Autres journaux :



mercredi 7 avril 2021 à 06:17

Conseil municipal de Montceau-les-Mines : culture, éducation et solidarité

Des tarifs attractifs pour tous



 



 

C’est Marie-Claude Jarrot qui a présenté ce nouveau point du conseil municipal de ce mardi soir. Un point portant sur la culture et les tarifs pour le festival Tango Swing et Bretelles.

L’Embarcadère, centre de culture et de congrès et les Ateliers du Jour développent une saison artistique et culturelle éclectique, afin de favoriser l’accès de tous à l’ensemble des champs du spectacle vivant (musique, danse, théâtre, cirque, humour…) et des arts visuels (exposition).

La programmation est de qualité professionnelle, les artistes choisis sont diffusés au niveau national, voire international. Une ouverture aux artistes émergents est aussi recherchée. Les compagnies de théâtre départementales peuvent être programmées. Une médiation culturelle est établie en permanence avec le milieu scolaire, les associations, les acteurs locaux et la pratique artistique amateur.

 

Du 24 septembre au 3 octobre 2021 le festival Tango, Swing et Bretelles mettra en valeur la pratique de l’accordéon, animera le centre-ville, tous les quartiers de Montceau-les-Mines ainsi que plusieurs communes de la Communauté Urbaine Le Creusot-Montceau, et deux communes hors communauté. Avec la nouvelle saison du pôle culturel 2021/2022 et la nouvelle édition du festival Tango, Swing et Bretelles 2021, il convient de fixer les tarifs pour les spectacles.

 

La formule abonnement a été remplacée par :

– 1 spectacle gratuit pour 3 spectacles achetés ;

– 2 spectacles gratuits pour 5 spectacles (et plus) achetés.

 

Les spectacles à 25 € ne pourront pas faire partie des spectacles gratuits.

 

Attention : Le spectacle gratuit sera réservable uniquement au guichet de L’Embarcadère ou des Ateliers du Jour ou par téléphone.

 

 

Tarifs réduits

 

Le tarif réduit varie de 8 € à 22 €, en fonction des spectacles. Des tarifs réduits (sur présentation d’un justificatif) seront appliqués pour :

– Les comités d’entreprises ;

– Les abonnés de L’arc scène nationale du Creusot, de l’ECLA de Saint-Vallier, et les services Culturels des villes d’Autun, Digoin, et Cluny ;

– Les personnes en situation de handicap ;

– Les personnes non imposables ;

– Les demandeurs d’emploi ;

– Tous les jeunes de 18 à 26 ans.

 

Tarifs jeunes

Moins de 6 ans : gratuit

De 6 ans à moins de 13 ans : 5 €

De 13 ans à moins de 18 ans : 8 €

 

Tarifs Institutions

Ecoles maternelles – Petite enfance : gratuit

Ecoles élémentaires – Accueils de loisirs : 4€

Collèges et lycées : 6€

Formations supérieures – Structures socioculturelles- CRC et MPAA : 8 €

 

Les adhérents du Conservatoire à Rayonnement Communal de Montceau-Les-Mines ainsi que ceux de l’Espace Social Le Trait d’Union pourront bénéficier du tarif à 8 € sur présentation d’un justificatif (carte d’adhérent).

 

Tarifs particuliers

1-Tarif unique pour le spectacle « Pinocchio» : 4 €

Un spectacle jeune public qui fera rêver les petits et les grands enfants ! 3 représentations sont prévues en salle de spectacle :

– Une séance à 16h00 le mercredi 15 décembre pour le tout public,

– Une séance à 09h30 le jeudi 16 décembre pour les scolaires,

– Une séance à 14h00 le jeudi 16 décembre pour les scolaires.

 

2-Tarif unique pour le spectacle de Jérémy Ferrari le 29 janvier 2022 : 30 €

3-Tarif unique et PASS pour The Young Festival

– Tarif unique de 8 € pour Cartes Blanches le 18 mars 2022

– Tarif unique de 5 € pour Oth et Kal le 19 mars 2022

– Pass pour les 2 soirées : tarif unique de 10 €

 

En cas d’annulation ou de report d’un spectacle, et sur demande des usagers, il sera possible de procéder à un remboursement des billets achetés.

 

Laurent Selvez

La jeunesse, nos enfants sont en souffrance. L’accès à la culture manque. J’avais demandé en commission finance que le young festival soit gratuit pour l’ensemble des jeunes. C’est un geste important. Nous avons demandé beaucoup de sacrifice à la jeunesse.

Ce n’est pas gratuit pour le jeune qui n’a plus la possibilité de financer ses études.

Aujourd’hui nous avons 180 000 € de moins sur le budget de la culture. La culture vous l’a saigné à blanc. Quand on vous demande de faire un geste, vous dites non.

Nous nous abstiendrons sur cette question.

 

Lilian Noirot

Il ne faut pas avoir de dogme sur le fait qu’aller assister à un concert il faut demander une petite participation. C’est un peu normal de dire aux artistes qui viennent à Montceau que votre travail est valorisé.

 

Frédéric Marinot

La jeunesse a pris une grande importance en 2014. Les jeunes sont au rendez-vous pendant les vacances. Nous proposons plus de 95% de gratuité. Nous avons mis en place une bourse au permis, BAFA etc. Et puis il y a le skate park avec des attaques incessantes sur son budget, ses travaux. Enfin c’est ridicule et fatigant. Cet espace de culture urbaine ne désemplit pas. C’est une très grande fierté et une grande satisfaction.

Le budget de la jeunesse est à la hauteur de nos ambitions. Certes il reste encore des choses à faire, mais la jeunesse n’est pas oublié.

 

Marie-Claude Jarrot

M. Selvez, vous êtes un chasseur d’expressions saignantes, voire parfois malsaines, pour être repris par la presse. Saigné à blanc ? Vous vous rendez compte où nous sommes tombés.

On a multiplié par trois les spectacles au jeune public. On a créé le young festival. Pour faire des effets de phrases, les 180 000 € c’est l’argent qui sera réparti pour la culture. C’est cette argent qui nous reste parce que nous n’avions pas pu programmé les spectacles.

Cet argent sera pour Hors les murs. Je l’ai dit.

Nous n’avons pas de leçon à recevoir surtout quand elles sont lapidaires et parfois terribles à recevoir de vous Monsieur.

 

La délibération a été approuvée avec 7 abstentions.

 

Rythmes scolaires – Maintien de la semaine de 4 jours

 

Céline Plasson, conseillère municipale déléguée à l’éducation, a poursuivi le conseil municipal avec ce point portant sur les rythmes scolaires. Après avis des conseils d’écoles qui se sont prononcés à une large majorité pour le maintien de la semaine à 4 jours, Il a été proposé au Conseil Municipal :

– D’émettre un avis sur le maintien de la semaine de 4 jours pour une période de 3 ans dès la rentrée 2021/2022 ;

– D’autoriser Madame le Maire à effectuer toutes les formalités nécessaires à la mise en place de cette organisation, notamment la demande de dérogation à l’organisation du temps scolaire auprès de Monsieur le Directeur Académique des Services de l’Éducation Nationale.

 

Hélène Touillon a demandé des détails sur les sorties scolaires et demandé à ce qu’une véritable réflexion sur la carte scolaire ait lieu.

 

Laurent Selvez

Je félicite pour la sollicitation des conseils d’écoles. Je vais féliciter Mme Frizot car nous avons eu un long débat dans la commission éducation. Le DASEN a annoncé des disparitions de postes. Les choses sont sur la table. C’est une bonne chose.

Mon intervention est de dire qu’il faut que nous en discutions. Il va bien falloir rediscuter de la carte scolaire. Ce travail il faut le faire maintenant et non pas une fois que les écoles seront fermées.

 

Céline Plasson

C’est un travail en cours. C’est volontaire de ne pas avoir réalisé un travail sur la cartographie. Les effectifs s’équilibrent. Est-ce qu’on remet la sectorisation sur la table ? On est tout à fait prêt à le faire. Nous travaillons au cas par cas sur la situation des enfants.

 

Marie-Claude Jarrot

Merci Mme Touillon pour ce que vous avez dit. L’absence de carte scolaire, nous l’avons acté en 2014. C’était pour la liberté des parents.

Pour éviter les demandes de dérogation multiples et variées, nous avions décidé de déroger à la carte scolaire. Quelques fois, cela nuit à la mixité scolaire, je suis d’accord avec vous. Il y aussi des choix faits par les parents par rapport à l’éducation. Est-ce que c’est le moment de revenir sur notre position d’absence de carte scolaire ? Il faut que nous en parlions autour d’une commission. C’est une décision politique au sens noble du terme. Il faut regarder concrètement les mouvements.

Nous ne pourrons pas empêcher certains mouvements.

Je vous propose d’avoir une commission éducation élargie.

Il va y avoir un afflux de ménages avec enfants avec le projet Loison.

Donc il faut y réfléchir maintenant. Cette table ronde, nous l’avons évoqué avec Mme Frizot. Sur la circulation vers les écoles et la sécurité, la commission s’occupe de ce sujet. C’est un sujet extrêmement important. Vous avez raison Madame. Il y a des vrais sujets liés à la sécurité et le refus d’utiliser les mobilités douces.

 

Cette question a été approuvée à l’unanimité.

 

Puis Josiane Bérard a abordé le sujet du centre départemental de santé.

 

Le Département de Saône-et-Loire a décidé de mettre en place un centre départemental de santé qui s’articule autour de centres de santé territoriaux dont l’un est situé sur la commune de Montceau-les-Mines, 12 rue de Bourgogne.

Pour mettre en œuvre ce projet, le Département de Saône-et-Loire, qui met à disposition les équipes médicales et administratives salariées au sein des centres de santé territoriaux et des antennes associées, s’appuie sur les collectivités locales qui sont engagées à soutenir et à participer financièrement à l’initiative notamment par la mise à disposition de locaux et de moyens de fonctionnement.

La Ville met gratuitement à disposition des locaux au Département, pour le centre départemental de santé et plus particulièrement pour le centre de santé territorial de Montceau-les-Mines.

 

Vu la convention de mise à disposition de locaux équipés 12 rue de Bourgogne signée entre le Département de Saône-et-Loire et la Ville le 24 septembre 2018, considérant l’augmentation de soins, il s’est avéré nécessaire de transformer les espaces existants afin de permettre l’ouverture d’un troisième cabinet médical au centre de santé territorial de Montceau-les-Mines.

Afin de prendre en compte les modifications liées à la nouvelle répartition des surfaces mises à la disposition du Département, il a été nécessaire de signer un avenant. Il a été proposé au Conseil Municipal d’autoriser Madame le Maire, ou son représentant, à signer l’avenant n° 1 à la convention de mise à disposition de locaux entre la Ville de Montceau-les-Mines et le Département de Saône-et-Loire.

 

Cette question a été approuvée à l’unanimité.

 

Centre de vaccination – Convention avec l’Agence Régionale de Santé

 

Le conseil municipal de ce mardi soir s’achève avec une présentation de Georges Bagnard sur le sujet du centre de vaccination.

 

Il rappelle :

 

L’organisation mondiale de la santé a déclaré, le 30 janvier 2020, l’émergence d’un nouveau coronavirus (Covid-19) qui constitue une urgence sanitaire de santé publique de portée internationale. La vaccination est un axe essentiel de la lutte contre l’épidémie de Covid-19.

 

L’organisation de la campagne de vaccination doit prendre en compte les calendriers de livraison des vaccins, l’enjeu sanitaire d’une protection rapide des populations les plus exposées ou les plus à risque et la nécessité d’adapter l’offre de vaccination en fonction des publics ; qu’à cette fin, des centres contre la Covid-19 sont à déployer sur l’ensemble du territoire, faisant intervenir différents acteurs et une mise en commun de leurs moyens matériels et / ou humains.

 

Aux termes de l’article 53-1 VIII bis du décret du 29 octobre 2020 « la vaccination peut être assurée dans les centres désignés à cet effet par le représentant de l’État dans le département, après avis du directeur général de l’agence régionale de santé ». Le centre de vaccination de Montceau-les-Mines bénéficiera dans le cadre de la présente convention de subventions de fonctionnement relevant du Fonds d’Intervention Régional (FIR) dans les conditions fixées.

 

Il est précisé qu’un premier versement de 20 000 € sera effectué au titre d’une subvention de démarrage pour couvrir principalement les frais d’installation. Une enveloppe supplémentaire sera ensuite consacrée aux coûts mensuels de fonctionnement du centre, selon un état de frais tel que prévu à l’annexe 3 de la convention.

Par la présente convention, le bénéficiaire s’engage à réaliser les missions qui lui sont confiées et à mettre en œuvre, en cohérence avec les orientations de politique publique et les recommandations des autorités sanitaires (haute autorité de santé, ministère chargé de la santé), tous les moyens nécessaires à leur bonne exécution.

 

La période de réalisation du projet est comprise entre le 01/01/2021 et le 30/06/2021. Cette période correspond à la durée pendant laquelle le bénéficiaire est habilité à réaliser le projet dans les conditions fixées par la présente convention. Si le centre devait être ouvert au-delà du 30 juin, la convention prévoit la possibilité de poursuivre le conventionnement.

 

Il a été proposé au Conseil Municipal d’autoriser Madame le Maire, ou son représentant, à signer la présente convention avec l’Agence Régionale de Santé Bourgogne Franche-Comté relative au fonctionnement du centre de vaccination.

 

Ce point a été approuvé.

Le conseil municipal s’est achevé sur la présentation d’un vœu portant sur les friches industrielles.

 

 

 

 

 

 

 



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer