Autres journaux :



mercredi 15 septembre 2021 à 06:18

Montceau-les-Mines : Ciné Caméra Club Montceau

L’heure de la reprise a sonné





Ce lundi après-midi, le Ciné Caméra Club Montceau avait convié ses adhérents pour une réunion de reprise au pôle associatif du Magny.

Le président Casimir Kielbasa a passé en revue différents points à l’ordre du jour devant une assemblée constituée de 25 participants.

 

Après 18 mois de vie au ralenti, voire d’inactivité, les adhérents sont heureux de pouvoir retrouver leurs partenaires de jeux.

Désormais, une réunion programmée, le 2ème lundi de chaque mois, permettra de faire le point sur les projets et les avancées.

 

Le festival annuel est programmé le mardi 16 novembre à l’Embarcadère et sera l’occasion de fêter les 70 ans du club. Le visionnage des films présentés au cours de cette soirée commencera le lundi 27 septembre.

 

Des séances de formation pour les membres sont mises en place et concerneront surtout le son, l’utilisation du drone, avec également des compléments en informatique et des finalités sur le montage.

 

Les projets

Les projets ne manquent pas : le film sur la vie à Montceau dans les années 45 à 90 se poursuit avec une sortie espérée au cours de l’année 2022.

 

Finaliser le film sur l’histoire de Montceau à l’aide des totems installés le long du canal par le Conseil des Sages. Ce film pourrait être présenté au festival concours de Tournus.

 

La journée « Casimir » est remplacée par une sortie commune sur un site remarquable, autour d’un thème choisi, afin de réaliser un film en équipe avec une projection lors d’un prochain festival.

 

La réalisation d’un film autour de la sortie de la locomotive à vapeur du Creusot est également dans les tuyaux.

 

Une nouvelle activité : réaliser en 90 secondes, une carte postale vidéo.

 

Comme le souligne Roland Quenouille, notre club est vivant, actif et dynamique.

On travaille dans une bonne ambiance, on filme, on propose des formations, on fait des rencontres, …

Nous accueillons de nouveaux adhérents, dont une personne qui vient de Côte d’Or car il apparaît qu’il ne trouve pas de club dans sa région.

 

J.L Pradines

 

 

 

 

 

 

 

 



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer