Autres journaux :



jeudi 26 juillet 2018 à 05:44

J’ai testé pour vous ( Gourdon )

Le Shiatsu pour apaiser le stress et les tensions



 




 

 

 

 

Il est des moments dans la vie où quand le stress et la fatigue (physique et mentale) prennent le dessus et vous font voir tout en noir, quand vous vous demandez si vous allez vous jeter dans le Canal ou la Bourbince, tellement vous en avez ras-le-bol, il est temps de prendre le taureau par les cornes et de réagir.

 

Oui, réagir… Mais comment ? That is the question ! Et la réponse a été donnée à votre serviteur lors d’une visite au salon du bien-être et de la sérénité, qui a eu lieu fin juin, aux ateliers du jour.

 

 

Flânant, le regard éteint, parmi les différents stands, mon côté curieux reprenant le dessus, je m’amuse à observer certains exposants qui exercent leur art en public. L’un d’entre eux fait des gestes curieux, en roulant des yeux. Même pas peur…

 

 

Et me disant que tout de même, c’est drôlement courageux de la part des « patients » de s’exposer ainsi, échoués comme des baleines sur le sable sur une table et se livrant aux mains expertes du professionnel. En public.

 

 

Et puis, soudain, j’avise une jeune femme qui elle, ne fait pas d’esbroufe, ni même de « conférence grandiloquente » (avez-vous remarqué que tout le monde y va de sa « conférence » lors de manifestations diverses et variées ?). Tout simplement, elle renseigne les personnes qui l’abordent et qui lui demandent de parler de son métier et de ses prestations.

 

 

Elle parle donc de Shiatsu, de yoga, d’énergies, de reiki et de massages, entre autres. Elle ne promet pas la lune, pas de miracles. Mais décline tous les bienfaits de ces méthodes douces.

 

 

Le Shiatsu m’interpelle. Le nom d’abord, qui n’est pas facile à prononcer et qui n’a pas une consonance très heureuse… Une fois traduit, ce terme japonais, m’apparait un peu moins barbare : « pression avec les doigts » ça voudrait dire…Parfait !

 

 

Marie-Laure Rancier, en mode conversation, m’apprend que le Shiatsu est une thérapie officiellement reconnue au Japon, très prisée des personnels à la sortie des bureaux, car il apaise, redonne vitalité et dynamisme, en peu de temps.

 

 

De plus, la praticienne m’énumère ses bienfaits :  le Shiatsu rétablit le système de défense naturelle de l’organisme et le revitalise, élimine les tensions et le stress, favorise la souplesse des muscles et soulage les douleurs musculaires et articulaires.

 

 

Il optimise également le flux lymphatique, calme le patient tout en accentuant sa concentration et enfin, il rééquilibre le corps et l’esprit.

 

 

Je dresse l’oreille : bon sang ! Et si c’était vrai ? Un seul moyen de le savoir : prendre rendez-vous et se rendre compte par soi-même.

 

 

Le jour venu, je me rends chez Marie-Laure Rancier à Gourdon et apprécie son cabinet joliment décoré, lumineux, appelant à la détente, avec ses bouddhas et ses cadres, ses tapis etc. Puis je me mets en « tenue de combat ». Pas de jupe, ni de jean, mais un jogging, legging et tutti quanti.

 

 

 

« Je ne touche pas la peau…La pression des doigts s’effectue à travers les vêtements » dit la jeune femme.

 

 

 

Mais c’est à son bureau que la séance débute : elle me questionne sur mon état de santé général, mon sommeil, mon alimentation, mes émotions, mes douleurs etc. Après un bon quart d’heure d’entretien, me voilà à point pour la séance.

 

 

Marie-Laure me fait allonger sur le ventre sur un futon, et je ferme les yeux. La praticienne, qui a revêtu une robe indienne, commence son massage par pression des doigts, sur mes pieds. A la minute même, je me détends. Elle m’explique qu’avec cette première pression, elle demande à mon corps l’autorisation de travailler sur celui-ci.

 

 

Comme elle continue, j’en conclus que mon corps a dit oui !  Plus tard, elle reprendra point par point le travail exercé le long des méridiens d’acupuncture, qui débloque l’énergie des zones corporelles contractées.

 

 

Je suis raide comme un piquet et Marie-Laure le ressent. L’énergie, il y a bien longtemps qu’elle ne circule plus ! Muscles contractés à l’arrivée, mâchoires serrées, presque douloureuses, après ce soin qui dure une heure, je me sens comme une poupée de chiffon (poupée de cire, poupée de son, dixit France Gall).

 

 

Il faut dire que Marie-Laure a travaillé particulièrement les épaules, le dos, la nuque, les bras, les mains, la tête et les hanches. Elle a traité les méridiens vides d’énergie et repéré ceux qui en étaient trop pleins. Un rééquilibrage indispensable dans mon cas.

 

 

 

Petit coup de frayeur toutefois lorsque la jeune femme commence à tirer doucement sur l’une de mes jambes. Je ne peux m’empêcher de penser au film de Claude Zidi « Les sous-doués en vacances » où le chirurgien raccourcit une jambe du patient, puis raccourcit l’autre pour égaliser !

 

 

Mais non, Marie-Laure effectue le même mouvement de chaque côté et je constate que mes deux jambes sont de la même longueur. Ouf !!! J’ai l’impression d’être libérée d’un carcan…

 

 

 

Mais trêve de plaisanterie, durant cette heure divine, on s’endormirait presque, tellement on se sent bien. Les tensions ? Envolées ! On ressent juste une profonde envie de dormir, de lâcher prise et de sombrer dans un sommeil béat.

 

 

 

Les jours suivants, même sensation, je dormirais sans discontinuer si mon agenda ne me tirait pas par la manche. Mais comme « le travail c’est la santé » on reprend le collier, avec juste la sensation d’être plus légère…

 

 

Alors, si vous aussi voulez tester le Shiatsu, il suffit d’appeler Marie-Laure Rancier à son retour d’Inde, le 2 août prochain ou prendre rendez-vous sur son site (voir notre lien ci-dessous).

 

 

 

https://montceau-news.com/saone_et_loire/475004-presidente-de-lassociation-amrita-en-inde-montceau.htmlv

 

 

 

 

teste 2607187

 

 

 

 

teste 2607182

 

 

teste 2607183

 

teste 2607184

 

teste 2607185

 

teste 2607186

 

teste 2607188

 

 



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer