Autres journaux



mardi 23 avril 2024 à 04:58

Ciry-le-Noble

Communiqué du Collectif Opposé à l’implantation d’une ferme-prison à Rozelay



Communiqué du Collectif Opposé à l’implantation d’une ferme-prison à Rozelay par l’association La Ferme des fruits de la terre, dépendant d’Emmaüs Chalon sur Saône.

Nous constatons que M.Sarrazin utilise seulement la presse pour communiquer sur son projet et ce, uniquement depuis la signature de l’acquisition, alors que pourtant il connaît parfaitement les coordonnées des membres de notre collectif ainsi que des élus du conseil municipal qui, nous le rappelons, travaillent aujourd’hui en collaboration pour contrer ce projet inadmissible.

Nous sommes consternés de constater que ce monsieur, qui a demandé à ne surtout pas ébruiter son projet avant la signature, enjolive aujourd’hui un établissement et une structure soit-disant ‘très encadrée’.

Une structure qui va être la cause d’une désertification d’un quartier, d’un village ainsi que la fermeture probable des écoles.

Les populations les plus proches de cette ferme vivent aujourd’hui dans un climat angoissant et anxiogène sans même, pour le moment, voir le moindre changement sur ce bâtiment agricole.

Qu’en sera-t-il pour eux le jour où les détenus vivront à 300 mètres de chez eux, à 500 m de l’école ?

Qu’en sera-t-il pour eux le jour ou ces mêmes détenus croiseront leurs enfants dans nos rues ?

Car en effet, tout le monde ne pourra pas partir, faute de moyen ou par obligation.

D’autre part, la comparaison avec la ferme de réinsertion de Moyembrie est elle pour le peu surprenante.

Il n’y a absolument rien de semblable.

Autre élément intéressant, quand on recherche un peu et que l’on tombe sur les dires de Mr Sarrazin dans un article d’une autre presse suite à l’échec de l’acquisition de Montmort… : «Conscient qu’un tel dossier peut susciter des inquiétudes, il souhaite désormais changer de méthode « en se rapprochant des mairies intéressées pour travailler avec elles ». Pour l’instant, aucune mairie ne s’est encore manifestée.» …. et que l’on découvre la situation aujourd’hui à Ciry on comprend mieux à qui nous avons à faire. La mairie a refusé catégoriquement le projet depuis le 6 Décembre et les habitants n’ont eux, jamais été informés.

En tout cas, cela prouve que notre position ne peut que rester comme telle.

Alors, oui peut-être que votre projet est très bien ficelé à l’intérieur avec tous vos partenaires, mais avez-vous réfléchi à l’extérieur ? C’est pourtant bien le but de la réinsertion, l’extérieur ?

Au final, sachez M. Sarrazin que vos propos et vos agissements ne font que renforcer notre détermination à mettre tout en œuvre pour s’opposer à votre projet et parvenir à nos fins…

Le collectif

 



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer




4 commentaires sur “Ciry-le-Noble”

  1. sloup dit :

    Bonjour,
    ce Monsieur semble ne pas connaitre honeteté et courtoisie envers ses concitoyens si j’en juge ses actions. Son association, si j’ai bien compris, aurait des racines dans le Chalonnais, alors
    j’ai plusieurs olutions :
    – 1 : pourquoi ne pas lui suggérer de trouver un havre de paix dans SA région.
    – 2 : il existe un centre pénitencier dans SA région, des terrains tout autour, Comme les
    paysans à 6 heures, on sort pour aller aux champs, et à 18 heures on rentre au
    centre.
    – 3 : MIEUX… l’association à des adhérents, chacun accueille une personne, la loge, la
    nourrit en contre partie de menus travaux (entretien, gazon, peinture,etc….). LE
    PLUs, cela ne couterait rien.

    Autunois, j’ai souvenir d’un centre, ayant couté des millions et des problèmes. Il a fallu le fermer Demander aux habitants de Fragny ce qu’ils en pensent,

  2. mariec71 dit :

    Monsieur Sarrazin est-il tenu de discuter d’un projet privé, et acté, avec des opposants qui n’ont aucune légitimité pour lui ?
    Les arguments et conséquences avancés ne se fondent que sur des suppositions, rien de concret.

  3. rhoni dit :

    Pas de légitimité ?
    Je croyais que le social c’était aussi l’écoute et la communication.

    Et vous avez raison, il vaut mieux attendre que les habitations se vident et que les écoles ferment pour agir.

    Encore quelqu’un qui ne voit pas le problème tant qu’il n’est pas à côté de chez lui…

  4. marius dit :

    A espérer qu’aucune commune n’aura la désastreuse idée de Mr Sarrazin.