Autres journaux :



vendredi 16 avril 2021 à 08:32

Montceau : J’ai testé pour vous

La Leethérapie pour libérer les émotions et les énergies



 



 

Dès l’annonce de Marie-Laure Rancier (Lumière en Soi) nous informant qu’elle avait ajouté une corde à son arc, en pratiquant la Leethérapie, la curiosité de votre serviteur a pris le dessus et il n’a eu qu’une idée : tester.

La Leethérapie

C’est aujourd’hui chose faite. Mais tout d’abord, qu’est-ce-que la Leethérapie ? Marie-Laure explique : « C’est une nouvelle méthode de libération émotionnelle, créée par Chang Delaunay, basée sur la kinésiologie, qui est une thérapie douce visant au bien-être du corps et de l’esprit. Cette thérapie est dite « douce » car elle permet de détecter et de traiter, sans douleur et sans médicament, les causes d’un mal-être ».

Ajoutant : « Par un dialogue avec le corps grâce au test musculaire, la leethérapie permet de libérer les émotions que celui-ci a gardé en mémoire, et permet également d’équilibrer les énergies ».

Et Marie-Laure, qui maitrise déjà de très nombreuses méthodes de massage (elle a même ouvert sa propre école de formation aux massages, rue Eugène Pottier) a donc décidé de se former en Leethérapie.

« Souvent, lors de séances de shiatsu, les personnes parlaient de sensations de blocages à l’intérieur d’eux-mêmes. La sensation que quelque chose les empêchaient d’avancer, des schémas qui se répétaient dans la vie… » livre Marie-Laure.

Ce qui a amené la praticienne à s’intéresser à la kinésiologie. Elle indique avoir, dans un premier temps effectué des séances pour elle et ses enfants. Et lorsqu’elle a constaté les bienfaits de ces séances « une sensation de bien-être et de légèreté » dira-t-elle, elle décide de se former à ces méthodes.

Mais plus elle avançait dans le cursus, plus elle se rendait compte que ces techniques ne correspondaient pas à ce qu’elle en attendait.

Mais lorsque, lors d’une formation, l’une des élèves lui parle de Leethérapie, Marie-Laure comprend que cela est pour elle une évidence. « C’était là le chemin que je devais suivre » sourit la montcellienne. En s’inscrivant dans le même temps à la prochaine séance de formation en Leethérapie.

« J’y ai rencontré Chang Delaunay, un kinésiologue, créateur de la leethérapie et les résultats ont été extraordinaires » s’enthousiasme Marie-Laure.

 

La séance test

Encore une fois, c’est avec une véritable délectation, que votre serviteur prend le chemin du cabinet de Marie-Laure Rancier. A chaque fois, que ce soit pour des séances de massages diverses et variées, ou pour tester une méthode ou une autre, je sais que je vais ressortir détendu, comme dans une bulle de savon, légère, légère, légère…

Cette fois, le décor et la méthode changent. On n’est plus du tout dans le registre des massages, mais plutôt dans une sorte d’introspection, au plus profond de notre être.

Allongé sur la table, Marie-Laure me demande qu’elle est la problématique qui m’amène. En fait, je n’ai pas de problématique, à vrai dire. Mais je joue le jeu et la praticienne utilise le « test musculaire » pour tenter de décrypter mon fonctionnement et détecter mes dés et équilibres.

Ce test consiste à placer un muscle en position de contraction, et à exercer une très légère pression sur le membre ainsi immobilisé, pour tenter de lui faire quitter cette position. Pour ma part, c’est le muscle du bras qui fait l’objet de cette pression, qui n’en est pas vraiment une, tant elle est discrète.

« Instrument de réponse, le test indique par un affaiblissement du tonus du muscle, que la circulation de notre énergie est perturbée lorsque nous sommes stressés » révèle Marie-Laure.

La praticienne m’explique que le test musculaire permet d’établir un dialogue direct avec le corps et d’identifier les facteurs favorisant les blocages. « Il utilise la relation entre les émotions, le cerveau et le corps » m’indique-t-elle.

 Dans le même temps, elle met de la musique « Tout le bonheur du monde » des Kids United et j’attends la suite.

Je sens sur mon thorax des objets que j’identifierai après comme des pierres : quartz rose et autres dont on se sert en lithothérapie. Pendant ce temps, Marie-Laure m’explique qu’elle recherche quelle émotion a bien pu créer un blocage, et est-ce que cette émotion fait écho à une émotion ressentie dans un passé qui peut être lointain et surtout dans quel domaine ?

Un peu plus tard, grâce à divers outils (que j’identifierais comme étant un diapason, des fleurs de Bach, un pendule…) Marie-Laure libère le stress associé à l’émotion qu’elle a « mise en fréquence ». Ah oui ! La jeune femme, lors de cette séance, a posé deux gros bols tibétains sur ma poitrine et à l’aide d’une sorte de gong, a entamé des résonances qui semblent entrer dans notre thorax et qui procurent une curieuse sensation.

A noter que les bols tibétains sont formés d’un alliage de 7 métaux, qui font référence aux 7 chakras, mais également, selon d’autres sources, aux 7 astres et par conséquent aux 7 jours de la semaine qui leur correspondent. « Des bols chantants magiques, dont le seul défaut est leur prix » sourit Marie-Laure.

En fin de séance, elle me rappelle que la Leethérapie a pour objectif de réduire le stress, afin de redonner à chacun la possibilité de retrouver son pouvoir personnel.

Cette technique s’adresse à toutes les personnes, à tout âge. Marie-Laure reçoit de nombreux enfants qui sont anxieux, qui ont des problèmes d’apprentissage, et/ou de confiance en soi.

« Grâce à la Leethérapie, les personnes qui me consultent comprennent enfin la cause de leur mal-être. Un mal-être qui peut être totalement inconscient. La séance permet aux gens de trouver des solutions, des réponses à leurs interrogations » conclut Marie-Laure.

Personnellement, je suis ressorti de cette séance en paix, tranquille, serein et cet état de grâce a duré toute la journée. A essayer…

Infos pratiques

Cabinet : Lumière de Soi, 3 rue Eugène Pottier à Montceau

www.leetherapie71.fr

Ecole massage : www.formationmassage-bienetre.fr

Tel : 06 51 80 17 19

 

 

 

 

 


 

 

 



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer




Un commentaire sur “Montceau : J’ai testé pour vous”

  1. mck dit :

    Par contre le masque se porte sur le nez et non en dessous…..