Autres journaux :



samedi 1 février 2020 à 06:09

Montceau : Union locale CGT

Réforme des retraites : la triple peine pour les travailleuses et travailleurs précaires et les privé-e-s d’emploi !





Communiqué :

“• Pour bénéficier de la pension de 1000 € par mois garantie, il faut avoir eu une carrière complète : il s’agirait d’avoir cotisé pendant 43 années et de ne pas prendre
sa retraite avant d’avoir atteint l’âge d’équilibre (64 ans pour l’instant) ? Encore faut-il atteindre cette durée de 43 ans, ce qui est difficile en cas d’interruptions de carrière (chômage, temps très partiels, etc), donnant lieu à l’acquisition de points, mais pas forcément de mois de cotisation à hauteur d’une année complète. Les 1000 euros, c’est du pipeau !

 

• Prise en compte des « petits boulots » : fausse bonne nouvelle. Ces petits boulots seront pris en compte pour les mois de cotisation (516 mois ou 43 années), mais cela
ne permettra pas de travailler moins longtemps, puisqu’il faudra atteindre l’âge pivot pour prendre sa retraite à taux plein (64 ans, voire plus). Par contre, ces petits
boulots mal payés seront pris en compte pour calculer le montant des pensions, ce qui fera nécessairement baisser leur montant moyen. Les comptes ne sont pas bons, M. Macron !

• La cotisation à l’euro. Dans la réforme, à la notion de trimestre s’ajoute la notion depoints. Il faudrait travailler au moins jusqu’à 64 ans et partir avec une pension dont le montant dépendrait des points acquis tout au long de la carrière. Le résultat pour les chômeurs indemnisés ? Leur nombre de point sera peu élevé puisqu’il dépendra de leurs allocations (or, 50 % des allocataires touchent moins de 860 € par mois, somme qui devrait diminuer avec la réforme de l’assurance chômage). Quant aux
périodes non indemnisées, il semblerait qu’elles ne permettent d’acquérir aucun point. Le résultat ? Les travailleurs précaires deviendront des retraités pauvres !
Conclusion ? C’est la triple peine pour des millions de personnes !

• Des contrats précaires qui explosent ;

• Des droits en baisse au cours de la carrière : les périodes de chômage non indemnisées vont continuer d’exploser ;

• Un impact très fort sur les retraites : périodes de chômage non indemnisées ne comptant plus, périodes indemnisées qui compteront moins, mauvais calcul
abandonnant les 25 meilleures années… Les personnes ayant connu la précarité, surtout dans les jeunes générations, sont de plus de plus nombreuses. Après avoir galéré pendant tout ou partie de leur vie professionnelle, elles vont aussi galérer à la retraite si la réforme gouvernementale entre en vigueur.”

 



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer




2 commentaires sur “Montceau : Union locale CGT”

  1. cervap dit :

    encore heureux qu’il faille avoir tout ses trimestres pour avoir les 1000 euros de retraite

    manquerais encore plus que ça que ceux qui n’ont pas cotiser entièrement touche autant que ceux qui ont tout le temps travaillé

    plais ou plais pas ce n’ai que justice

    et arrettez de faire de le désinformation tout les jours sur montceau news

    vous voyez bien dans vos manifs qu’il n’y a plus personne

  2. LibEgFra dit :

    Encore et toujours des fausse infos:
    – Dans le projet de loi, l’âge d’équilibre est retiré (voir la conférence de financement) , au cas ou vous auriez mal compris mais vous le répétez 3 fois dans votre diatribe ,donc vous n’avez pas compris.
    – Il n’y a plus de notion de trimestre dans le nouveau projet de loi.
    – Actuellement si vous êtes en période de chômage dans vos dernières années, votre année ne comptera pas dans les 25 meilleures années alors que dans le nouveau système chaque euro sera compté y compris lors des périodes de chômage.
    A chaque communiqué ,c’est pareil ; des fakes, des fakes ,des fakes.