Autres journaux :



vendredi 13 juin 2014 à 05:13

PBFB Power : la Bourgogne au sommet…

... et l'orchestre champion de France FSCF 2014 !



 

..et l’orchestre champion de France FSCF 2014 !

 

 

Le projet Passion BF Bourgogne est porté par l’association Espérance de Saint-Vallier, association née en 1908. Le berceau de l’orchestre est à Saint-Vallier, bien que les musiciens affluent de toute la région et même au-delà pour participer au projet.

 

Samedi matin 4 heures, les musiciens de l’ensemble Passion BF Bourgogne et au-delà se rassemble à Saint-Vallier pour monter tous ensemble dans le bus qui les conduira à Villeneuve-sur-Lot.

 

Samedi midi, les musiciens à peine descendus du bus sortent leurs instruments de musique pour une dernière répétition. Régler les derniers détails, rafraîchir la mémoire, et se mettre dans le contexte. On le sent bien, la température monte, chacun des musiciens est d’une concentration extrême à l’écoute du directeur musical de l’ensemble, Sébastien Monin.

 

Après une heure de répétition dans un gymnase à 40 degrés, l’orchestre est fin près pour le lendemain matin, heure de passage prévue pour le concours le dimanche, 11h30.

 

La journée se poursuit par une animation au cœur de la bastide et l’écoute d’autres formations, réunies de tout le territoire pour ce grand événement que sont les Grands Prix Nationaux de la Fédération Sportive et Culturelle de France.

 

Dimanche matin 8 heures, départ du bus pour le petit déjeuner puis pour se rendre sur le lieu de concours. Cela joue déjà dans la grande salle, les musiciens du PBFB eux se réunissent dans le parc à côté pour s’accorder et « chauffer le son ». On sent une énergie qui est en train de monter.

 

11h30, après l’installation de la scène, et un dernier accord de l’orchestre, c’est parti pour une demi-heure de voyage en musique.

 

Deux morceaux imposés, l’un plutôt Funky avec Loup, bien connu dans le paysage Montcellien, à la guitare pour l’occasion pour le côté reggae de la pièce ; une fresque illustrant la cité de Guérande tantôt teintée de la nuit, tantôt puissante et mystérieuse, et pour finir cette prestation, le morceau choisi par l’orchestre Passion BF, Arizona. Un voyage dans le grand canyon, au rythme des chants indiens, et de la folie des cow-boys.

 

De l’émotion, beaucoup d’émotion. Chacun donne le meilleur de lui-même, la tension monte jusqu’à l’apothéose. Les dernières notes d’Arizona sont à la fois d’une puissance et d’une sensibilité incroyable. Sébastien, le chef d’orchestre, est en larme tellement ce qui s’est passé a été magique.

 

C’est fini, et ce qui se passe maintenant est très fort, la salle se lève, ce qui n’est pas monnaie courante en concours. Le moment est fort.

Parole d’un Basque, musicien dans une des formations concourant dans la même catégorie l’après-midi, « Le pays Basque s’est levé, ce n’est pas habituel ».

 

La suite de la journée se déroule dans une humeur de joie, d’ores et déjà de fête et de bonheur, jusqu’au palmarès qui a lieu à 18 heures.

 

Le dimanche après-midi a également lieu le festival où peuvent se produire quelques formations devant une salle pleine de plus de 1000 personnes.
Le PBFB fait monter la température en envoyant avec une énergie remarquée des standards tels que “Seven Nation Army”, ou encore le tube du moment “Happy”, ce qui était un des mots clés de ce week-end.

 

L’heure du palmarès est arrivée, et nous apprenons dans un premier temps que Simon Denizet, musicien au pupitre de clairon dans l’orchestre, obtient avec brio son Grand Prix National individuel, le plus haut niveau de soliste à la fédération.

 

Puis arrive le moment tant attendu, le palmarès concernant les formations en catégorie Grand Prix, la plus haute catégorie fédérale.

 

7 formations concouraient dans cette catégorie. Les musiciens ont vite compris à l’annonce des troisième et second ex-aequo ce qui se passait.

C’est à ce moment que se propage une éruption de joie, de pleurs aussi, de sauts…Une vague d’émotion envahit la salle et le banc Bourguignon a résonné au plus haut et au plus profond de chacun.

 

PBFB Power, la Bourgogne au sommet. C’est en effet les mots juste puisque la coupe du champion est revenue avec l’équipe en Bourgogne.

 

Mais ce n’est pas tout même si le présentateur a du mal à se faire entendre…

 

« S’il vous plaît…ce n’est pas tout, puisque qu’un prix de direction est également accordé à leur chef, Sébastien Monin… »

 

La cerise sur le gâteau. Une victoire collective, qui appartient désormais à toute l’équipe de Passion BF Bourgogne. Les musiciens bien évidemment, mais également toute l’équipe de logistique qui fait un travail énorme.

 

Un énorme merci est également à offrir à tous les partenaires qui nous soutiennent, qu’ils s’agissent des commerçant locaux, ou encore des entreprises qui dans un rayon plus grand nous permettent de diriger les voiles.

 

Cette victoire appartient également à tous ceux qui n’ont pas pu venir avec nous et que nous avons emmenés avec nous dans nos cœurs.

 

Que la route du PBFB soit encore longue, et que flotte le drapeau de la Bourgogne, pour l’amour de la musique et de ce qu’on y partage !!!

 

Retrouvez nous sur http://www.passionbfbourgogneetaudela.com/

 

ou sur notre page facebook : passion BF Bourgogne

 

passion 12 06 147

 

 

passion 12 06 148

 

 

passion 12 06 143

 

 

passion 12 06 1410

 

 

passion 12 06 149

 

 

passion 12 06 146

 

 

passion 12 06 145

 

 

passion 12 06 144

 

 

passion 12 06 142

 

 

passion 12 06 141

 

 

passion 12 06 14

 

passion 12 06 1411 

 

 

 

 

 

 



 



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer