si on parlait de l’hopital!!!!! Montceau les Mines est une ville qui meurt.

  5. roussillon dit :

    C’est vraiment l’El d’eau radeau…On attend à présent d’en récolter les pépites

  6. Ninon71 dit :

    La carte postale visuelle est belle et agréable la journée mais que dire du fond sonore et de la dangerosité de se balader dans le coin le soir venu ?
    Courses de voitures, motos, rassemblement de jeunes avec bar à chicha à ciel ouvert, place de l’église et de l’embarcadère recouvertes de détritus en tous genres sont le quotidien des résidents du centre ville et des touriste de passage dans ce si joli port.
    Forces de l’ordre invisibles….. “on est au courant” est la dernière réponse que j’ai obtenue quand je me suis permise d’appeler après avoir failli être percutée par une kawasaki verte qui a pris le centre ville de montceau, rue piétonne comprise, pour un circuit de 21h à 1h du matin !
    Mais comme dit Mme Le Maire, le vivre ensemble est important !