Autres journaux :



mardi 30 juin 2020 à 17:11

Social – Hôpital Jean Bouveri : Second mardi de manifestation

Lâché de blouses en musique



 



 

 

Ce mardi après-midi, quelques deux cent personnes s’étaient données rendez-vous devant l’EPHAD des lys, à l’hôpital Jean Bouveri pour défendre le personnel soignant et l’hôpital local.

 


De courtes prises de paroles ont précédé deux « Happening ». L’idée est de chercher à « lutter différemment ». Les responsables des syndicats ont exprimé durant leurs prises de paroles, ce sentiment de submersion, de « tsunami », ressenti par les patients et les soignants durant cette crise sanitaire.

 

Pour eux, le bien être des patients, la qualité des soins, sont intimement liés aux conditions de travail des personnels.

 

Les soignants présents chantent alors une chanson. Sur l’air de la tactique du gendarme qui devient la tactique du soignant. Un moyen voulu original pour sensibiliser aux différentes missions des soignants et à la surcharge de travail, de stress due à cette période.

 

Le CODEF prend alors la parole. « Ce sont les tripes qui parlent ». Il demande expressément le retour de la chirurgie à Montceau et alerte les élus du bassin minier et d’ailleurs sur le portage politique de ces revendications.

 

Enfin, les soignants « balancent les blouses ». Un symbole fort pour ces professionnels; la blouse fait partie intégrante du métier. Elle identifie et crée le sentiment d’appartenance des professionnels de santé.

 

« Ce n’est pas drôle ce qui arrive, mais la lutte doit être festive et nous devons trouver de nouveaux moyens pour nous faire entendre » conclut une représentante syndicale.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer




5 commentaires sur “Social – Hôpital Jean Bouveri : Second mardi de manifestation”

  1. aze dit :

    les primes de nos soignants sont telle respecte part les dirigeants des services hospitalier je nest pas entendu parler de progratas de prime il y as des choses a voir de se cote si… sont telle vraiment verser a nos soignants comme il se doit ou il ya t ils des choses a verifier je doute que tout sois clair de se cote jespere pouvoir avoir le fin mot de cette situation il serrait dommage que quelques personne profite de cette situation pour ne pas respecté les engagements de notre gouvernement pour se remplir les poches avec prudence bien sur mais quelques elements me sont arrivé tres bizard des prine ne corespondant pas aux annonces faite sur notre regions a voir …..

  2. jean montceau dit :

    Alors, Mme Jarrot, beaucoup de langue pour être élue, des actes, maintenant, on attend après vous.