Autres journaux :



mardi 17 décembre 2019 à 15:15

Réactualisé à 18 h 30- Social – journée d’action contre la réforme des retraites à Montceau

Au moins un millier de personnes !





Répondant à l’appel de l”intersyndicale, plusieurs centaines de personnes  se sont rassemblées à l’heure dite : 14 h 30, devant la mairie de Montceau !

 

Réactualisation de 18 h 30 : Des gilets jaunes sont restés au carrefour de Mac Do. Certains voulait aller sur la RCEA.

Réactualisation de 16 h 15 : Les organisateurs annoncent que la manifestation approcherait des 1500 personnes.

 

15 h après un arrêt au carrefour de Géant Casino. où des discours ont été prononcés. Contestant notamment ouverture du magasin le dimanche.

 


Un hommage a été rendu à Ambroise Croizat devant la sécu.

 


Premier comptage provisoire au moins 800 personnes. Chiffre qui va bientôt évoluer.

 

 

Cette journée d’action, la treizième (si nous souvenirs sont bons) contre ce projet de réforme du gouvernement voit désormais la CFDT appeler à des cendre dans la rue.

 

Pour rappel il s’agit  : la confédération CGT avec l’intersyndicale FO, SUD, Solidaires ainsi que les organisations CNL, ont décidé d’une nouvelle action le mardi 17 décembre dans tout le pays.

 

 

La manifestation a commencé. La place de la mairie n’étant pas propice aux interventions et aux discours, le cortège s’est déplacé place de l’église. Il y a du monde. Nous aurons bientôt de premières estimations.

 

A actualiser au fil des événements

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer




2 commentaires sur “Réactualisé à 18 h 30- Social – journée d’action contre la réforme des retraites à Montceau”

  1. VALLOIDIEN dit :

    Bravo,,,, et vive les actifs qu’ils veulent avoir leur retraite à sa juste valeur ,,, et,, non pas par point comme le voulait le Macron !!!

  2. tchiri dit :

    On annonce 690 000 manifestants dans toute la France. Belle mobilisation quand on compte 29 millions d’actifs. Soit 2,7% .

    Juste pour les futurs commentaires, je bosse dans le TP et je ne vous ai pas beaucoup vu, messieurs des syndicats de la fonction publique et retraités pour nous défendre,il y a quelques années en arrières. Pouvez vous me dire à quel moment vous avez demandé et défendu pourque les différents secteurs du privé aient les mêmes avantages que vous.
    Vous dites défendre les intérêts des futures générations, mais vous défendez surtout vos intérêts. Quand on vois qu il y a pratiquement plus de retraités des cheminots que d actifs. En 2017, les cheminots retraitéstouchaient 2.112 euros bruts en moyenne par mois. Pour la RATP, la pension moyenne était alors de 2.357 euros par mois. Dans les deux cas, ce sont des pensions très confortables, presque deux fois plus élevées que celles des salariés du privé : 1.260 euros bruts par mois en moyenne pour ces derniers, selon la DREES. Outre leur montant très élevé, ces pensions sont versées également très longtemps puisque le départ en retraite a lieu autour de 54 ans à la SNCF et de 55 ans à la RATP. Dans le privé, c’est 63 ans.

    Résultat : les cotisations des adhérents de ces régimes spéciaux ne suffisent pas. Le contribuable doit donc mettre la main à la poche : 3,3 milliards d’euros pour la SNCF, 680 millions pour la RATP, selon la Cour des Comptes.
    Cherchez l erreur!!