Autres journaux



mardi 9 janvier 2024 à 05:45

Vœux 2024 de la municipalté à la Résidence des tilleuls

La bonne humeur pétille autant dans les verres que dans l’assistance



 

Oui, car à  la résidence des Tilleuls pour les vœux, pas de tilleul, camomille ou verveine, mais du très bon pétillant, de l’excellent vin blanc et du jus de fruits, tout en dégustant une délicieuse brioche.

Dans la salle de restaurant de la résidence les tables accueillent les résidents qui ont pu faire le déplacement ou qui étaient présents ce soir. Une bonne ambiance règne, entretenue par les élus et le DGS de la ville, le personnel.

Danielle Gosse adjointe à l’action sociale, à la petite enfance et aux personnes âgées commence le cérémonial des discours en traçant la rétrospective des évènements marquants de 2023 qui ont affecté la vie de tous et créé de légitimes inquiétudes comme les intempéries, les guerres, les évènements du proche orient, l’économie, les situations politiques, etc. Mais son propos se veut optimiste et elle dresse un portrait enchanteur du restaurant de la résidence, dont la gastronomie mériterait une étoile, d’après elle.

Cette adjointe confrontées aux difficultés sociales, humaines, parfois terribles, des habitants de la ville, peut se féliciter du travail accompli aux Tilleuls tant sur le plan de l’animation que sur celui de la mise en place des activités intergénérationnelles. Pour elle il y a des raisons d’espérer, surtout avec l’équipe qui dirige et anime la résidence.

Amandine Saborin, directrice de la résidence autonomie, lui succède au micro et abonde dans son sens, elle annonce le renforcement des équipements sportifs en vue de la période des JO. Non, les résidents ne vont pas participer directement aux jeux, mais ils pourront les accompagner grâce aux nouveaux matériels renforçant ceux déjà en place.

Alain Philibert, en pleine forme, avec son humour caustique a trouvé un manque dans la présentation de Danielle Gosse, elle n’a pas parlé des violences faites aux femmes. On voit bien là ressurgir l’esprit professionnel de l’enseignant corrigeant des dissertations.

Il développe un sujet qui lui tient à cœur tout en s’interrogeant faussement sur les cas qui pourraient exister dans la résidence. Tout en plaisantant il constate qu’il y a beaucoup moins de résidents que de résidentes et que peut être il faudrait poser aussi la question des violences pouvant être faites aux hommes. Mais son discours reste, sur le fond, une de ses préoccupations, il avait besoin d’en faire part.

Lui aussi est optimiste en ce qui concerne les Tilleuls, « on y vient toujours avec plaisir et on y mange très bien ». Restaurant et appartements refaits il y a 4 ans ; une restauration de grande qualité  « chaque fois sue je viens manger ici je prends un kilo, tellement c’est bon » ; parc et cadre de vie magnifiques; présence de la crèche ; programme d’activités intergénérationnelles ; activités internes de qualité ; personnel formidable.

Il cite ce que lui a déclaré le Directeur de Michelin, habitant de Saint Vallier, « c’est la plus belle ville de Saône et Loire ». Alain Philibert en infère donc que la résidence des Tilleuls est la plus belle de Saône et Loire.

Après avoir félicité Danielle Gosse, tout le personnel du lieu, les services et leur DGS, les élus municipaux, il présente ses vœux, ceux du conseil municipal et des services à l’ensemble des résidents.

Un verre de l’amitié servi par les élus, les fonctionnaires et leur DGS, réunit tout le monde autour des toasts portés à la nouvelle année.

 

Le tilleul est un arbre sacré, un des préférés des Français, les vertus qui lui sont attachées sont : tendresse, bienveillance, générosité, protection, convivialité. En ce soir de vœux 2024 cette résidence n’a jamais autant mérité de son arbre éponyme.

 

Gilles Desnoix

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer