Autres journaux :



lundi 7 octobre 2019 à 20:32

Conseil municipal de Montceau-les-Mines

Propos liminaires de Madame le Maire



 

 



 

Le Conseil municipal a lieu ce lundi soir à Montceau. Voici les Propos liminaires de Marie-Claude Jarrot.

 

“« Je m’endors toujours avec l’impression que le temps m’a manqué » écrivait Jacques Chirac qui vient de nous quitter, lui l’infatigable, l’inlassable serviteur de la République et des Français qui avait cet appétit de la vie, ce panache et cette énergie dévorante qui balaient tout sur leur passage.

 

Ce Corrézien, Français et citoyen du monde, qui disait aimer

 

« passionnément » la France, avait, selon ses proches, « les pieds solidement enfoncés dans la terre, en même temps que la passion des grandes idées et le regard tourné vers le monde, vers son unité et son universalité.

 

Il était si français que sa disparition, par delà l’émotion personnelle qu’elle a provoquée dans ma famille de cœur et de sang, par les liens personnels qu’il avait avec mes parents et mon père en particulier qu’il a servi et aimé, c’est, nous l’avons vu durant quelques jours, une émotion forte qui s’est emparée des Français, des Montcelliennes et Montcelliens.

Jacques Chirac était épris de la République dans ce qu’elle a de plus exigeante et de plus protectrice aussi, celle qui ne trahit pas, celle qui ne trompe pas.

 

Cette République, il l’a servie avec honneur et courtoisie, avec cette attention aux autres, aux plus démunis.

 

Le Président Chirac avait conscience de la fragilité du lien social et de l’unité nationale. Il savait le danger du rejet de l’autre, de la recherche de boucs émissaires, de la banalisation de la haine.

 

C’est la raison pour laquelle il restera notamment l’homme du discours du Vel d’Hiv, le président qui s’est opposé à la guerre en Irak, celui aussi qui a toujours dit non aux extrêmes pour pouvoir mieux porter la voie de la France dans le monde.

 

Pour la valeur de son engagement, nous entamerons très vite une réflexion pour pouvoir donner à l’une des voiries ou l’un des espaces montcelliens le nom de Jacques Chirac.

 

Parce qu’il a été le président de la République de tous les Français, je vous demande de bien vouloir respecter à sa mémoire, une minute de silence.

 

« Attentat »

 

Avant de commencer ce conseil, et comme une habitude bien triste, je veux aussi avoir une pensée pour les victimes policières qui ont été tuées ou blessées ce jeudi à la Préfecture de Police de Paris. Nous avons aussi une pensée pour eux et pour leur famille.

 

Comme je le fais systématiquement aussi, je veux vous donner quelques nouvelles d’un paysage montcellien que nous continuons à faire bouger.

 

Un paysage montcellien que nous avons eu d’ailleurs le plaisir de voir à l’occasion d’un reportage sur France 2 au sujet du Mecateam cluster il y a quelques jours.

 

Bien sûr, certains rendez-vous traditionnels s’inscrivent dans notre calendrier municipal avec une habitude qui nous fait du bien.

 

Journées du patrimoine

 

C’est le cas des Journées du Patrimoine avec, et je veux le souligner, parmi tant d’autres manifestations, l’une d’entre elles organisée par l’association de Sauvegarde du Lavoir des Chavannes qui a proposé aux Montcelliennes et Montcelliens et bien au delà, un premier rendez-vous avec la mémoire et le souvenir auxquels, vous le savez, ils sont, nous sommes très attachés. C’est la raison pour laquelle aussi nous avons inscrit une ligne budgétaire « Patrimoine » depuis maintenant plus d’un an.

 

TSB

 

C’est aussi le TSB bien sûr qui a fait carton plein et pour lequel une fois encore, nous ne pouvons que nous satisfaire de cette formule qui favorise les spectacles dans les quartiers et les communes alentours, et qui affichent complet.

 

Le spectacle de Marc Lavoine, tête d’affiche de cette édition, a rencontré un immense succès.

 

Et je regrette, encore une fois depuis six ans, mais cela fera partie de l’un des points forts de notre programme de campagne pour le prochain mandat, je regrette qu’un budget n’ait pas été depuis fort longtemps consacré à l’entretien et l’évolution de cette belle structure culturelle qui fête ses 40 ans notamment en direction de la rénovation de la salle Bourdelle à laquelle nous devrons tôt ou tard donner une autre configuration nous permettant d’accueillir des spectacles plus importants.

 

Nous consacrerons à l’occasion de cette DM d’ailleurs, une somme de 27 000 euros pour la mise aux normes des équipements de l’Embarcadère.

Rappel investissements

469 424,16 euros 2008 à 2014

611 555,73 euros 2014 à 2020

 

Pass culture

Et puisque je parle de culture, je veux aussi me réjouir de l’adhésion, je l’espère, de la ville à la démarche Pass culture permettant aux jeunes de 18 ans de bénéficier d’un crédit de 500 € pour financer divers services d’offre culturelle, à condition que la commune inscrive préalablement, et c’est l’objet d’une délibération de ce conseil, les structures intéressées au titre des acteurs culturels figurant sur le portail pass culture Pro.

C’est une belle démarche envers la jeunesse et la culture à laquelle je vous invite ce soir.

 

Jumelages

Dernier point relatif à la culture dans son sens le plus large à travers les cultures partagées et notamment avec d’autres villes ou régions, je veux vous rappeler trois rendez-vous importants que sont d’abord

  • les différentes manifestations commémorant le 100ème anniversaire de l’arrivée des Polonais à Montceau,
  • la signature le 29 février prochain d’une charte de jumelage permettant d’officialiser les liens entre Montceau et le Portugal et puis
  • ce samedi 12 octobre la signature officielle de la charte de jumelage avec l’Italie.

 

Octobre rose

 

J’évoquais les habitudes qui font du bien, il y en a aussi qui  appellent notre responsabilité et c’est le cas par exemple, comme partout en France, des manifestations liées à Octobre Rose qui soulignent notre engagement et notre ambition au service de la prévention. Faire savoir, expliquer, aider, accompagner… C’est aussi la mission de notre pôle Prévention santé, très impliqué dans l’organisation de ce rendez-vous.

 

Projet social

 

Autre forme de solidarité, c’est aussi, pour cette année et cela fera l’objet d’une délibération présentée par Marie-Noëlle Laforest, un nouveau Projet social pour 2020-2023 qui rencontrera à n’en pas douter, le même succès que le précédent.

 

Parce que dans les deux cas, nous avons souhaité permettre, avec le centre social du TU en véritable chef de file du développement social local, aux adhérents, dont le nombre a explosé depuis 2015, et c’est tant mieux, de s’inscrire dans une vraie démarche collective de reprise de confiance, de mise en valeur ou d’engagement individuel en direction d’un projet partagé. C’est cela aussi cet élan de solidarité qui nous oblige.

 

Rentrée scolaire 

 

La rentrée en quelques chiffres précis avec 

 

Pour les classes élémentaires : 725 élèves pour le secteur public et 209 pour le privé, soit 934 élèves.

Pour les classes maternelles : 482 pour le Public et 76 pour le privé, soit 558 élèves.

 

Pour eux et pour leurs enseignants, nous poursuivons notre travail de rationalisation de l’offre scolaire et de rénovation des bâtiments.

 

Les travaux entamés pour le restaurant scolaire du BDV se poursuivent conformément au calendrier établi pour une durée de neuf mois.

 

Pour ce qui est du projet plus global, plus structurant de réhabilitation du quartier, plusieurs consultations et concertations en direction des riverains, des commerçants, des parents d’élèves et des enseignants ont eu lieu et on permis de préciser les contours d’un projet que nous souhaitons tourner vers l’avenir avec une nouvelle page qui ouvrira le quartier sur son époque, tout en conservant son identité et son ADN.

 

Pour cela, et là encore, conformément au calendrier qui nous a été donné, un concours d’architecte se déroulera sur une partie de l’année 2020.

 

Autre projet structurant, Bellevue.

Avec l’acquisition, par le portage de l’EPF, de l’ancienne salle de la Maison Paroissiale, cela fera d’ailleurs l’objet d’une délibération, nous permettant la création d’un tout nouveau restaurant scolaire qui accueille depuis la rentrée environ 70 élèves par jour et dans de bien meilleures conditions qu’auparavant.

S’ajoute à cette nouvelle cantine, en plus d’une garderie, un espace dédié, pour le moment, aux activités scolaires et périscolaires et qui sera sans doute après une étude en cours mutualisé avec certaines associations.

Je rappelle à cet effet, comme nous nous y étions engagés, que nous avons accompagné les Restos du Cœur qui se sont installés sur le site de Voltaire.

Et puisque je fais allusion au public scolaire, je veux aussi vous rappeler que nous poursuivons notre effort en direction de la réussite éducative et plus globalement en direction des élèves montcelliens qui pourront le 10 octobre participer à une « Journée de la sécurité intérieure » axée sur la Prévention routière ou encore assister comme chaque année, a un spectacle qui aura lieu à l’Embarcadère.

 

Deux points plus sensibles pour terminer mes propos liminaires :

Cinéma

 

Le cinéma tout d’abord avec la décision du groupe Ciné Alpes de Madame Davoine dont certains ici ont largement vanté  sa vison ambitieuse de l’avenir, de céder son patrimoine cinématographique au groupe Pathé Gaumont dont je rappelle et tous les spécialistes le disent, qu’il ne s’intéresse assurément qu’aux structures existantes affichant si j’ose dire un minimum de 300 000 entrées par an, ce qui est naturellement très loin d’être le cas sur Montceau.

 

J’espère donc que cet épisode, qui me conforte dans nos choix et dans l’espoir de pouvoir bénéficier très vite, pour NOTRE projet de l’aide financière de la Région et du Fonds de soutien, marquera la fin d’une séquence qui nous a fait perdre plus de 20 ans.

 

Skate park

 

Autre perte de temps dont nous aurions bien aimé nous passer c’est la réception des travaux du skate park.

 

Le chantier est raté. Nous étions avec les experts et le patron de CBTS vendredi, qui est convenu des malfaçons énormes de ce chantier.

 

Je tiens à vous préciser que depuis que nous avons constaté ces malfaçons, des procédures très strictes ont été appliquées nous permettant d’envisager une solution rapide, le groupe CBTS reconnaissant sa seule et unique responsabilité.

 

Je vous rappelle quand même, et notamment à ceux qui nous prédisaient le contraire à cause de l’emplacement du skate park, que la fête foraine a rencontré cette année encore un formidable succès.

 

Il sera temps d’ailleurs de pouvoir afficher quelques photos des différents évènements montcelliens sur les panneaux protégés que nous allons faire installer très rapidement sur les façades de la mairie mais aussi à l’intérieur du kiosque.

 

La fête foraine bien sûr, je le disais, mais avant cela les 100 ans de l’arrivée des Polonais à Montceau, ou encore les Mines de Talents ou Octobre rose.

 

Il va sans dire que tout cela se fera dans les règles, y compris celles qui s’appliquent à la période électorale qui s’ouvre.

 

Et puisque j’évoquais l’Hôtel de Ville et le kiosque, je suis ravie d’avoir reçu il y a quelques jours un courrier du président du Conseil départemental saluant notre initiative, et son succès, en direction de la boutique éphémère qui trouve un large écho.

 

Chiffres de l’emploi

 

Enfin, les chiffres de l’emploi en toute transparence : malgré une légère hausse, comme chaque année, en septembre, l’emploi résiste avec une baisse structurelle depuis plus de deux ans.

 

Voilà, Mesdames et Messieurs, les quelques éléments que je souhaitais évoquer avec vous avant de suspendre la séance.”

 

 

 

 



 



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer