Autres journaux :



jeudi 29 avril 2021 à 09:24

Montceau-les-Mines : la Mère en Gueule

Assemblée générale et perspectives...



 



 

L’association a tenu son assemblée générale mercredi avec les adhérents et a présenté samedi après-midi ses différents bilans aux représentants des communes partenaires : Amélie Ghulam Nabi pour Montceau et Christophe Dumont pour Saint-Vallier.


La Mère en Gueule, comme beaucoup d’associations a fortement été impactée par la pandémie.

Comme le souligne le président Samuel Jaudon, « il était urgent de faire quelque chose, pour les deux années écoulées ».

 

Les activités en 2019

La musique, la chanson, la batucada, les soirées de soutien (action CODEF, soirée RESF, …), les lectures publiques, musicales (Sang Négrier) ou sur le passé, le patois :
des interventions qui produisent du sens et permettent d’interagir.
« On est toujours disponible pour ces actions. Il ne faut pas hésiter à nous interpeller » , précise S. Jaudon.
Une année qui a vu le démarrage d’un nouveau spectacle « Et maintenant, on va où ? », une réunion familiale sous fond de colère sociale, écrit et mis en scène par M. Bonin de la Cie Les Capillotractés.
Il fut question également d’un rapprochement avec l’association de la Chapelle sous Dun : rencontres pour évoquer une histoire parallèle à celle du bassin montcellien.
On est sur la forme d’une promenade théâtralisée : 4 saynètes + chansons + musique qui illustreront les moments les plus marquants. Un travail important sur la mémoire.

 

Pour 2019, un bilan correct, une activité foisonnante.

 

Pour 2020, répétitions du nouveau spectacle jusqu’au 13 mars. Puis fin juillet, le groupe prend la décision d’arrêter. La situation ne permettait plus de continuer ce projet qui mettait en scène 20 personnes. La professionnelle n’avait plus de disponibilité sur les nouvelles dates.
Pendant le confinement, écriture du texte de la Chapelle sous Dun.
Répétitions en septembre et octobre.
Puis, stand-by au regard de la situation sanitaire que l’on connaît.

 

Les projets pour 2021

→ Le groupe lecture reprendra dès que possible ses activités auprès des classes et des EHPAD.
→ « Les secrets d’un destin minier », promenade théâtrale. On réfléchit à finaliser une version radiophonique enregistrée pour la Chapelle sous Dun.
→ les Revenants : la fédération Nationale des déportés et internés Résistants Patriotes a contacté la Mère en Gueule pour un spectacle-mémoire qui devait tourner sur tout le département. En attendant de pouvoir donner une version sc énique, il sera enregistré un podcast avec la collaboration d’ODIL TV.

 

→ « Sang Négrier », lecture sur la traite négrière
→ « En toute liberté », trio de chansons,
→ participation à des événements locaux type forum des associations, festival OMB, …
→ spectacle Boris Vian en collaboration avec la Cie « à l’envers de soi »
→ participation 5 et 6 juin à l’opération « Lectures dans les jardins », qui sera prolongée à la RPA de Saint-vallier

 

Financièrement, la situation obligera l’association à une certaine prudence.
L’association a pu bénéficier pleinement des subventions demandées et s’acquitter des dépenses liées au nouveau spectacle.
La Mère en Gueule bénéficie du soutien des villes de Saint-Vallier et de Montceau-les-Mines ainsi que du département.

 

Les adhérents ont validé les différents rapports. Le conseil d’administration enregistre trois nouveaux et compte désormais 11 membres.

Le C.A se réunira le 26 mai pour élire son nouveau bureau.

 

Dans son rapport moral, Samuel Jaudon pose des questions essentielles et ébauche des perspectives : «Qu’est-ce qui compte le plus ? Le but ou le chemin? Le résultat final ou le processus pour y parvenir ?

Nous abordons 2021 avec l’espoir de renouer avec nos activités de documentation avec la naissance d’une nouvelle gazette qui est déjà en ligne, commémorant la libération des camps de concentration voici 75 ans

L’enjeu, n’est pas simplement d’occuper le terrain, mais bien de continuer d’exister.

Nous avions pour projet un jour de parler immigration. Ce jour est peut-être arrivé ?

Et il lance un appel à toute personne qui serait intéressée de se lancer dans ce projet…

Il est vital de se réinventer. Confinement ou pas, nous traverserons cette sombre époque à ce prix-là. »

 

Amélie Ghulam Nabi propose à l’association de participer aux animations estivales qui sont en train d’être programmées.
« Une partie du budget de la saison a été déplacé. On programmera des événements en extérieur, on fera également appel aux associations locales, …
Pour des concerts en extérieur, configuration assise, c’est la question, comme en été 2020, place de l’église.

 

Il y aura du cinéma plein air, de la danse, des spectacles de rue, …

On ne s’imagine pas ne rien faire… »

 

C. Dumont pour Saint-Vallier, assure l’association du soutien de la municipalité.

La Mère en Gueule retrouvera sa place dans la programmation de l’E.C.L.A dès que possible.

 

J.L Pradines

 

 

 



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer