Autres journaux :



dimanche 11 août 2019 à 07:35

Gourdon : La Gourdonnaise

Le 18e Ball Trap, entre pigeons d’argile et andouillettes au vin blanc



 



Lorsqu’on approche de la zone où se déroule le 18e Ball Trap de la Gourdonnaise (aux Breteaux), présidée par Gilles Cognard, ce samedi en fin d’après-midi, ce sont déjà, outre le bruit des tirs de carabine, les exquises effluves des andouillettes au vin blanc qui sont en train de mijoter, qui attirent l’attention.

 

Et puis, on découvre les pas de tir, les participants concentrés au possible et les cibles qui fusent.

 

 

Sur place, bien évidemment, les messieurs sont en nombre sur les pas de tir, mais quelques dames aiment aussi visiblement ce loisir qu’est le Ball Trap. Ainsi, Manon Berland s’exerce à cette discipline depuis l’âge de 18 ans. Soit 10 ans de pratique… « J’ai toujours baigné dans le milieu du Ball Trap, depuis mon plus jeune âge. Alors forcément… Et puis, j’aime évoluer dans cet univers masculin… ».

 

 

Et tout comme Manon, les inscrits sont nombreux. Le trésorier de la Gourdonnaise explique que ce ne sont pas moins de 4800 cibles pour pigeons et 2500 pour lapins qui ont été acquises pour faire face à cette 18e édition. Car nul doute qu’elle sera encore un succès.

 

 

Et le trésorier de prier le ciel d’être clément ce dimanche, car plus de 500 repas ont été commandés et s’il fait mauvais temps…

 

 

Mais gageons que le public ne manquera pas à l’appel, car ce sera à qui dégustera andouillettes au vin blanc avec des frites ou encore des assiettes anglaises.

 

 

Le Ball Trap continue encore ce dimanche, avec un vin d’honneur à 11h ce matin, sur place.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 





Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer