Autres journaux



vendredi 26 janvier 2024 à 06:25

Le Sous Préfet en visite à l’IME de Saint Vallier

Autre lieu, autres réalités



 

 

A l’IME (Institut médico-éducatif) Monsieur le Maire de Saint Vallier accueille Monsieur le Sous Préfet pour la visite de l’établissement. Il s’agit du Pôle Enfance des  Papillons Bancs d’entre Saône et Loire.

Ici tout est l’accompagnement individualisé afin de donner les outils, les bases et les codes pour permettre une participation effective future à une vie professionnelle et sociale. Ici on est dans l’humain le plus absolu, dans l’expertise thérapeutique, pédagogique, éducative et humaine au cas par cas.

Les professionnels qui œuvrent ici interviennent  comme le dit leur site « auprès d’enfants, d’adolescents et de jeunes adultes, en situation de handicap (déficience intellectuelle avec ou sans troubles associés, autisme et inadaptation sociale) ». Il s’agit de missions lourdes auprès d’un public ayant un énorme besoin d’accompagnement.

Les Papillons blancs accompagnent 16 enfants et jeunes adultes (6/20ans) au travers de solutions individualisées et adaptées permettant l’épanouissement et l’autonomie en milieu ordinaire. Une tâche exaltante sans doute mais très prenante et souvent harassante. Les équipes travaillent avec les familles et les partenaires pour la mise en œuvre des projets individualisés.

Le Pôle Enfance, ouvert de 9h15 à 16h15, met en œuvre des Dispositifs Inclusif comme le P.A.S. (Pôle d’Accompagnement Scolaire), le S.A.A.S (Service d’Appui à l’Accompagnement et à la Scolarisation), le D.A.S.I (Dispositif d’Appui et de Soutien à l’Inclusion)

Il est proposé depuis mars dernier 3 chambres en internat pour une ou deux soirées. Ce qui fait en gros 11 pensionnaires par semaine. Ceci est fait pour permettre aux familles ou aux aidants de disposer d’un répit. Pour le moment c’est une fois par mois, mais les demandes explosent et les familles voudraient plus et plus souvent.

Des enfants du pôle vont en classe UEMA (Unité d’enseignement maternelle autisme) à l’école Danièle Casanova. A ce propos il a été dit que Saint Vallier serait une des communes les plus inclusives du département.

Les locaux ont été rénovés il y a deux ans et chaque salle est adaptée tant en ce qui concerne les activités qui s’y déroulent qu’en ce qui concerne les lumières et les couleurs. Elles disposent chacune de deux éducateurs.

Les activités s’effectuent aussi dehors et à l’internat. L’équipe de direction explique qu’elle travaille à la guidance familiale  car elle prend en charge la formation des familles. « C’est aux entités de droit commun de s’adapter aux enfants autistes, pas le contraire ». A 20 ans les pensionnaires quittent l’établissement c’est pour cela que les équipes travaillent à développer les possibilités pour chaque individu de passer en Esat, mais il y a de grosses difficultés d’intégration dans le milieu du travail adulte. De plus l’environnement de travail doit s’adapter aux enfants, à ceux qui sortent.

Le Sous-Préfet à, comme à Montceau au Prélong, posé des questions qui vont au fond des choses, des dispositifs et des interrogations que tout un chacun se pose face à des tels parcours humains. Alain Philibert suit de près les évolutions et besoins de L’IME, surtout en cette période budgétaire, la ville est partenaire et très en pointe dans l’inclusion.

Une visite qui recentre le visiteur sur l’essentiel et l’humanité.

 

Gilles Desnoix

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer