Autres journaux :



jeudi 13 février 2020 à 07:15

3 gardes particuliers pour la Sorme

Réunion du comité pour la pratique de la pêche



 



 

Ce jeudi soir, la mairie des Bizots a accueilli une réunion du comité pour la pratique de la pêche à la ligne dans le barrage de la Sorme. A cet effet, Jean-Paul Luard Maire des Bizots et représentant la CUCM (délégation pour la pêche) accueillait Georges Guyonnet Président de la fédération départementale de pêche, Alain Mercier Président du comité de pêche sur le lac de la Sorme, Alain Segaud, Secrétaire du comité de pêche et Pierre Miconnet, trésorier du comité de pêche.

Cette réunion était l’occasion de présenter les 3 gardes particuliers du comité : Romain Dumont, Stéphane Kabalec et Fabrice Rozalen.

 

Les gardes particuliers ont pour rôle de contrôler les cartes de pêche, les tailles des poissons pêchés et le respect des quotas. En outre, ils vérifient les adéquations entre la nature des poissons pêchés et la période d’ouverture et de fermeture de la pêche pour chaque catégorie. La réglementation en vigueur dans le département est aussi un autre point sur lequel ils doivent veiller.

 

Ces gardes vont travailler en binôme avec les agents de la fédération. Si ces derniers sont salariés de la fédération, les gardes particuliers sont eux bénévoles. Le garde particulier peut remplir aussi une mission d’information. Enfin il a la possibilité de mettre en place des contrôles par smartphone (formation en cours). Une application permet de vérifier si le pêcheur est à jour de ses paiements.

 

65 gardes particuliers au niveau départemental

 

Le département dispose de 65 gardes particuliers au niveau départemental. Et ce sont donc trois gardes qui sont aujourd’hui assermentés pour le lac de la Sorme.

 

Pourquoi sont-ils rattachés à cette zone géographique ? Parce qu’il y a des dérives, nous explique-t-on : non respect des réserves et des arrêtés préfectoraux (dont le dernier datant de juillet 2019). Et les deux présidents de préciser : « si les pêcheurs ne respectent pas la réglementation, on risque de perdre du linéaire ».

 

Pourquoi des zones ont-elles été définies ? On nous rappelle à juste titre que le lac de la Sorme constitue une réserve d’eau potable extrêmement importante pour l’ensemble de la CUCM. La dégradation de ses eaux poserait un problème important pour la distribution des foyers de la CUCM en eau potable.

C’est pour cette raison que les gardes particuliers travaillent conjointement avec les services de police et de gendarmerie.

En outre, l’Agence Régionale de Santé peut décider d’interdire la pêche au lac de la Sorme pour des raisons sanitaires.

Jean-Paul Luard rappelle d’ailleurs les concertations difficiles avec l’ARS pour maintenir un périmètre pour les pêcheurs.

 

« Il faut que ce lac d’eau potable soit respecté de tous »

 

La fédération départementale de la pêche appelle donc au respect du lac de la Sorme, la fédération qui est une association agréée de protection des milieux aquatiques. A ce titre, il est indiqué qu’il est strictement interdit de rentrer dans l’eau du lac de la Sorme, y compris avec des équipements, parce que c’est une réserve d’eau potable.

 

La Saône-et-Loire compte 37 000 pêcheurs. C’est la plus grosse fédération de France. La pêche correspond à un poids économique de 25 millions d’euros pour le département.

 

Aussi les 3 gardes assermentés du lac de la Sorme assureront d’abord des missions de prévention. Ils seront facilement reconnaissables par une tenue de garde.

Et pour pouvoir appliquer les textes réglementaires, leur formation sera mise à jour chaque année.

 

La fédération prépare de nouvelles informations dans les prochaines semaines à destination des pêcheurs, informations dont nous nous ferons le relais.

 

EM

 

 

 

 

 

 

 

 

 



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer




4 commentaires sur “3 gardes particuliers pour la Sorme”

  1. millepattes dit :

    Bonjour, s’il est vrai que certains exagèrent en entrant dans l’eau et en y restant avec de l’eau jusque sous les bras, il faut reconnaître qu’ il est parfois difficile de lancer ses lignes quand l’eau dépasse les herbier, on se tend et on sort je ne vois pas où est la pollution, on ne fait que remuer le sable qui se redepose aussitôt, par contre on ne parle jamais de tous ces pseudos pêcheurs qui laissent, canettes, bouteilles, sacs plastiques, et autres déchets, traîner sur la rive et la pollution est la bien réelle, chaque fois que je vais à la pêche c’est un sac poubelle que je ramasse ..c’est ceux ci qu’il faut identifier et sanctionner.

  2. jojo1371 dit :

    D ACCORD AVEC MILLEPATTES, je souhaite bon courage a ces gardes benevoles , ils ne savent pas ce qui les attend,mon voisin a abandonné ce benevolat a cause des menaces verbales et physiques

  3. jojo1371 dit :

    surtout du coté” Sauvage” de la Sorme

  4. titou dit :

    Bonsoir alors fini le camping depuis 2 jours pour l Ouverture du carnassier où beuvrie Plutot,fini l armorcage lourd,fini les bouillettes par kilo,et fini tout le braconnage autour du lac.
    Merci pour les pecheurs qui ont cette passion.
    Les vrais.
    Salutations