Autres journaux



dimanche 11 février 2024 à 06:16

Montceau-les-Mines : Assemblée générale du Fight Club 71

La Fighting Night VIII le 9 novembre 2024



 

Le Fight Club 71 a tenu son assemblée générale annuelle à la salle des fêtes du Bois du Verne, samedi 10 février 2024, en présence des élus Michel Tramoy, adjoint aux sports et à la vie associative, Florian Roselli, conseiller délégué aux sports, Lilian Noirot, conseiller d’opposition et d’Armando De Abreu pour la municipalité de Sanvignes.

Le président  Jean-Alexis Dionnet ouvre la séance, et précise que c’est sa 15ème AG à la tête du club. Que de chemin parcouru ! Il indique qu’il avait envisagé de quitter son poste. Mais on lui a proposé un nouveau défi…

Mickaël Lacombe excuse les absents et remercie les municipalités de Montceau et de Sanvignes et tous les partenaires.

Il précise que depuis 11 ans il est coach au club.

« La priorité est axée sur le bien vivre ensemble : éduquer, prendre du temps, écouter, … Faire un homme avec des valeurs avant de faire des champions.

 

On travaille avec d’autres clubs pour les préparations physiques : FCG, TMF, rugby Montchanin, … C’est une reconnaissance avec des retombées pour la ville ».

Il souhaite également parler des gens de l’ombre, Fabien San Milan et Jean Alexis Dionnet, qui sont les chevilles ouvrières de la fighting Night.

Le nouveau défi du président, sera donc de passer son diplôme de coach en boxe anglaise et pour la BEA.

La fighting Night aura encore été d’un  super niveau. « On est monté d’un cran ! »

 

Pour l’élection du bureau, pas de nouveau candidat : celui-ci est donc reconduit poste pour poste :

-secrétaire : Magali Braga

-trésorier : Fabien San Millan

-vice-président : Laurent Marinot

-président : Jean-Alexis Dionnet

 

Côté sportif, le bilan pour l’année 2023 est positif. Le club a participé à diverses compétitions, a réalisé plusieurs podiums et titres.

→ En janvier 2023, le fight Club 71 a participé à la coupe de Bourgogne en light et full

→ en février, de bonnes prestations à l’Open International de Paris

→ championnat de France en avril : Ryanna remporte le titre. Mélanie , l’argent

→ championnat de Bourgogne de boxe anglaise : Jessy est vice-champion.

→ en novembre, la Fighting Night VII : gros succès et de bons retours des clubs participants.

« Cette soirée fut une belle réussite tant par l’organisation que par la fréquentation et les combats proposés.  On peut être fier de ce que l’on a fait, c’est assez exceptionnel.

L’organisation de cet événement demande un travail énorme que les membres du bureau effectuent sans relâche secondés par les bénévoles »,  rappelle Mickaël Lacombe.

 

Le bilan financier montre un solde positif de 1897€. Le prévisionnel de 45 000€ est soumis à l’assemblée.

 

« Côté des entraînements, les groupes sont complets. Le club compte 160 licenciés.

 

Pour cette nouvelle saison, le club engagera ses adhérents à toutes les compétitions possibles, interclubs, régionales et nationales pour les sportifs qui ont le niveau.

 

Le club organisera son gala annuel le 9 novembre 2023 à Sanvignes avec un plateau  qui devrait réserver de belles surprises. La recherche de sponsors est ouverte !

 

La parole est donné aux élus…

Florian Roselli expose sa vision du financement des associations et des clubs sportifs. Les dotations de l’état sont de moins en moins fournies ; Les municipalités à terme auront des difficultés pour continuer la distribution de subventions aux clubs. Il encourage le Fight Club de s’inscrire dans des dispositif existant et permettant des financements : « Club Sportif engagé » et également sur des subventions européennes.

Il assure le club de son soutien et si nécessaire d’un accompagnement pour les dossiers.

 

Michel Tramoy  se félicite de l’apport du Fight pour les autres clubs.Il rappelle que la ville reçoit 200 dossiers de demandes de subventions. La ville y consacre la somme de 460 000€. 80 % de cette enveloppe est absorbé par 6 associations.

« On peut regarder de plus près votre situation. Les clubs qui ont une action sociale ».

 

Lilian Noirot note le travail réalisé par l’équipe et le dynamisme  du Fight Club 71. « La ville doit vous accompagner assure de son soutien, le club. »

 

Armando De Abreu souligne que Sanvignes est heureuse de mettr ele COSEC à disposition pour le gala. L’élu note les valeurs qui animent le club auxquelles il souscrit volontiers.

 

J.L Pradines

 

 

 

 

 

 

 

 



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer