Autres journaux :



vendredi 25 octobre 2019 à 06:00

Blanzy : CCM

Famille presque zéro déchet, conférence de Jérémie Pichon



 



Jeudi soir, dans le cadre des actions en faveur de la réduction des déchets, la communauté urbaine Creusot Montceau a proposé une conférence gratuite animée par Jérémie Pichon, le papa de la Famille presque zéro déchet.

 

Jérémie Pichon se félicite de la présence de 300 personnes mais c’est peut-être un indicateur inquiétant sur l’état du monde !

Pourquoi ? Comment ? Que gagne-t-on ?  À vouloir passer au zéro déchets ?

 

Jérémie Pichon dans une première partie a déjà fait un constat, jumelé à un historique de sa prise de conscience et de ses actions associées.

Le plastique,  le fléau mondial qui menace le plancton et à terme la planète.

Le traitement des déchets, le leurre du recyclage, …

La maladie, c’est la surconsommation. Tout ce que l’on consomme termine déchet.

C’est clair, c’est bref et incontournable.

On vit au-delà de la capacité de régénération de la planète.Le 7 août , c’est le jour du dépassement. On est au-delà des limites écologiques. Il faut une réelle transition écologique.

 

Retour sur la poubelle.

Année 1 : on est passé d’une poubelle par semaine à une poubelle par mois et le compost.

Année 2 : une poubelle en 6 mois et un gros compost.

Année 3 : un bocal par an.

 

La démarche des 4 R : réduire, réparer, réutiliser, recycler.

 

Il faut avoir en tête le coût, la matière, l’énergie et l’eau utilisées.

Un principe de base : si on ne veut pas de déchet, on n’achète pas.

La politique du refus et du remplacement, en réduisant et en achetant d’occasion pour consommer autrement.

Pou l’alimentation, fini les supermarchés. Achats en vrac, sur les marchés.

Il y a un cap psychologique, c’est qu’il n’y a plus de stock dans les placards.

Les produits d’entretien ménagers se réduisent à des préparations bicarbonate de soude, vinaigre blanc, huile essentielles,… pour un coût modique.

 

Avec l’objectif zéro déchets on protège la planète, on améliore sa santé et on fait des économies et on donne du sens…

 

Les enfants, il faut les sortir du plastique et passer au statut d’usager plutôt que celui de consommateur.

 

Les limites : le téléphone, l’ordinateur… et pas de solution pour la voiture !

Il faut être patient. Il faut changer ses habitudes, on évolue et être indulgent avec les autres et soi-même.

 

Pour conclure, « mon achat est un choix de société, mon achat est un vote ! »

 

J.L Pradines

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer




Un commentaire sur “Blanzy : CCM”

  1. Lecocodu71 dit :

    Quand un alterécolo parle de récession il est descendu en flèche par les médias. Quand un candidat politique parle de décroissance comme une future réalité il est traité de fou par les adeptes de la finance. Quand un citoyen essaye de vivre autrement il est traité de marginal. Et pourtant comment aller à l’encontre de la volonté capitaliste de surconsommation et ses tentations pour adapter notre mode de vie en tenant compte que nos ressources ne sont pas infini? Comment protéger autrement notre milieu de vie?