Autres journaux :



jeudi 25 avril 2019 à 05:40

Gourdon : J’ai testé pour vous

Le massage Kobido, véritable lifting naturel






 

Ce mardi, votre serviteur rigole un peu dans sa barbe (manière de parler). Cette fois, sa direction lui a demandé de tester…le massage Kobido ! Kobi quoi ? Kobido. KO.BI.DO ! Bien…

 

Me voilà donc en route pour l’Espace Beauregard à Gourdon, ou plus précisément à « Lumière en soi », chez Marie-Laure Rancier. Souvenez-vous, j’avais déjà testé chez elle le massage ayurvédique (un vrai moment de relaxation et surtout, un vrai voyage en Inde…). A renouveler d’ailleurs…

 

 

Mais bon ! Aujourd’hui, il s’agit bel et bien de tester le massage Kobido.

 

 

Et dès son arrivée, votre serviteur est accueilli par Marie-Laure, avec un grand sourire. Il est tard le soir, et pourtant, cette énergéticienne est calme, souriante et met sa clientèle tout de suite à l’aise.

 

 

En attendant le début de la séance, Marie-Laure m’explique qu’au Japon, la beauté est le reflet d’un corps en bonne santé. Le massage Kobido, soin centenaire, était réservé jusqu’à ce jour, à la famille impériale japonaise et aux geishas. Il faut dire qu’il allie subtilement drainage, rééquilibrage des énergies et soin…rajeunissant !

 

 

« Un vrai lifting naturel, qui retarde les effets de la pollution, du stress et du temps qui passe » dit la praticienne.

 

 

 Moi, je ne demande qu’à voir. Et la séance va bientôt débuter : allongé sur la table de massage, bien au chaud sous une couverture légère et douillette, au son d’une musique relaxante, votre serviteur ferme les yeux, à la demande de Marie-Laure. Qui se concentre, joint les mains, et me prévient qu’elle ferme les yeux elle aussi pour transmettre les énergies.

 

 

Elle commence par appuyer sur quelques points, un peu douloureux me concernant. Les cervicales, la nuque, les premières vertèbres, les épaules, etc. Déjà, juste avec ces quelques gestes, je sens mes muscles se détendre et tout mon corps lâche prise.

 

 

 On se laisse aller à la douceur des gestes, mais aussi à la fermeté de ceux-ci, à certains moments.

 

 

La praticienne entame ensuite le massage du visage ou plutôt de la moitié de celui-ci, puis de l’autre moitié. L’air embaume de l’eau de rose naturelle qu’elle utilise pour le massage et on se dit que le moment est unique, tant on se sent détendu, en attente de la suite du massage.

 

 

Et voilà que Marie-Laure pose deux linges chauds sur mon visage, accentuant encore la sensation de bien-être qui m’envahit.

 

 

Puis, elle a apparemment décider de remodeler mon visage, de le sculpter, de le pétrir, de le tapoter…Bec d’oiseau, marche de l’empereur, tous ses gestes ont un nom !

 

 

La relaxation est telle que je commence à glisser doucement et dangereusement sur la pente du sommeil. Je me raisonne, car si je m’assoupis, qui vous racontera ce massage Kobido, chers lecteurs ?

 

 

 

Avec ce massage, il s’agit dans un premier temps de désintoxiquer les tissus, avec la remise en route de la chaine ganglionnaire. « Mieux oxygéner et nourrir les tissus, éliminer les toxines, rendre à la cliente un joli teint, en aidant à la production de collagène et de fibre élasthanne est le premier but à atteindre » précise Mme Rancier

 

 

Dans un second temps, elle travaille surtout sur les méridiens. Car même si cette technique est japonaise, l’essence de ce massage vient en partie de la Chine. « On travaille donc sur le rééquilibrage énergétique et les blocages d’énergie » me dira-t-elle en fin de séance. A noter que le trajet de chaque méridien, correspond à un organe, qui lui est rattaché.

 

 

Enfin, et c’est un peu pour cela que j’étais là, la dernière phase du massage se concentre sur le soin anti-âge et le « lâcher-prise ». Cette fois, Marie-Laure masse mon visage avec des gestes ronds, subtiles et soyeux. Aucun doute, elle possède la technique qui fait que ce massage n’est que bonheur…

 

 

Et cerise sur le gâteau, la praticienne précise que ce lifting naturel retarde l’apparition des rides, et des effets de la pollution, sublime la peau, fait disparaitre le stress et retarde les outrages du temps.

 

 

Mais, que se passe-t-il ? C’est déjà fini ? « Oui, le massage a duré une heure et maintenant, je vais vous laisser un petit moment, le temps que vous repreniez vos esprits ».

Il est vrai qu’après un tel soin, on a beaucoup de mal à se reconnecter à la réalité. Mais avant de me rechausser, je file vers le miroir : « Tiens, ce que je remarque d’emblée, c’est mon teint rosé, repulpé… La bonne mine quoi ! Les rides ? Un peu atténuées, moins apparentes, mais surtout, ce visage lisse et apaisé me fait plaisir.

 

 

Aucun doute, Marie-Laure a fait resurgir à la surface de mon visage, une belle couleur, un teint frais et défatigué, défroissé ! Et surtout, c’est comme si tout mon corps avait bénéficié du massage. Alors que ce massage Kobido ne s’intéresse qu’au visage.

 

 

Marie-Laure préconise deux ou trois séances pour que les effets perdurent. En tous cas, la relaxation est totale, j’ai passé un super-moment…

 

 

 

Une vraie bonne idée pour la fête des mères

 

 

La Fête des Mamans approchant, un massage Kobido fera très certainement plaisir à vos épouses, à vos mamans… Lui offrir un Kobido, c’est une heure de bonheur total, à ne penser qu’à soi.

 

 

A essayer également chez Marie-Laure le Shiatsu, le massage ayurvédique, le yoga…

 

 

 

Marie-Laure Rancier, Beauregard, 90 route de Mâcon, à Gourdon.

 

 

Tel pour rendez-vous : 06 51 80 17 19

 

 

Son site : www.lumiereensoi.fr

 

 

 

massage gourdon 2404192

 

 

massage gourdon 2404193

 

 

massage gourdon 2404194

 

 

massage gourdon 2404195

 

 

massage gourdon 2404196

 

 

massage gourdon 2404197

 

 

massage gourdon 2404198

 

 

massage gourdon 2404199

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer




2 commentaires sur “Gourdon : J’ai testé pour vous”

  1. misha dit :

    C’est dommage qu’il n’y ait aucun prix d’indiqué !